Fil info
12:15Auriac : L’esprit de Noël est aussi en Xaintrie -> https://t.co/5kP6qhZtl5
11:18RT : Région : Concert de soutien au journal jeudi à Châteauroux -> https://t.co/M1kpqr42vs
09:19Haute-Vienne : Jour noir pour les casquettes blanches | L'Echo https://t.co/R2Osmoa2gu via
19:15Bergerac : Le Hareng Rouge : une nouvelle association voit le jour | L'Echo https://t.co/0eUSK8dxfP via
19:01Région : Concert de soutien au journal jeudi à Châteauroux -> https://t.co/M1kpqr42vs
18:54Indre : La télémédecine dévoile ses atouts aux professionnels -> https://t.co/idSB4KoGQ5
18:41# # - -Vienne : Jour noir pour les casquettes blanches -> https://t.co/ZJ1vwiSzyc
18:40# # - -Vienne : L’hibiscus dans toute sa saveur -> https://t.co/hJAARLcCeC
18:39# # - -Vienne : Les enfants en conseil -> https://t.co/E9i4QL36qx
18:37Région : La solidarité, un nouveau délit? -> https://t.co/Xjzte0ShhS
18:24Dordogne : Blocage du lycée pour contester les mesures gouvernementales -> https://t.co/d2C02KTKxd
17:47Issoudun : Un marché de Noël sous le déchaînement des éléments -> https://t.co/TuUnsDtlV0
17:30Bergerac : Un comité consultatif seniors pour favoriser le « bien vieillir » -> https://t.co/sxMJ8vylYK
17:30Bientôt plus de "casquettes blanches" sur les quais pour faire partir les trains? C'est quasi effectif à Limoges de… https://t.co/ENLwF0fIUF
17:04# # - -Sulpice-les-Feuilles : Temps de saison pour le marché de Noël -> https://t.co/pkTiB9T9G2
17:02# # - : De tout jeunes citoyens -> https://t.co/EhiVXYzFyV
16:59# # - -Yrieix-la-Perche : L’école de pétanque s’étoffe -> https://t.co/MKnFsGttv1
16:57# # - -Vienne : L’Office de Tourisme dévoile ses trésors d’hiver -> https://t.co/dib1Y3aBvi
16:55# # - -Priest-sous-Aixe : La commune et la CdC reçoivent chacune un prix -> https://t.co/5094urhIuq
16:39Trélissac : Apatrides dans leur propre pays -> https://t.co/VPpAK1518X

Développer en masse les projets de rénovation énergétique

Energies

En Nouvelle-Aquitaine, le bâtiment est le premier secteur consommateur d’énergie avec 40 % des consommations finales. Alors la rénovation énergétique des logements constitue un enjeu fort pour la région notamment en Creuse où l’habitat est très ancien. D’où l’idée de proposer un dispositif plus large, plus global que ce qui existait auparavant comme avec Energie Habitat plus en Limousin. C’est cela qu’est venue présenter il y a quelques jours Françoise Coutant, vice-présidente de la région en charge du climat et de la transition énergétique lors d’une visite en Creuse.
La région souhaite accompagner les propriétaires privés, occupant leur résidence principale ou bailleurs d’un ou plusieurs logements loués dans une «démarche globale performante de rénovation énergétique de leur habitat». Selon leurs ressources, ils pourront bénéficier d’un diagnostic global et d’une assistance dans le montage amont du projet de 710 euros. Pour 2017, la région table sur 1.500 dossiers et un budget de 1 million d’euros.  L’objectif est «une massification des rénovations de logements», précise Françoise Coutant évoquant les chiffres à terme de 500.000 logements au niveau national et 40 à 80.000 en Nouvelle-Aquitaine. On en sera loin cette année mais l’idée est de développer le principe et non plus de donner des subventions au coup  par coup. «Ces aides ne répondent plus aux besoins», note l’élue.
Pour les travaux à réaliser, un tiers financement pourra être mis en place par l’Agence régionale pour les travaux d’économie d’énergie (Artéé), même si l’accréditation du ministère ne lui a pas encore été  accordée. Les propriétaires pourront avoir accès à d’autres dispositifs mais pour le reste à charge qui peut constituer un frein à la réalisation des travaux, il existera donc ce tiers financement. «Le principe est d’avancer le paquet pour que  cela ne soit plus un frein et au bout du compte, on fait des économies», explicite David Dieumegard, directeur d’Artéé. Le propriétaire ne paie pas les travaux, ce sont les économies d’énergie qui remboursent progressivement tout ou partie de l’investissement. Pour Artéé, l’objectif minimal d'économies d'énergie est de 40 % afin de mettre en place cette possibilité de financement. La durée d’amortissement serait d’une quinzaine d’années.
300 missions ont déjà été réalisées dans l’ex-Poitou Charentes où le dispositif existait déjà. Quelques-unes ont été lancées en Creuse. A terme, Artéé s’est fixée un rythme de croisière à 10.000 rénovations par an sur la grande région.
Pour en savoir plus sur ce dispositif ou sur toutes les autres aides à la rénovation énergétique, les conseillers info énergie ou le site internet de Artéé sont une porte d’entrée.
*www.artee.fr

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.