Fil info
11:51RT : Un terrible orage de grêle le 8 mai a mis l’avenir de Raulhac en péril. La totalité de la récolte 2018 et probablem… https://t.co/e8BgivOY02
19:59 Bonjour, nous avons besoin d'aide pour pour faire perdurer notre activité agricole et jeunesse en… https://t.co/NPgbuZnDLm
19:54Périgueux : Festival Mimos : les apparences tirent le jeu | L'Echo https://t.co/g54y0Fn9iA via
17:42Sarlat-la-Canéda : Une carte de fidélité pour gagner des clients -> https://t.co/MdoHAav653
17:40Périgueux : Festival Mimos : les apparences tirent le jeu -> https://t.co/EjKrGjFVOk
17:39Château-l'Évêque : Fusion : le manque d’informations pointé du doigt -> https://t.co/ZMYE5pKqY6

La Maison de santé pluri professionnelle prend corps

Saint-Vaury

Comme un fragment d’histoire de Saint-Vaury, la bâtisse aura un temps vu défiler les vaches, un temps, les tonneaux de vin, et entre les deux, les premiers employés de La Valette en attente de la construction des premiers HLM. Cette petite bâtisse aura aussi, à un moment, selon les dires, été témoin de choses moins avouables... et elle voit, ces derniers temps (depuis septem-bre), les allées et venues d’ouvriers du bâtiment et, le 5 février, de quelques élus réunis pour la pose de la première pierre. Le 8 place du 11-Novembre, cédé par la commune à l’Agglo pour 1€ symbolique, abritera la future Maison de santé pluri-professionnelle.
Future et très attendue... D’abord envisagé comme une antenne de la MSP de La Celle-Dunoise, le projet finalement validé en 2016, aura, lui aussi, vu du pays, il aura eu le temps de connaître le pays de Guéret Saint-Vaury et de voir le Limousin devenir la Nouvelle-Aquitaine (1). Aboutissement prévu fin 2018.
Au-delà du teasing, la MSP est très attendue surtout pour répondre à la problématique de désertification médicale sur le territoire communautaire et plus généralement sur le territoire creusois...
« L’immobilier, c’est bien mais ce qu’il faut c’est une vraie réflexion autour des professionnels de santé », souligne Philippe Bayol, le maire de Saint-Vaury, qui a obtenu l’engagement des professionnels de santé par écrit en octobre 2015. La MSP accueillera  4 infirmiers, une pédicure podologue ainsi qu’une osthéopathe et deux généralistes, déjà en activité. Ces trois derniers sont nouveaux sur le territoire.
« Aujourd’hui, il n’y a plus personne pour s’installer sans ces Maisons de santé », commente le sénateur Éric Jeansannetas qui, rejoint par le président de l’Agglo, Éric Correia, qui envisage le développement de la téléconsultation, rappelle que « les pratiques changent. »
Le « je donnerai mes soins à l’indigent et à quiconque me les demandera. » du serment médical ne suffit plus. Dommage... en Creuse, on est assez demandeur.

(1) Il en aura été, selon le maire de la commune, Philippe Bayol la première subvention. Un financement de 266.400€ auquel s’ajoutent l’apport de l’Europe, 453.600€, et la part de l’Agglo, 681.408€. La commune de Saint-Vaury a mis sa pierre à l’édifice en cédant à l’euro symbolique le bâtiment acquis 115.000€, en 2015, pour un éventuel projet.
À noter que l’État participe, dixit le préfet, à sa manière... en finançant d’autres projets. Ce qui a permis à l’Agglo d’économiser les fonds à investir dans celui-ci. Une sortie sérieuse accueillie avec le sourire.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.