Fil info
11:47Salon du livre Plumes en Berry diamanche 24 juin avec https://t.co/fZzkyQzwep https://t.co/jSaCtf9fkx
23:51International : L’Eglise en renfort à Masaya pour empêcher «un massacre» -> https://t.co/g0AgAnSTkX
23:25France : SNCF : la justice donne raison aux cheminots -> https://t.co/9RtzCzYkro
21:06Rugby : Dernier contrôle avant les vacances -> https://t.co/3eg7vl1ZPn
21:04Football : La qualif' au bout de la résistance -> https://t.co/0v6Szg0v5c
20:14Périgueux : Les cheminots luttent en musique -> https://t.co/G33eHkKwVd
18:29RT : | 600000€ d'investissement votés pour la rénovation du pont du Dognon et sa mise en lumière. Pont labelli… https://t.co/cKZUbA46TW
18:24Périgueux : Condamnés pour avoir travaillé -> https://t.co/WIEoRsa80m
18:22Castels : L'établissement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Castels vient de fêter ses dix ans -> https://t.co/qKug3XZbnD
18:19Périgueux : Magali Caumon : « de beaux enjeux de sécurité » -> https://t.co/U2V0BBF9Ot
18:15Périgueux : Le kiosque à musique retrouve ses couleurs -> https://t.co/NuGGuaG1b0
18:10Prissac : [intégral] Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/9IAX5auNGc
18:09Indre : Les agents Enedis mobilisés contre la dégradation du service public -> https://t.co/zYgzdweCqM
17:53 Déjà lu !
17:46RT : Kylian Mbappe a ouvert le score pour les Bleus https://t.co/7IU6NcDp5Z
17:46RT : Ça va se passer à en août 2019 ! Découvrez la présentation des championnats du monde de voltige aéri… https://t.co/s3fRIRu7nt
17:46Le célèbre pâtissier Pierre Hermé présidera la 15e édition du Salon du Livre Gourmand de Périgueux qui se tiendra les 23, 24 et 25 novembre.
16:11Dordogne : L’ACAP domine les débats aux championnats d’été -> https://t.co/Np5g1S5oZy
15:39Chancelade : Ils ne veulent pas de la fusion -> https://t.co/edr5gCqHZz
15:35Boulazac : La continuité d’une commune morcelée -> https://t.co/XKhhCXXHqY
15:18France : La censure revient! -> https://t.co/MJvmpdm7AG
15:17Vigoulant : « Mercredis à la ferme » : dix ans et toujours attirants ! -> https://t.co/s5f51aazCy
15:16Prissac : Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/tzIjT7JGWf
15:05France : Les jours de repos seront payés aux grévistes -> https://t.co/EnNQcb7oun
14:28Creuse : Des idées, des bons plans, des initiatives à retrouver | L'Echo https://t.co/yOgcr6BV0G via
14:06RT : Rassemblement devant le tribunal administratif de Limoges 21/06 https://t.co/BqBpVUMI1A

100e "territoire bio engagé"

Gentioux

La commune de Gentioux-Pigerolles a reçu le 100e label régional «Territoire Bio engagé» dans les locaux du restaurant bar de la ferme des Nautas. Il récompense les communes qui respectent les objectifs du Grenelle de l'environnement : 6% de la surface agricole et 20 % dans les cantines scolaires en bio.
Gaël Delacour et ses serres à légumes, le Gaec du Barry avec ses volailles et broutards et le Gaec Chatoux-Jeanblanc-Pichon avec ses cul noir, ovins et bovins, représentent plus de 32% de la surface agricole. La municipalité a accompagné l'installation de ces 7 jeunes qui n'avaient pas froid aux yeux : pratiquer l'agriculture bio à 800 mètres d'altitude, y compris des légumes sous serres, était une gageure qu'ils ont su relever. Des membres du conseil municipal ont aussi participé personnellement à l'appel de fonds lancé pour le restaurant-bar. La cantine consomme près de 40 % de produits bio. Plusieurs projets sont en cours d'installation : naisseur cul noir, paysan-boulanger. Une autre ferme biologique élève des agneaux et fait de la recherche scientifique sur la commune.
Geneviève Barat, vice-présidente régionale en charge de la ruralité, a souligné le soutien de la Région au développement agricole ; il passe à ses yeux par une plus grand valeur ajoutée dans les fermes, et la libération de la «mal-bouffe» pour la génération montante. Le consommateur est prêt à participer à cet effort qui garantit le maintien des agriculteurs et l'indépendance alimentaire.
Dominique Simoneau, entourée de son conseil municipal, s'est félicitée de ce nouveau label biologique et du circuit ultra-court mis en place dans sa commune : les produits d'Emergence bio peuvent être consommés sur place dans le restaurant-bar de la ferme. La municipalité a fait le choix d'acheter sa consommation alimentaire à l'épicerie locale, gage du maintien du commerce de proximité sur place. Elle a fini sur une note d'optimisme entrepreneurial : « Tentons, tentez, pour ne pas avoir de regrets ».
Olivier Touret, président du groupement des agriculteurs biologiques a souligné le caractère interdisciplinaire d'Interbio : producteurs, transformateurs, commerçants et enseignement agricole. Il s'est réjoui des 734 hectares de cultures biologiques sur la commune, de l'arrivée de nouveaux producteurs, de l'épicerie locale, du marché d'été et d'initiatives citoyennes comme la Bascule.
Jouanny Chatoux a conclu sur les problèmes des prix, déterminant pour le maintien des agriculteurs et éviter qu'ils ne se retrouvent au RSA.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.