Fil info
23:35France : Contrôler les industriels : la leçon de l’affaire Lactalis -> https://t.co/5irFln5kfV
23:32International : Le Jefta, un nouvel accord commercial passé en douce -> https://t.co/VjXZaMGEjC
20:51Cyclisme : Le coup de force des Sky et de Geraint Thomas -> https://t.co/JSDfI9edLx
20:50RT : Région : Brive : La pression monte chez Anovo -> https://t.co/NB01gLnPzC
20:49Région : Brive : La pression monte chez Anovo -> https://t.co/NB01gLnPzC
20:13Montignac : Le monde au cœur de Montignac -> https://t.co/khAQOJlI7n
20:10Dordogne : Mutation des métiers de la Poste et des services publics au programme -> https://t.co/FiZNakc4CG
19:18Châteauroux : Grand nettoyage des places et des rues de Vaugirard -> https://t.co/EKTwZUidhL
18:54Indre : Aérocast, une pépite industrielle au cœur du berry -> https://t.co/2lLxJBNAVs
18:32RT : 🎶 La programmation complète du Festival Eclats d’Email Jazz 2018, les vidéos, le détail de chaque concert, la bille… https://t.co/f4a3eGu9i4
18:12Les maires de Mainsat, La Serre-Bussière-Vieille et Crocq, qui inauguraient une seconde stèle à Chaumont, commémora… https://t.co/H6Vs5pDAnj
15:46RT : Raphaël Varane a rendu mercredi une visite discrète au centre de formation du RC Lens, où il a été formé. Il a offe… https://t.co/VuzLnJKbjL
15:46RT : C’est fou ! Si seulement quelqu’un l’avait vu venir. Les étudiant·e·s auraient peut-être pu se mobiliser sur la que… https://t.co/MhZyRtViil
15:45RT : 🤩Plus que 9 jours pour participer au retour de Pif! On se retrouve sur KissKissBankBank! 😍 https://t.co/5mGTbdIghl https://t.co/blWSjT2jYD
15:45RT : 16/07/18: Dernière étape de la Flottille de la Liberté pour Bel accueil à pour les quatre bateaux, a… https://t.co/JW5bbumcJR
15:44RT : Encadrement des loyers à Paris : "Si on laisse le marché agir tout seul, les classes moyennes seront obligées de pa… https://t.co/BQrpMi1ZhO
15:44RT : ⚠ Nous avons besoin de vos dès maintenant ! A cause des fortes chaleurs et de la , la fréquent… https://t.co/zyDb0oaDd7
15:21Tulle : Tagada... tsoin-tsoin les papilles ! | L'Echo https://t.co/OfN0ZNx66S via
15:18Seilhac : Un réseau de Voisineurs en projet | L'Echo https://t.co/RfMcD8rXrB via
15:16Lubersac : 120 jeunes rugbymen en stage sous le soleil | L'Echo https://t.co/88jeG2sUfY via
15:14Corrèze : 80.000 € d’aides pour Créa Commerce en Haute-Corrèze | L'Echo https://t.co/4Uwgo0oQCT via
14:58RT : Sport / 🚴‍♀️ Ce samedi, le Raymond Poulidor de Limoges Métropole à Bonnac-la-Côte accueille la quatrièm… https://t.co/I7n7a0Z0kC
14:52La programmation à l'espace Crouzy à Boisseuil (Horizons croisés) pour la rentrée. https://t.co/CcJ6oObjqW
14:48Bergerac : Mardi on chante : c’est reparti pour une quatrième saison -> https://t.co/ymDXNJJgMc

A Guéret, un centre "familial"

