Fil info
21:07RT : La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
18:59Région : Quand l’Education nationale se rapproche de l’entreprise -> https://t.co/abJQTWKUYT
18:56Indre : [intégral] Vanik Berbérian écrit à Agnès Buzyn -> https://t.co/ujYXcKy3cC
18:55Saint-Gaultier : Eglise romane : près de dix siècles d’histoire -> https://t.co/wuUUrPuqav
18:54Indre : Comment aider les orphelins à faire leur deuil ? -> https://t.co/wQmyQUEZYj
18:51# # - -Vienne : Les retraités en ont marre d’être maltraités -> https://t.co/2qWOFhpBhs
18:50Indre : Dans l’intimité de George Sand -> https://t.co/PX6rcRd6DG
18:46La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
18:13Région : Des pistes pour économiser l’eau -> https://t.co/9yZl9eksh1
18:05RT : Le parti d’extrême droite fait son entrée au parlement de avec 11% des voix. Nouvelle alerte. La pest… https://t.co/G0HDwpOFRW
17:53# # - -Vienne : Des stagiaires au bout du rouleau -> https://t.co/1zI0CG5nSs
17:50Comme chaque 2e dimanche d’octobre, les badauds ont pris d’assaut les rues, le champ de foire de Chénérailles pour… https://t.co/tq5okDutiD
16:56Mercredi 17 octobre SOLIHA Dordogne-Périgord avec le Département fête ses 50 ans à Périgueux de 9h à 12… https://t.co/e2NGHhFMUF
16:52# # - -Vienne : Le marché aux plantes prend racine parc Victor-Thuillat -> https://t.co/M63o5XWUoy
15:03Dordogne : Entre colère et exaspération -> https://t.co/NCUw6GWJO9
15:02Dordogne : Dominique Bousquet, pour un dernier mandat à la tête des Républicains -> https://t.co/OPVJXzHbQp
14:54RT : Partons à la rencontre de qui se bougent pour améliorer notre quotidien. Adil, entraîneur de jeunes à… https://t.co/yTLQbQ2euk
14:49Périgueux : Partir des besoins des chômeurs et des entreprises -> https://t.co/XFbbbE1Sbg
10:15MAIRE DE CULAN EN COLERE : depuis une semaine le bureau de poste est fermé, cette situation risque de perdurer… https://t.co/3goxhKCdWH
10:13Guéret : RPG, la radio en plein développement | L'Echo https://t.co/kicpJST4fG via
09:07Cublac : Contre la venue du FN: «Se rassembler autour de projets» | L'Echo https://t.co/hxXDU4c5Bj via
09:00RT : Gros bordel sur . Intercité 3604 supprimé et 3614 50 mn retard. Motif. Panne train de nuit

La Maison de santé pluri professionnelle prend corps

Saint-Vaury

Comme un fragment d’histoire de Saint-Vaury, la bâtisse aura un temps vu défiler les vaches, un temps, les tonneaux de vin, et entre les deux, les premiers employés de La Valette en attente de la construction des premiers HLM. Cette petite bâtisse aura aussi, à un moment, selon les dires, été témoin de choses moins avouables... et elle voit, ces derniers temps (depuis septem-bre), les allées et venues d’ouvriers du bâtiment et, le 5 février, de quelques élus réunis pour la pose de la première pierre. Le 8 place du 11-Novembre, cédé par la commune à l’Agglo pour 1€ symbolique, abritera la future Maison de santé pluri-professionnelle.
Future et très attendue... D’abord envisagé comme une antenne de la MSP de La Celle-Dunoise, le projet finalement validé en 2016, aura, lui aussi, vu du pays, il aura eu le temps de connaître le pays de Guéret Saint-Vaury et de voir le Limousin devenir la Nouvelle-Aquitaine (1). Aboutissement prévu fin 2018.
Au-delà du teasing, la MSP est très attendue surtout pour répondre à la problématique de désertification médicale sur le territoire communautaire et plus généralement sur le territoire creusois...
« L’immobilier, c’est bien mais ce qu’il faut c’est une vraie réflexion autour des professionnels de santé », souligne Philippe Bayol, le maire de Saint-Vaury, qui a obtenu l’engagement des professionnels de santé par écrit en octobre 2015. La MSP accueillera  4 infirmiers, une pédicure podologue ainsi qu’une osthéopathe et deux généralistes, déjà en activité. Ces trois derniers sont nouveaux sur le territoire.
« Aujourd’hui, il n’y a plus personne pour s’installer sans ces Maisons de santé », commente le sénateur Éric Jeansannetas qui, rejoint par le président de l’Agglo, Éric Correia, qui envisage le développement de la téléconsultation, rappelle que « les pratiques changent. »
Le « je donnerai mes soins à l’indigent et à quiconque me les demandera. » du serment médical ne suffit plus. Dommage... en Creuse, on est assez demandeur.

(1) Il en aura été, selon le maire de la commune, Philippe Bayol la première subvention. Un financement de 266.400€ auquel s’ajoutent l’apport de l’Europe, 453.600€, et la part de l’Agglo, 681.408€. La commune de Saint-Vaury a mis sa pierre à l’édifice en cédant à l’euro symbolique le bâtiment acquis 115.000€, en 2015, pour un éventuel projet.
À noter que l’État participe, dixit le préfet, à sa manière... en finançant d’autres projets. Ce qui a permis à l’Agglo d’économiser les fonds à investir dans celui-ci. Une sortie sérieuse accueillie avec le sourire.