Fil info
11:51RT : Un terrible orage de grêle le 8 mai a mis l’avenir de Raulhac en péril. La totalité de la récolte 2018 et probablem… https://t.co/e8BgivOY02
19:59 Bonjour, nous avons besoin d'aide pour pour faire perdurer notre activité agricole et jeunesse en… https://t.co/NPgbuZnDLm
19:54Périgueux : Festival Mimos : les apparences tirent le jeu | L'Echo https://t.co/g54y0Fn9iA via
17:42Sarlat-la-Canéda : Une carte de fidélité pour gagner des clients -> https://t.co/MdoHAav653
17:40Périgueux : Festival Mimos : les apparences tirent le jeu -> https://t.co/EjKrGjFVOk
17:39Château-l'Évêque : Fusion : le manque d’informations pointé du doigt -> https://t.co/ZMYE5pKqY6

4L Trophy : les Sostraniens sur le départ

La Souterraine

Demain mardi, Marie Dupontroué et Maximilien Boutet, tous les deux âgés de 19 ans, étudiants à l’IUT de Limoges, et originaires du Pays Sostranien prendront le départ pour la 21e édition du 4L Trophy, le rendez-vous est fixé devant la mairie de Limoges.
Marie est en IUT Techniques commercialisation et Maximilien prépare un DUT gestion-administration des entreprises. Ils se connaissent depuis le collège Raymond Lœwy et ont décidé de rejoindre cette aventure humanitaire.
Ils ont préparé ensemble ce projet depuis un an. Trouver le véhicule en bon état n’a pas été le problème majeur comme ce fut le cas pour le précédent équipage sostranien (Florian  Ardillon et Grégoire Duhail) en 2014 : ils avaient dû reconditionner complètement un vieux véhicule qui dormait dans une grange en Normandie.
Orientation
et solidarité
Pour l’équipage Dupontroué-Boutet, ce ne sera pas nécessaire : Marie et Maximilien les «Fastsostraniens» ont récupéré la 4L d’Anthony Boursaud et Pierre Malavaud, l’équipage creusois engagé en 2015.
«la voiture était en bon état, toute équipée, nous avons juste fait quelques aménagements...» explique Marie.
Il restait à trouver les sponsors pour accompagner leur projet. Ils ont su effectuer les démarches et trouver des financements auprès d’une quinzaine d’entreprises  ; ils n’ont pas hésité non plus à se mouiller la chemise en tenant un stand sur le marché de Noël de La Souterraine ; la commune leur apporte d’ailleurs un soutien financier comme ce fut le cas pour le précédent équipage sostranien, ce qui a donné lieu à un rendez-vous amical samedi dernier, avec la photo officielle devant l’hôtel de ville.
Versant humanitaire, l’équipage sostranien part avec des fournitures scolaires (stylos, cahiers...) offertes par l’Hyper U de Limoges (zone Corgnac) et du matériel sportif que le binôme a acheté, à ses frais.
Après le rassemblement demain mardi à Limoges, les véhicules décorés comme des sapins de Noël doivent rallier Biarritz pour deux jours (14 et 15 février) au village départ avec au programme les vérifications techniques et administratives obligatoires.
Ensuite, ils font la liaison libre destination Algeciras en Espagne : accueil et briefing les 16 et 17 février avant l’embarquement pour le passage du détroit de Gibraltar (17 ou 18 février).
Enfin, le départ est donné le 18 février pour six étapes dans le grand sud marocain ainsi présentées par l’organisation : «pistes désertiques, dunes, paysages à couper le souffle, orientation à la boussole et quelquefois ensablement ! Sans oublier la vie au bivouac, entre dîners marocains, crépitement des feux de camp, visionnage du JT de l’étape de la veille sur grand écran ou encore réparations au pôle mécanique les mains dans le cambouis… Le tout, en plein désert, au milieu de nulle part !». L’arrivée est prévue le 23 février ; elle sera suivie de la grande soirée de clôture le lendemain à Marrakech avec la remise des prix. Marie et Maximilien donneront des nouvelles avec photos régulièrement sur le réseau internet, espérant pour cette 21e édition, leur première, mener leur expédition jusqu’à son terme. Pour leur présentation aux élus sostraniens samedi dernier, ils avaient la neige, à la fin de la semaine, ils auront le sable.

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.