Fil info
12:42France : Info préfecture : la baisse des débits d'eau se poursuit -> https://t.co/xd0kbEtdUA
10:14Dordogne : Adopter la Périgord attitude de Bergeras à Duras, en passant par la Fête de l'Humanité -> https://t.co/p2OZunzWhP
10:13Bergerac : Adopter la Périgord attitude de Bergeras à Duras, en passant par la Fête de l'Humanité -> https://t.co/XBlw0h6lPh
07:37Région : Après l'agression d'un de ses contrôleurs, la STCL veut «mieux sécuriser ses personnels» -> https://t.co/xiyBhsAcji
07:34# # - -Vienne : Jardin des traditions à Limoges, un air de Mont Gargan -> https://t.co/SHOElqSe7B
07:33# # - -Vienne : Une délégation cantonaise à Limoges -> https://t.co/Knyk6gVXqN
07:28# # - -Vienne : Mieux connaître le bâti miaulétou -> https://t.co/tcsEXFDRug
07:26Région : Entreprises, la folie du court terme -> https://t.co/QMv9DaDwWd
07:16Vézac : Réplique des opposants à la démonstration de force du président Peiro -> https://t.co/eUKaOt2hsd
21:28A le pilote d'un deux-roues fait un parcours de balle de flipper. C dans : https://t.co/jEFm7SREUn
21:25Coulounieix-Chamiers : Le pilote d’un deux-roues blessé après avoir été ballotté -> https://t.co/roKss1MLAM
19:56Argenton-sur-Creuse : Des appels de convivialité inédits dans l’Indre -> https://t.co/lmkYrna3vJ
19:54La Châtre : La pietà est partie pour deux mois -> https://t.co/cp4ptnRJWG
19:52Ruffec : 4e étape du Mini-tour blancois : Charluet et Imbourg trop forts ! -> https://t.co/c2Y8sHpKN0
19:49Châteauroux : Liszt et ses amis musiciens -> https://t.co/aJzs55sEZR
19:44Châteauroux : Retour au bon vieux temps des « fifties » américaines -> https://t.co/R5UStPPfl7
19:06Trélissac : Le bip casse le plan d'un importun en quête de cocaïne -> https://t.co/umskLTZVTV
18:00RT : Les amis 💚 Qui dit gros match pour débuter cette nouvelle saison, dit très grosse sur… https://t.co/n0Yd80NZ4j
18:00RT : MR , le service public que vous critiquez et les émissions intelligentes auxquelles vs ne participez pa… https://t.co/PWfVNwmiGT
16:55Périgueux : Action coeur de ville à Périgueux : point sur l'avancement des chantiers -> https://t.co/NaqLV7uGMP
16:37RT : Fier de la mobilisation du 16 et de mon Barreau. Let’s be proud ! https://t.co/giAmCeOzP3
15:57Périgueux : Quand l’Alsace était en Périgord -> https://t.co/p57oDxCuP2
15:53RT : C’est incroyable tous ces gens qui parlent à la télé alors que dans un monde normal, ils devraient être en train d’… https://t.co/etr8ip0pwD
15:52RT : Soutien aux journalistes de France 3 Nantes et interpellation : allez-vous encore longtemps, vous, Ministre de l’in… https://t.co/aHQbtWDJca
15:52RT : Provocations à l'outrage, interpellation d'un agent de sécurité, un policier qui sort : "vous avez honte d'être jou… https://t.co/z7JCPopnrT
15:13RT : 250 millions de cartouches tirées par les chasseurs français dispersées chaque année dans la nature dont la moitié… https://t.co/q7YSNBs0Yy
15:12RT : Le , le , le manque de moyens dans nos ou encore le… https://t.co/nthZUruTF7
15:11RT : [] violent feu de végétation toujours en cours ⚠️ sur la commune de . De n… https://t.co/Jg9nzV1wpX
14:15Brive-la-Gaillarde : Se donner un coup de pédale ! -> https://t.co/QGJiUbcnXn

La proximité de France Bleu Creuse remise en cause

Grève

«On est obligé de prendre RFM ce matin mais on vous soutient France bleu» lance un Guérétois fidèle auditeur de France Bleu Creuse en passant devant les studios à Guéret hier matin. La quasi totalité des personnels d’antenne était en grève et donc aucun programme local n’a été diffusé en raison des dernières décisions de la direction nationale.
Au niveau national, France Bleu enregistre une baisse d’audience alors la direction veut reprendre les choses en main. Pourquoi pas. Mais en touchant à la matinale et à l’émission de 14h à 16h qui deviendraient des émissions nationales, les personnels de France Bleu Creuse, première radio en Creuse et première radio du réseau en terme d’audience, ne comprennent pas. C’est un quart de leur programme local qui va leur être retiré. Avec l’arrivée de Jean-Luc Reichman de 8h45 à 9h30, l’émission les Experts, un des points forts de l’antenne creusoise, serait supprimée. Loin d’être satisfaisant pour les Creusois. «C’est un plan social déguisé, affirme Sylvie Signamarcheix, déléguée du personnel. On a l’impression que les dirigeants ne tiennent plus compte de ce qui se passe sur le terrain».  Ils voient dans ces décisions du «mépris» de la part de la direction surtout qu’ils ont appris la nouvelle par la presse et qu’en plus il y a de cela quelques semaines ils ont participé à des ateliers de grille pour réfléchir à une nouvelle organisation. Une réflexion qui a coûté de l’argent alors que la direction parle d’économie. «Ils ont fait semblant de nous consulter. Ce sont des irresponsables», s’emporte Sylvie Signamarcheix.  
Après la perte de l’émission sport du dimanche il y a deux ans... c’est un nouveau coup de massue pour la station creusoise. «La proximité s’éloigne», déplore Didier Simard.  
Une proximité remise en cause dans les informations également. Est envisagée la diffusion de reportages nationaux dans les éditions du matin. Dans le même temps, la direction exige des stations locales de prendre les journaux de 7h30 et 8h30. «Nous allons devoir mettre un 2e journaliste le matin alors soit on supprime les infos du soir soit on enlève un reporter sur le terrain», explicite Audrey Tison, journaliste. Là aussi une aberration pour les Creusois. «D’année en année on nous déplume pour uniformiser le réseau mais plus on renforcera le local, plus on sera fort», précise au contraire Didier Simard.
Cette grève à la veille d’un comité central d’entreprise qui se tient aujourd’hui est une première réponse à la direction. En tout cas, ils ont le soutien des fidèles auditeurs. Comme Véronique : «j 'aime ma radio car elle nous informe sur ce qui se passe chez nous, Paris on s'en fout et vive France Bleu Creuse». Pour Mireille, c’est «encore une décision en haut lieu qui ne tient pas compte des populations et des territoires!»
 

nike air max 90 zappos