Fil info
09:38 Attention, suite à un accident de la circulation, la route entre Périgueux et Sarlat (D 710) es… https://t.co/FbdhHNMpss
09:38Corrèze : Ils veulent créer un collectif pour « sauver Ruffaud » -> https://t.co/dp595UDUgj
19:32Indre : Maternité : fermeture ferme -> https://t.co/GdP4BoIPjQ
19:30Indre : Un nouveau président et des renforts au tribunal -> https://t.co/5AFCstHdg3
19:28Châteauroux : Fermeture de deux bureaux de Poste avant la fin de l’année -> https://t.co/nd969VVeyK
18:56 - : Blocage payant à La Poste -> https://t.co/zZE2HafxmG
18:49 Hallyday pays c’est l’amour - : Un peu de Cloître dans le dernier « Hallyday » -> https://t.co/Ls6UhnqwTc

"Combattre ensemble pour bien vivre ensemble"

Sport

Respect, goût de l’effort, estime de soi sont des valeurs essentielles du sport et notamment des sports de contacts que prône la première académie internationale des sports de combat installée au premier étage du gymnase Grancher portée par l’association Fighting sports academy (ex Association guérétoise des sports de contacts). Chaque soir,  pratiquantes et pratiquants s’exercent ensemble à la boxe anglaise ou au king boxing.  
Le club se veut être un acteur du lien social, à Guéret mais aussi sur tout le département avec des sections ouvertes à Bourganeuf mais aussi à Boussac où une trentaine de jeunes s’essaient à ces disciplines éprouvantes mais riches d’expérience. Ce n’est pas seulement un endroit, un temps pour faire du sport, c’est un endroit où les jeunes se retrouvent, discutent, échangent, partagent. «Nous sommes là sur l’insertion, la réinsertion des jeunes, appuie Halis Aydin, conseiller technique du club qui prend exemple sur ce qu’affirme Arnaud Romera, journaliste sportif spécialiste des sports de combat : «Un ring ou un dojo, c’est d’abord et avant tout une école d’humilité. Les sports de combat ont un rôle social majeur à jouer. Ils ont un rôle essentiel dans l’éducation, l’équilibre des enfants». «La chance que nous avons, nous regroupons des personnes de toutes catégories sociales, nous sommes là pour favoriser la cohésion sociale. C’est combattre ensemble pour mieux vivre ensemble», poursuit Halis Aydin. Des jeunes de tous horizons, de toutes origines sociales et ethniques, filles ou garçons sont accueillis. De jeunes migrants poussent également la porte du club et peuvent chaque soir découvrir une discipline. L’un d’eux était présent ce mardi soir. Il y a aussi Paty Zola, jeune Congolais de 25 ans, en situation irrégulière en France. Il participe à la vie du club depuis 4 ans. Il est là chaque soir ou presque, il est sur toutes les affiches de l’événement numéro 1 de l’association le Best of fight, participe à des combats et encadre même d’autres jeunes. Mais sa situation préoccupe le président  Fabien Fradet et toute son équipe. André Goepp, ancien directeur de la sécurité publique notamment à Guéret soutient ce jeune dans sa démarche de régularisation.  «Autant il faut que notre jeunesse respecte les règles autant il faut les aider à trouver une activité qui leur apprenne les valeurs : respect, goût de l’effort et le travail paie. C’est une valeur fondamentale du sport. Si on veut re-trouver un fonctionnement harmonieux de notre société, il ne faut laisser personne sur le bord de la route», admet l’ancien commissaire. Ce que fait l’association autant que faire ce peut. André Goepp a donc pris le dossier de Paty à bras le corps depuis trois mois. Si administrativement, rien n’est réglé, il fait l’objet d’une obligation de quitter le territoire français, pour lui, Paty mérite qu’on lui octroie un titre de séjour. «Ce serait la reconnaissance par la puissance publique de cette volonté farouche qu’il a de s’intégrer».
Intégrer les jeunes dans cette société qui se veut en mouvement, voilà l’un des objectifs prioritaires de la Fighting sports academy.

Fighting sports academy
La Fighting sports academy outre les cours hebdomadaires de boxe anglaise (boxe éducative, amateur, professionnelle), boxe pied poing, l’aéroboxe et le fitboxe, selfdéfense, c’est aussi :
- tous les deux mois des séminaires sur les différentes disciplines animés et dirigés par de grands champions ;
- le festival des arts martiaux le 14 avril à l‘espace André-Lejeune de Guéret avec les autres associations de sports de contacts et d’arts martiaux ;
- quelques sorties comme les phases de championnats de France ou encore des combats internationaux par exemple en Egypte ;
- championnat de France de boxe éducative.