Fil info
19:40RT : Ces chiffres de l'OCDE sur les 15-34 ans résument tout le mal français.
18:47Région : Vaste chantier, oui mais... -> https://t.co/PEDFJDvVvu
18:32Sainte-Féréole : La Nuit de la bourrée en Limousin c’est samedi ! -> https://t.co/XJBhLEGM2C
18:15# # - -Vienne : La face sombre du Brésil et la vitalité des luttes -> https://t.co/sNu40manf1
17:18Indre : Gilets jaunes : déjà deux mille personnes inscrites pour le 2 février -> https://t.co/Vb2spLO9xe
17:04Sarlat-la-Canéda : Installation du NRO de Sarlat -> https://t.co/5K9nBd29Ry
17:00# # - -Vienne : Expulsions du territoire : René Bokoul doit rester en France ! -> https://t.co/8JvbCDawIu
16:18RT : On ne parle pas assez des bienfaits du calva 😃 https://t.co/19MoJ7qVeH
16:18RT : Petite balade à Montmartre sous la neige ce matin quand soudain magnifique rencontre avec ce chanteur... avec cette… https://t.co/bZ9DxrrmnF
16:04# # - -Vienne : Rocío Márquez : pur flamenco -> https://t.co/4KedhmzEy0
15:49Périgueux : 1 000 euros récoltés au profit des clowns hospitaliers -> https://t.co/QUffOt5vYY
11:51 Dupuytren 2 et ils fermeront bientôt St-Junien et St-Yrieix !!! Complètement à côté de la plaque !!!
11:43Pour ne prendre aucun risque sur la neige aujourd’hui, l’atelier “comprendre comment mon enfant se sent aimé” animé… https://t.co/tyIN7407KI
11:11Bergerac : Six mois de travaux et un accueil de la mairie entièrement repensé -> https://t.co/UCNI92L8W5
09:14Sport : Lucas Pouille en 1/2 finale de l'open d'Australie -> https://t.co/EiKadoldBD
08:32 il faut améliorer le cheminement des visiteurs et malades qui viennent à la journée c'est h… https://t.co/1BzdlWBdiu
08:30 # - -Vienne : Les Steva ne sont guère enthousiastes -> https://t.co/1QerQipBbz
08:28RT : Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
08:23Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
21:36Assises de la Creuse. Une amitié d’enfance qui se brise. Un réfectoire qui renvoie à sa propre solitude... Debout a… https://t.co/B0mZ92DWiN
21:34Région : Des témoignages d’amitiés aux paroles d’experts... -> https://t.co/rqUUQrw0rW

La parentalité, une affaire de familles

Guéret

Depuis longtemps, la Ville de Guéret mène des actions envers les enfants et les adolescents mais peu à destination des familles. Le programme de « soutien aux familles et à la parentalité » a été monté pour combler ce manque.
La troisième édition vient d’être lancée avec une première réunion d’information. «C’est vrai qu’il y a un besoin, note Delphine Guerrier-Romano Da Cruz, la coordinatrice parentalité. Mais ce qui nous conforte dans notre démarche, c’est que nous avons un retour très positif des familles qui ont déjà participé au programme.»
L’objectif principal de cette opération, mise en place avec l’IREPS (Instance Régionale d’Education et de Promotion de la Santé), est d’améliorer la relation entre les parents et les enfants grâce à une communication de qualité, une ambiance à la maison plus détendue et une écoute mutuelle renforcée. Mais cela agit aussi de manière efficace sur la confiance en soi des parents et crée du lien social puisque dix familles peuvent s’engager. «Nous n’allons pas dans les familles et nous ne sommes pas dans une relation individuelle», précise Delphine Guerrier-Romano Da Cruz.
Mais finalement, ce sont peut-être les familles qui ont déjà participé qui parlent le mieux de cette action, à l’image de Samantha, une maman visiblement ravie de partager son expérience : «Les parents qui viennent ne le regretteront pas, c’est un plus ! J’ai appris à prendre sur moi, à mieux tenir compte de la différence entre mes enfants; ils n’ont pas le même âge, pas les mêmes envies, pas les mêmes réactions. J’ai aussi appris à prendre du temps pour moi.»
Les ateliers sont ritualisés : ils commencent par un accueil goûter qui est suivi d’une heure avec un groupe enfants et un groupe parents, et se terminent par une heure où tout le monde est regroupé. Des échanges sont organisés sur les problèmes du quotidien, abordant de nombreux sujets comme l’autorité, le sommeil et bien d autres encore.
Cette première réunion n’a pas rassemblé grand monde. «C’est normal, insiste Delphine Guerrier-Romano Da Cruz. Les familles n’osent pas vraiment venir, il faut donc instaurer une relation de confiance. Mais je n’ai aucun doute sur le succès de cette troisième édition !» Les modalités d’organisation ont été abordées, les objectifs du dispositif également. Des témoignages de familles qui ont déjà participé, oraux ou écrits, ont été très appréciées par les personnes présentes. La parentalité à Guéret, ça marche !