Fil info
11:51RT : Un terrible orage de grêle le 8 mai a mis l’avenir de Raulhac en péril. La totalité de la récolte 2018 et probablem… https://t.co/e8BgivOY02
19:59 Bonjour, nous avons besoin d'aide pour pour faire perdurer notre activité agricole et jeunesse en… https://t.co/NPgbuZnDLm
19:54Périgueux : Festival Mimos : les apparences tirent le jeu | L'Echo https://t.co/g54y0Fn9iA via
17:42Sarlat-la-Canéda : Une carte de fidélité pour gagner des clients -> https://t.co/MdoHAav653
17:40Périgueux : Festival Mimos : les apparences tirent le jeu -> https://t.co/EjKrGjFVOk
17:39Château-l'Évêque : Fusion : le manque d’informations pointé du doigt -> https://t.co/ZMYE5pKqY6

Les premiers pas du futur planning familial

Société

Pierre par pierre, le futur planning familial de la Creuse, réanimé par cinq étudiantes du DUT carrières sociales en décembre dernier (lire notre édition du 18 décembre), prend forme... Évoquée lors de la première réunion du collectif, la formation objectifs et motivation, dispensée par la fédération régionale du planning familial, a été mise en place les 26 et 27 janvier.
Une deuxième étape fondatrice qui permet de cerner le fonctionnement d’un planning familial, ses ambitions et son positionnement, et, d’un point de vue plus pratique, ce qu’on peut mettre en place et comment...
« Ça nous permet de nous situer par rapport au centre de planification sur lequel on ne veut pas empiéter », précise Marion Bouchet, l’une des étudiantes à l’origine du projet. Pour faire simple le suivi médical, c’est le centre de planification. Le planning familial, c’est l’écoute et la prévention... Et comme il n’est de meilleur cobaye que soi-même, les participants se sont, avant l’acquisition du bagage théorique, prêtés au jeu : « Nous avons travaillé sur nous-mêmes pour découvrir ce que ça peut être pour des personnes de venir nous parler d’elles. Ce n’est jamais facile de venir parler de soi. C’est important de pouvoir nous mettre à leur place et connaître différents points de vue. »
Prochaine étape, la mise en place de caféministes et de débats ainsi que d’une nouvelle formation, cette fois pour intervenir dans les collèges et les lycées.
La visite d’un planning familial, vraisemblablement celui de Limoges est aussi à l’ordre du jour. « Voir concrètement comment ça fonctionne était quelque chose de très demandé », complète l’étudiante.
Si les membres du futur planning familial compte beaucoup d’étudiants du DUT carrières sociales, le projet est plus qu’un projet tutoré conditionné à leur présence. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. Contact via facebook : futur planning familial 23.

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.