Fil info
21:44Corrèze : Plus de 2.000 gilets jaunes expriment leur ras le bol -> https://t.co/HysZpjfPQQ
19:38RT : Dordogne : Une marée de gilets jaunes sur la Dordogne -> https://t.co/tUSBvfYYLI
18:52Dordogne : Une marée de gilets jaunes sur la Dordogne -> https://t.co/tUSBvfYYLI
18:16Pour des raisons de sécurité, les gilets jaunes ont décidé l'interruption de la mobilisation pour la nuit sur Guére… https://t.co/YQ0CIqR5mS
15:55Quand tu arrives à la soirée et que tu n'as pas été très attentif au indiqué sur le carton d'invitation.… https://t.co/MwWTY0K7Rn
14:49A La Croisière, les gilets jaunes se sont positionnés côté Haute-Vienne et côté Creuse occasionnant des bouchons ju… https://t.co/JLiHNklhDn
14:3017 novembre 2017 : "Concentré de colère" / L'Echo https://t.co/viSNBqz2a2
13:06RT : Nouvel incident a . Une femme a été renversée par un automobiliste qui a voulu forcer le barrage au rond-… https://t.co/JPyW1g73zL
13:05RT : rond point de Souilhac bloqué avec barrage filtrant. Sono et casse croûte pour les https://t.co/xOBqquPYSJ
12:31Manifestation des gilets jaunes : d'après la préfecture une quinzaine de barrages filtrants sont toujours actifs po… https://t.co/MlaXUSBfih
12:20Les colonnes de évoquent la position du de l’ https://t.co/kIGBDMaIDs
10:24 Bjr, avez-vous quelqu’un de chez vous à Thiviers? Avez-vous une adresse email que les personnes sur p… https://t.co/ooFFbJeel4
10:20RT : les véhicules passent sur le rond-point des Balladours toutes les 30 min. "On est pas là pou… https://t.co/mlEPqHekqZ
10:20RT : il s agit en fait d un barrage filtrant au rond point des balladours. Agriculteurs, commerça… https://t.co/A0aJtBva68
10:20RT : rond point des balladours complètement bloqué https://t.co/tgGvLo3OQe
10:11Mobilisation des gilets jaunes ce matin : La goutte d'essence qui a fait déborder le vase. https://t.co/YmmQ5s9NjL
10:06 Plus grand que le stade Amedee Domenech à Brive où joue le CAB ... créer un stade… https://t.co/8zaQfKOXS1
08:36Rdv samedi 24/11, pour un moment d’échange et de partage avec , autour d’un footing Ouve… https://t.co/Z4wkQbfKWp

Co-construire un réseau d'agriculteurs biologiques

Forum

«L’herbe bio, j’en rumine de plaisir», «mes voisins agriculteurs sont bio, je nage dans le bonheur» sont les messages que l’on pouvait lire dans la salle de la mairie de Jarnages mardi à l’occasion  d’un forum sur l’agriculture biologique.
Orchestré par le Groupement d’agriculture biologique (GAB) de la Creuse, l’idée était de faire rencontrer les agriculteurs biologiques entre eux, de relancer la dynamique du GAB Creuse né en 2013 de la disparition de GABLIM.  «Il y a des difficultés», reconnaît Olivier Thouret, président du GAB Creuse. Et pourtant. La demande pour le bio existe et de plus en plus d’agriculteurs se tournent vers le bio. La Creuse compte environ 200 agriculteurs bio pour une surface de 4%. L’enjeu est donc de les fédérer car «l’agricul-ture biologique s’est d’abord développée sur des échanges», avoue Olivier Thouret. D’où ces deux journées à Jarnages qui se sont conclues mercredi. Plusieurs ateliers se sont déroulés abordant des thèmes comme les semences paysannes ou la restauration collective. Sur le premier point, l’idée est de développer un réseau de semences paysannes c’est-à-dire qui correspondent à l’agriculture biologique et à la terre acide que l’on a ici dans notre département. En ce qui concerne la restauration collective, «il y a une demande», note Olivier Thouret. D’ailleurs, se tenait en même temps à Agen (Lot-et-Garonne) une rencontre régionale sur la mise en place du bio dans la restauration collective  mais encore faut-il croiser l’offre et la demande. «Aujourd’hui, il y a des outils mais qui fonctionnent mal», admet Olivier Thouret qui aimerait mettre tous les acteurs autour de la table, Chambre d’agriculture, communautés de communes, Département... avec une idée «cohabiter tous ensemble pour répondre à la demande et aux contraintes techniques des producteurs». Quelques axes ont été étudiés comme par exemple avoir de la viande clé en main en restauration collective et donc travailler avec le pôle viande à Bourganeuf ou encore avoir une plate-forme agricole plus fonctionnelle c’est-à-dire qui permette aux producteurs de livrer à la plateforme qui s’occuperait de dispatcher les commandes. Le GAB Creuse ne veut pas faire table rase du passé mais s'inscrire dans la démarche comme   un acteur, un partenaire et ainsi faire avancer les choses.
Est également lancée l’idée d’une deuxième foire biologique après Colchique et donc sur un autre temps et un autre secteur pour faire connaître l’agriculture biologique en Creuse et faire que les agriculteurs se rencontrent.
L’autre aspect de ce forum était la rencontre avec les agriculteurs bio d’autres régions dans l’idée de mutualiser. Une structure existe déjà avec ACT’terres bio Nouvelle-Aquitaine. Le GAB Creuse cherche aussi à travailler en partenariat avec la fédération régionale agriculture biologique. «Ce n’est pas tout seul que l’on va répondre aux besoins de l’agriculture biologique», résume Olivier Thouret.

V.J.