Fil info
19:13Indre : Darc : un final merveilleux -> https://t.co/hNQM6Jzqe6
17:21Indre : Déols débute mal -> https://t.co/j7mzQLfogG
16:14Valençay : Les Valencéens n’oublient pas le 16 août 1944 -> https://t.co/4NbDgQFaDd

Innovation et proximité, le duo dynamique

Rencontres économie et territoire

La Nouvelle-Aquitaine, c’est pour certains, beaucoup d’espoirs, pour d’autres beaucoup d’inquiétude. Le Conseil régional, logiquement positionné dans les premiers, saisit toujours les occasions de démon-trer que la région s’incarne dans chacun des 12 départements. De quoi expliquer la tenue à Guéret de la première étape de la tournée Rencontres économie et territoires qui courent jusqu’au 8 juin.
Un symbole ? Oui et non. La prise en compte de la mosaïque de territoires plus ou moins attractifs et le bénéfice des grandes dynamiques  pour cet ensemble compose le cœur du Schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation. Ce SRDEII, présenté aux acteurs socio-économiques lors de ces rencontres, constitue les prémices du règlement d’intervention unifié, et donc l’ensemble des aides régionales.
Il réaffirme trois principe économique forts : anticiper et accompagner la transition industrielle qu’elle soit numérique ou énergétique notamment en favorisant l’innovation, la recherche et le développement ; soutenir l’économie de proximité via le renforcement de politiques d’accompagnement à la création, transmission et structuration ; et enfin, conforter l’agriculture régionale en favorisant une agriculture durable et innovante.
« La ruralité a été prise en compte,  insiste Geneviève Barat, vice-présidente en charge de la ruralité, le devoir de la région est d’accompagner les agriculteurs sur les mutations, modèle de distribution, les circuit-court... il y a beaucoup d’innovation dans les territoires ruraux, l’ingénierie rurale pourrait être pleine de bonnes surprises. »
Au-delà, il s’agit, pour la Nouvelle-Aquitaine de renforcer l’économie territoriale, l’entrepreneuriat et le maillage du territoire, notamment en ce qui concerne les TPE et l’économie de proximité. Une orientation travaillée en partenariat avec les EPCI et les départements.
« Il y aura un nouvel outil technique pour que le mot Nouvelle-Aquitaine fasse sens désormais », résume Bernard Uthurry, vice-président en charge du développement économique et de l’économie numérique. « Nous avons des modèles économiques, liés à la proximité, qui tiennent la route et qui pourront évoluer si on met l’innovation au cœur. »

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.