AFPA

Les portes ouvertes de l’Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA) de Guéret, c’est l’occasion d’ouvrir davantage les portes d’un centre de formation déjà bien ouvertes, de faire connaître «la boutique», ses formations, ses dispositifs et ses partenariats. Elles ont eu lieu jeudi dernier. Coup d’œil sur un centre «familial», dixit Sylvie, ancienne stagiaire à l’AFPA et désormais assistante de formation, gestion des dossiers stagiaires.
Il y a deux manières d’entrer à l’AFPA soit être demandeur d’emploi et venir par le biais des prescripteurs que sont Pôle Emploi, Cap emploi... soit de manière privée comme le font des salariés en reconversion, par exemple. A la fin de leur formation, c’est un titre reconnu par les employeurs qui est délivré.
Les anciens GM&S accompagnés
Si ces journées portes ouvertes sont une occasion particulière de pousser la porter, il n’y a pas besoin d’attendre ce rendez-vous. «On peut venir du lundi au ven-dredi, on essaiera de vous renseigner», précise Sylvie. C’est là la mission de l’AFPA pour son directeur Philippe Ratel, «nous sommes bien à disposition des gens du territoire. Ce que je souhaite c’est que les gens qui entrent à l’AFPA repartent avec des réponses sur un nouveau parcours professionnel et un parcours de formation. On est là pour répondre à leurs questions». C’est un accompagnement personnalisé qui est réalisé. Comme par exemple pour les anciens salariés licenciés du sous-traitant automobile basé à La Souterraine, GM&S Industry. Plusieurs ont été suivis. Julie, ancienne opérateur cataphorèse-soudure, a profité de ses portes ouvertes pour se renseigner. Seule. Elle a pris les devants.  «Si je ne ne fais pas les démarches, personne ne fait quelque chose», constate la jeune femme qui a travaillé 8 ans à l’usine sostranienne. Elle s’était préparée à ce licenciement mais les démarches sont longues, éprouvantes. Des lettres de motivation, des CV, elle en a déjà envoyés une vingtaine sans réponse ou quasi. Trois lui sont parvenues, toutes négatives. A l’AFPA, «j’ai été très très bien reçue», avoue-t-elle se sentant «suivie, soutenue». Elle a été accueillie par Philippe Ratel personnellement. «J’estime que c’est la mission de l’AFPA», confie-t-il. Il a proposé trois formations à Julie, secrétariat-comptabilité, vente, petite enfance et a tenté la carrosserie. Une tentative car Julie ne veut pas aller dans cette voie-là. «J’ai eu des réponses aux questions que je me posais. Maintenant, il va falloir réfléchir sur quoi cela va déboucher», indique-t-elle. Une chose est sûre, il lui faut du travail au bout. Philippe Ratel est confiant, «on a un CV plein de compétences, ça va rebondir». Un rebond difficile.  «Le chômage n’est pas une fatalité, stipule le directeur du centre guérétois. 80 % des stagiaires retrouvent un emploi.  La perte d'emploi c’est un accident de la vie. Etre en formation, c’est découvrir, partager, ça aide à passer l’étape du deuil. C’est être à nouveau neuf. Le collectif du centre est attaché à participer au bon rebond».  
Des anciens stagiaires devenus employés
Parmi les employés de la structure, il y a plusieurs  exemples. Sylvie mais aussi Fanny. Pendant 15 ans, elle a travaillé en grande distribution. A 37 ans, elle voulait se réorienter et a poussé la porte de l’AFPA Guéret pour une formation de secrétaire-comptable pendant dix mois. Elle obtient son ti-tre en septembre dernier. Et en décembre, on l’appelle pour venir faire un remplacement à l’AFPA. «Il faut se faire remarquer», reconnaît-elle. Se faire remarquer dans le bon sens. Lors de la formation mais aussi lors des stages, «c’est l'antichambre de l’emploi,  précise Sylvie. C’est une opportunité qui est offerte aux stagiaires. On leur donne toutes les clés». Aujourd’hui Fanny est bien «à sa place. Je suis très contente d'avoir choisi cette voie-là. Je ne regrette pas du tout,  confie-t-elle invitant les autres à le faire. La formation, ça ouvre des portes. Il faut se lancer». « Les gens ne sont pas tout seuls», ajoute Sylvie. Thomas est lui aussi passé par une formation à l’AFPA avant d’être recruté en contrat d’avenir pendant trois ans puis d’être de retour sur le centre guérétois comme ouvrier d’entretient pendant 18 mois renouvelables une fois avec sa boîte d’intérim. «ça met le pied à l’étrier», précise le jeune homme qui est aujourd’hui jury d’examen comme agent d’entretien.
Les portes s’ouvrent.
Infos : AFPA Guéret, 18 Clocher, 23000 Saint-Sulpice-le-Guérétois
Téléphone : 3936. site Internet : https://www.afpa.fr/centre/centre-de-gueret
Possibilité de se restaurer et d’avoir un hébergement sur place.

Déclic’Action
Il s’agit d’un dispositif d’Etat mis en place en partenariat avec la Mission locale qui permet aux 18-26 ans de venir en immersion une semaine sur les plateaux techniques afin qu’ils repartent avec une idée précise sur la formation. Ce dispositif existe depuis fin 2015. Tout est pris en charge et ce sur tous les centres AFPA de France.  Chaque semaine, au moins deux-trois jeunes bénéficient de ce dispositif à Guéret.

Des formations
- Carrossier-réparateur-initiation peinture.
- Mécanicien maintenance automobile.
- Electricien d’équipement.
- Technicien en électricité et automatisme du bâtiment (domotique), les stagiaires sont les bienvenus.
- Agent d’entretien du bâtiment.
- Agent logistique (2 titres : cariste et préparateur de commandes).
- Assistante de vie aux familles (partenariat Greta) + module accompagnement des personnes handicapées.
- Technicien logistique d’entreposage.
- Technicien supérieur méthode d'exploitation logistique.
- Vente-vendeur conseiller magasin.
- Employé commercial.
- Secrétaire-comptable.
- Secrétaire assistant (marché privé).
- Comptable assistant.
- Comptable gestionnaire.
- Agent de restauration (1 fois par an).
nouvelle formation
- Couvreur-zingueur. Ne pas hésiter à postuler.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.