Fil info
17:03parvis*
15:30 Sur le parivis de la collégiale Saint-Martin génuflexion gilets jaunes en mode happening artis… https://t.co/4YQiyGo8D7
14:36 en marge de l inauguration des aménagements du bourg des échangent avec le député LREM Christo… https://t.co/ccdwfR5u2b
14:33 une cinquantaine de gilets jaunes marchent sur le boulevard périphérique de Brive. Ils défilen… https://t.co/GKjv27lwU8

A la bonne franquette

Bistrots d'hiver

A peine franchie le panneau Reterre,  commune d’un peu moins de 300 âmes dans l’est creusois, un parking nous tend les bras. Des voitures sont déjà stationnées. Et des bruits, des rires surgissent non loin de là. L’Auberge des Quatre gousses d’ail accueille le premier bistrot d’hiver de la 19e saison.
Sous le chapiteau, les gens présents à l’apéro-tchatche et au repas digèrent, ceux qui viennent que pour le concert arrivent. Les discussions vont bon train. C’est la deuxième fois que Jean-Pierre Toullec accueille les Bistrots d’hiver dans son auberge ouverte il y a trois ans. Si l’an dernier, il a presque fermé le rendez-vous annuel de Pays’Sage, cette année il l’ouvre. Avec plaisir. «Cela permet de remplir un jour où c’est creux et ça apporte une nouvelle clientèle», admet-il. Jean-Pierre Toullec avait prévu un chapiteau mais il n’était pas chauffé. Impossible d’accueillir les gens, il a fallu trouver de la place à l’intérieur. Depuis le matin avec toute l’équipe de Pays’Sage, l’aubergiste «s’est cassé la tête» pour savoir où  mettre le matériel et le public. «Les locaux ne sont pas faits pour cela, c’est rigolo, avoue-t-il. Les gens qui viennent là connaissent l’ambiance, ils ne se prennent pas la tête». D’ailleurs, tous donnent un coup de main puis prennent place sur les chaises. A la bonne franquette.
A peine 15 heures, la pièce est déjà remplie. L’artiste Manu Galure  réalise ses balances à blanc. Certains s’interrogent : «C’est commencé ?» Non pas encore, il s’entraîne. Il distille une première chanson de chauffe pour que le public donne son avis sur le son... Une chanson sur le rugby alors que le président de Pays’Sage Philippe Lafrique est aussi président du district de football de la Creuse...  Humour quand tu nous tiens. Et il nous tiendra durant tout l’après-midi.
Cet auteur, compositeur, interprète a fait une halte la veille à Flayat pour l’ouverture des Bistrots d’hiver puis s’est donc arrêté à Reterre à l’occasion de son tour de France à pieds et en chansons débuté le 22 septembre dernier dans sa ville natale de Toulouse. Il s’arrête tous les 25 km dans des salles de spectacle plus ou moins appropriées avec ses textes et ses musiques qu’il joue sur un piano qu’on lui fournit. Ici c’est Marie des Filles de l’air, groupe de musique felletinois, qui lui a prêté. C’est aussi cela les Bistrots d’hiver, les «bonnes habitudes» entre artistes et bénévoles toujours enclins à prêter main-forte. Comme Aurélien ce dimanche à la sonorisation. Manu Galure enchaîne les chansons à
l’humour parfois tordant. Les spectateurs s’amusent avec lui comme lorsque celui-ci raconte ses vacances en Suisse et qu’il s’est questionné sur la quantité de thé qu’il faudrait dans le lac Léman...  
Il écrit ses chansons sur la route et les enregistre, on peut les trouver sur des liens à télécharger à prix libre. «Des fois, il n’y a rien dessus», lâche un spectateur plaisantin. Il y a toujours quelque chose dessus, bien sûr*. Manu Galure ne s’en laisse pas conter et interprète deux nouvelles chansons avant de remercier tout ce petit monde.
Le public, réunissant les habitués de Sainte-Sévère qui accueilleront  le prochain Bistrot d’hiver ou encore les anciens comme Nicole venue du Contentin et qui était là lors du premier bistrot il y a de cela quelques années et même les nouveaux, semble ravi et conquis.
C’est donc parti pour une 19e saison. Philippe Lafrique en espère une vingtième en 2019, comme quoi les choses vont vite, il y a deux ans, l’association ne savait pas si elle pourrait passer le cap de la majorité. Tant mieux pour
Pays’Sage, tant mieux pour nous !
*http://www.manugalure.com/

