Fil info
23:18International : Des ONG débordées qui ne baissent pas pavillon -> https://t.co/Du0JMxBn1i
23:15France : Notre Dame des Landes, le jour d’après -> https://t.co/CiDzusoOsG
23:08France : Opération séduction de Theresa May envers Emmanuel Macron -> https://t.co/4n4ZWvMIFj
23:05France : PSA opte pour les départs volontaires à la chaîne -> https://t.co/MEvVsOfNEq
20:32Saint-Ybard : La Corrèze gourmande en chemin de traverse -> https://t.co/3aX4G5EMH5
19:59Football : Gourvennec, ça ne pouvait plus durer -> https://t.co/wNqUyRVIwz
19:57Handball : Cédric Sorhaindo sort de l'ombre -> https://t.co/h7GUFrwPbH
19:44France : Le ralentissement mais aussi la précarisation de l’emploi -> https://t.co/yjHGlEmmHD
19:27Dordogne : Les efforts des communes récompensés -> https://t.co/yvapJPEjmG
18:52Châteauroux : Le square Charles de Gaulle bientôt rénové -> https://t.co/yPo7iZAgec
18:20# # - -Vienne : Un démarrage décevant -> https://t.co/XbHnGxVacZ
18:09Indre : La volière de Sainte Hélène exposée à Montréal -> https://t.co/jkslRrDy2f
17:53RT : [] Disparition inquiétante de Grégoire, 17 ans, à . Merci de vos RT pour aider les enquêteurs d… https://t.co/ahVm35h3JD
17:52 -Vienne - : La commune, deuxième ville de Limoges Métropole -> https://t.co/wgbpHdhJDH
17:49-Yrieix-la-Perche -Vienne - -Yrieix-la-Perche : Un club où il fait bon vivre -> https://t.co/BkD0OsaJO0
17:47-léonard-de-Noblat -Vienne - -Léonard-de-Noblat : Union Musicale: le président Fabien Béchameil p… https://t.co/WjXJSOhsZa
17:45 -Vienne - : Voeux: tant de choses ont changé -> https://t.co/cxFT8guDAS
17:21Carsac-Aillac : De nombreux aménagements à Aillac pour les vœux -> https://t.co/7EvVfKlHQb
17:17RT : Dans le cadre des 75 ans de L’Echo/La Marseillaise, nous recherchons des documents, anciens ou récents, photos, obj… https://t.co/4toaUSZ97N
16:32Dans le cadre des 75 ans de L’Echo/La Marseillaise, nous recherchons des documents, anciens ou récents, photos, obj… https://t.co/4toaUSZ97N
16:01Le Blanc : Des habitants exposent leur talent au centre social -> https://t.co/5U2kXD91Fv
15:57Les Petits Frères des Pauvres de Limoges recherchent des bénévoles. https://t.co/6bf4iiAkuw
15:56Valençay : Du Gers à l’Élysée en fauteuil roulant -> https://t.co/DtWZ5IiU2N
15:54La Châtre : Ton Aben narre l'histoire des moulins de La Châtre -> https://t.co/3Mo3Arc3IT
15:45RT : Les amis, INFORMATIONS IMPORTANTES ci-dessous concernant l'évènement 🏀de ce mois de Janvier. Venez tous sa… https://t.co/owXLaKOz9L
15:43Coulounieix-Chamiers : Patrick sort des rails, mais reste cheminot de cœur -> https://t.co/cJOiPyRx8C
15:40RT : INTERVIEW : Koffi Kwahulé, lauréat du Grand Prix de Littérature dramatique 2017 pour “L’Odeur des arbres”, Ed.... https://t.co/NwBSmH4MsJ
14:21RT : Anny Duperey de retour à Guéret pour un moment culturel le 11 février prochain.
13:54RT : L'Echo fête cette année son 75e anniversaire et recherche des documents ou autres. Voir l'appel https://t.co/Jaevpldqx5
13:47Région : On recherche des documents et autres -> https://t.co/yplM13e3Yh
13:45Soirée ciné en partenariat avec ! Places offertes aux adhérents ! https://t.co/BGuoLDIcXb
13:39L'Echo fête cette année son 75e anniversaire et recherche des documents ou autres. Voir l'appel https://t.co/Jaevpldqx5
13:24 Votre site web est HS ? Impossible de se connecter...
12:15RT : Anny Duperey de retour à Guéret pour un moment culturel le 11 février prochain.
11:52Anny Duperey de retour à Guéret pour un moment culturel le 11 février prochain.

