Fil info
08:50 alimentaire - -Vienne : Les chasseurs soutiennent la Banque Alimentaire 87 -> https://t.co/zmK5VsTtQd
08:00🔜 vous invite à , un village médiéval remarquable du . Laissez-vous guider par Nadia… https://t.co/qnKXg3btV9
07:55 jaunes - -Vienne : Des gilets jaunes reçus par le préfet -> https://t.co/IKTJ6Wgned
07:53 # - -Vienne : Manifestation vendredi: la CGT très très remontée -> https://t.co/14JOVi3O5c
07:50Région : Lycées: faible mobilisation mais grosse détermination -> https://t.co/X4xYRYqd0x
07:48France : Le mensonge d’une augmentation du Smic -> https://t.co/vJyECp6fPj
07:46France : Fusillade à Strasbourg: "du sang et des douilles" sous les illuminations de Noël -> https://t.co/izj9XTH8qD
22:45Assemblée citoyenne de préparation du conseil municipal ce vendredi 14 décembre 2018 à 19h à notre local du 11 bd S… https://t.co/zdkixOPLXW
22:03Quand t'es plongé dans un simili de thriller avec un brouillard à couper au couteau !! Arrivera, arrivera pas !! 😂… https://t.co/M2I1esxcao
18:49Châteauroux : Dernier chantier à la peupleraie -> https://t.co/pfvW6RFY6w
18:46Dordogne : Ils n’ont plus confiance et veulent la démission de Macron -> https://t.co/VazS1u1NLj
18:46Indre : Gilets jaunes : « On reste là, les annonces faites ne suffisent pas » -> https://t.co/D22YnigAPA
18:42Corrèze : Les avocats creusois en grève -> https://t.co/J1DjpUZS39
17:53RT : Bellac : Un automobiliste en panne vêtu d'un gilet jaune, proclamé porte-parole de la fédération 87. Sa première r… https://t.co/noek8ZnaA0
16:49Sarlat-la-Canéda : Trouver le Juste Prix -> https://t.co/IkaKBdtl1B
16:45Corrèze : Ce qui est humain les concerne -> https://t.co/BjaA1IQBaS
15:41Périgueux : Le salon du tatouage victime collatérale des Gilets jaunes -> https://t.co/6vmTzxMKn9
14:01Périgueux : « Une mascarade de notre méprisant de la République » -> https://t.co/nTWhmkF4d1
13:44Un nouvel article sur la prestation de à Limoges. Merci ! https://t.co/JP9Rkv3hNL
13:38Coulounieix-Chamiers : La Société d’économie mixte (Sem) Périgord énergies inaugure sa première centrale photovolt… https://t.co/S0hQA3ewVE
12:40Bergerac : L’intersyndicale des retraités bouscule le député -> https://t.co/fhlgfYdxLE
11:58RT : . n’entend que de l’oreille droite . Les riches restent ses protégés , ils ne seront pas mis à contr… https://t.co/hziRZ6uM9Q
11:51RT : L'exercice de sécurité civile simulant un incendie actuellement en cours au est destiné à tester l… https://t.co/fQk8XsOJck
11:08RT : Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.
10:59Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.

La parentalité, une affaire de familles

Guéret

Depuis longtemps, la Ville de Guéret mène des actions envers les enfants et les adolescents mais peu à destination des familles. Le programme de « soutien aux familles et à la parentalité » a été monté pour combler ce manque.
La troisième édition vient d’être lancée avec une première réunion d’information. «C’est vrai qu’il y a un besoin, note Delphine Guerrier-Romano Da Cruz, la coordinatrice parentalité. Mais ce qui nous conforte dans notre démarche, c’est que nous avons un retour très positif des familles qui ont déjà participé au programme.»
L’objectif principal de cette opération, mise en place avec l’IREPS (Instance Régionale d’Education et de Promotion de la Santé), est d’améliorer la relation entre les parents et les enfants grâce à une communication de qualité, une ambiance à la maison plus détendue et une écoute mutuelle renforcée. Mais cela agit aussi de manière efficace sur la confiance en soi des parents et crée du lien social puisque dix familles peuvent s’engager. «Nous n’allons pas dans les familles et nous ne sommes pas dans une relation individuelle», précise Delphine Guerrier-Romano Da Cruz.
Mais finalement, ce sont peut-être les familles qui ont déjà participé qui parlent le mieux de cette action, à l’image de Samantha, une maman visiblement ravie de partager son expérience : «Les parents qui viennent ne le regretteront pas, c’est un plus ! J’ai appris à prendre sur moi, à mieux tenir compte de la différence entre mes enfants; ils n’ont pas le même âge, pas les mêmes envies, pas les mêmes réactions. J’ai aussi appris à prendre du temps pour moi.»
Les ateliers sont ritualisés : ils commencent par un accueil goûter qui est suivi d’une heure avec un groupe enfants et un groupe parents, et se terminent par une heure où tout le monde est regroupé. Des échanges sont organisés sur les problèmes du quotidien, abordant de nombreux sujets comme l’autorité, le sommeil et bien d autres encore.
Cette première réunion n’a pas rassemblé grand monde. «C’est normal, insiste Delphine Guerrier-Romano Da Cruz. Les familles n’osent pas vraiment venir, il faut donc instaurer une relation de confiance. Mais je n’ai aucun doute sur le succès de cette troisième édition !» Les modalités d’organisation ont été abordées, les objectifs du dispositif également. Des témoignages de familles qui ont déjà participé, oraux ou écrits, ont été très appréciées par les personnes présentes. La parentalité à Guéret, ça marche !