La programmation des Bistrots d’hiver
De Sainte-Sévère à La Courtine en passant par Jarnages...
Les Bistrots d’hiver, saison 19, se sont ouverts samedi dernier à Flayat. Le premier rendez-vous avait lieu à Reterre dimanche (voir ci-dessus). Voici la liste de ceux à venir.
Dimanche 14 janvier : Sainte-Sévère-sur-Indre (Indre).
11h : apéro-tchatche «La commune de Paris 1871 : une histoire populaire et locale, démocratique et sociale», Jean Annequin, co-président du comité berrichon des Amis de la commune de Paris.
12h30 : repas, au relais du facteur.
15h : Ensemble Parchemins, chanson baroque.
Dimanche 21 janvier : La Courtine
11h30 : apéro-tchatche «Figures limousines du communisme rural (1920-1945) : Jules Fraisseix et Marius Vazeilles, des patriarches vénérés» par Michel Patinaud, historien.
12h30 : Le Petit Breuil.
15h : Karpatt, chanson française.  
Dimanche 28 janvier : Pigerolles.
11h30 : «Payez en mige, la nouvelle monnaie locale creusoise avec PoMoLoc».
12h30 : la Ferme bio.
15h : Shelta Irish music, musique irlandaise.
Dimanche 4 février : Millevaches (Corrèze)
11h30: «forêts anciennes, pourquoi c’est rare, pourquoi c’est bien», Olivier Zappia, chargé de mission forêt ancienne (rdv dans les locaux de la maison du PNR).
12h30 : Chez Nanou.
15h :  Stompin’Joe, blues.
Dimanche 4 février : Felletin
11h30 : «La papeterie Vermot, fabrique de papier aux orties au thym de Moutier-Rozeille (1920)», Alain Carof, sociologue.
12h30 : Auberge Felletinoise.
15h : La Belle friche Cie, spectacle cabaret.
Dimanche 11 février : Nouzerines
11h30 : «le recours aux souscriptions publiques pour financer les projets associatifs, progrès ou pis-aller ?», Frédéric Thomas de la Ressourcerie Court-Circuit.
15h : Le projet Derli, chanson d’humeur.
Dimanche 11 février : Bourganeuf.
12h30 : La Mezzanine.
15h : La Rivière de soie, chanson française.
Dimanche 18 février : Jarnages
11h30: «présentation de Carduelis et de la revue de la Cardère, revue naturaliste creusoise», Carmen Munoz-Pastor et Vincent Primaut.
12h30 : L’Alzire.
15h : Dan Gharibian Trio, jazz manouche.
Dimanche 18 février : Sornac (Corrèze).
11h30 : «Energie citoyenne, une production locale par et pour les habitants», Energies pour demain (rdv à la salle du département).
12h30 : La Fontaine
15h : Nicolas Jules, chanson française.
Dimanche 25 février, Saint-Hilaire-les-Courbes (Corrèze).
11h30 : «l’usine à pellets de Toy-Viam, espoir économique ou pollution et pillage des ressources locales ?», Non à la Montagne-Pellets.
12h30 : Les Bruyères.
15h : Rhum Runners, rock à danser.
Dimanche 4 mars : Boussac.
11h30 : «présentation du collectif des Martinats».
12h30 : Le Central.
15h : Joulik, chansons du monde.
Dimanche 4 mars : Saint-Martin-Château.
11h30 : «les assemblées d’habitants, ça se passe comment ici la démocratie participative ?», par Nicolas Durieu, maire.
12h30  : La Cascade .
15h : Ticket to swing, jazz.
Dimanche 11 mars : Lavaveix-les-Mines.
10h30 : petit-dej’ tchatche «Quel avenir énergétique pour la France à l’horizon 2050 ?», CPIE.
11h30 : «La conférence décalée», Vlad
12h30 : Aux Ateliers de la mine.
15h : La Débordante Cie.
Dimanche 18 mars : Royère-de-Vassivière.
11h30 : «L’occitan, langue toujours vivante ? Récolte de petites histoires en occitan pendant la tournée du facteur...» Quentin Paternoster et Jean-Marie Caunet.
12h30 : L’Atelier.
15h : La Mal Coiffée, polyphonie occitane.
Dimanche 25 mars : Mérinchal.
11h30 : «Marlanges, des Soleils à Hélios, présentation du lieu et des activités», Hervé Leprêtre.
12h30 : les Soleils.
15h : Tablao Flamenco, danse flamenco.
Pour une journée complète, contactez directement l’auberge (attention, les réservations débutent un mois avant la date du bistrot et parfois les jauges sont limitées), pour les concerts uniquement, réservez auprès de l’association Pays’Sage. Le prix du repas dépend de l’aubergiste. Le prix du concert s’élève à 10 e, 5 e adhérents et tarifs réduits.
Infos au 05.55.67.88.58 ou www.pays-sage.net