Le plan Santé + 23 lancé

Santé

listes, une fragilité en médecine générale, une fuite du recours aux soins hospitaliers, des taux de participation au dépistage des cancers faible... les indicateurs de santé de la Creuse ne sont pas bons.  Au vu de ce diagnostic, loin d’être nouveau, l’Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine lance un plan «Santé+23, agir ensemble pour la santé en Creuse». Ce plan se veut être unique, co-construit, évolutif. Il a été présenté mardi dans les locaux de la délégation territoriale par Michel Laforcade, directeur général de l’ARS.
«On a souhaité faire de la discrimination positive afin de donner des moyens supplémentaires à un département qui n’est pas le plus riche», explicite Michel Laforcade. Dans ce plan, deux axes prioritaires ont été dégagés, la prévention et maintenir et développer l’offre de soins sur lesquels l’ARS annonce des moyens «substantiels».
En premier lieu sont en cours de recrutements sept animateurs de santé publique rattachés à quatre centres hospitaliers : Guéret, Aubusson, La Souterraine, Bourganeuf mais qui ont vocation à être hors les murs. Deux animateurs pour l’ANPAA (association nationale de prévention en alcoologie et addictologie), un animateur pour le centre médical de Sainte-Feyre sur le dépistage des cancers seront aussi recrutés. «Les établissements recevront des moyens pour ce dispositif», précise Hélène Junqua, directrice générale adjointe de l’ARS. L’accent a également été mis sur les consultations avancées. Au nombre de 36 aujourd’hui, un besoin de 27 a été diagnostiqué. L’objectif de l’ARS est de 20 consultations avancées de spécialistes en plus d’ici fin 2018. Quelques-unes sont déjà actées comme la dermatologie à Aubusson, l’endocrinologie à la Maison de santé de Boussac. La télémédecine est aussi un élément essentiel du plan. Si deux opérations existent déjà, l’offre bucco-dentaire et l’AVC, six autres seront soutenues, la dermatologie à Evaux-les-Bains et à Aubusson et ses pôles Bellegarde-en-Marche et La Courtine ainsi que de la gérontologie, de l'odontologie à Bourganeuf ou encore de la psychiatrie à l’EHPAD de Boussac. D’ores et déjà des choses sont en place, d’autres sont à venir. Toutes les pistes seront étudiées, le plan est évolutif. «C’est une opération qui doit nous servir de laboratoire», note Michel Laforcade. Les crédits alloués seront reconductibles. L’ARS évoque 1 million d’euros pour la prévention et se basant sur 2016 4,2 millions sur l’offre de soins soit plus de 5 millions d’euros par an.
L’antenne SMUR promise par l’ancien directeur général de l’ARS du Limousin à Aubusson ne fait pas partie du plan. Michel Laforcade évoquant le principe de réalité ne peut plus la promettre. «Ce n’est pas un problème d’argent mais de disponibilité démographique», précise-t-il. Quant aux urgences, il veut les maintenir, «c’est absolument indispensable»,  martèle-t-il. Un principe de réalité sur lequel l’ARS s’est donc appuyée pour établir ce plan.
Des professionnels attentifs
Pour les professionnels auxquels le plan a été présenté hier après-midi lors d’un colloque avec les élus, «c’est tard. Cela fait vingt ans qu’on en parle, avoue Claude Landos, médecin généraliste à La Celle-Dunoise.  J’espère que ça va répondre partiellement aux besoins des patients, nous sommes sur la bonne voie».  «Il faut étudier le plan, cela peut dépanner. Il faudra voir comment cela va s’articuler et inventer de nouvelles façons de travailler», ajoute Jean-Paul Lamiraud, président de
l’ordre des médecins de la Creuse.
 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.