Fil info
14:09Le Bourdeix : Les retraités CGT du Bergeracois défileront jeudi à Périgueux -> https://t.co/zqC4cjxQUo
13:42Dordogne : Une nouvelle expérience télévisuelle -> https://t.co/vEPEvarv54
13:41Dordogne : L’université pour se former à l’entreprise artisanale -> https://t.co/apkOd5t90H
12:43RT : Vigeois : Eden : des pacifistes s’exposent -> https://t.co/EgMCmRCZUJ
12:27Vigeois : Eden : des pacifistes s’exposent -> https://t.co/EgMCmRCZUJ
11:50Haute-Vienne : Des stagiaires au bout du rouleau | L'Echo https://t.co/F9iC0ipg4m via
11:23RT : ⚠️Accident poids lourd impliqué sur dans le sens ▶️ entre les sorties n°53 (Nespouls) et n°54… https://t.co/PIRsQLIjpi
10:26Bergerac : Code du Travail : le Campanile sur le grill des Prud’hommes -> https://t.co/c7o4oXC2g0
10:10Ussel : Une campagne participative pour maintenir le bar d'ânes -> https://t.co/9M3egHciGr
09:57RT : La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
21:07RT : La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
18:59Région : Quand l’Education nationale se rapproche de l’entreprise -> https://t.co/abJQTWKUYT
18:56Indre : [intégral] Vanik Berbérian écrit à Agnès Buzyn -> https://t.co/ujYXcKy3cC
18:55Saint-Gaultier : Eglise romane : près de dix siècles d’histoire -> https://t.co/wuUUrPuqav
18:54Indre : Comment aider les orphelins à faire leur deuil ? -> https://t.co/wQmyQUEZYj
18:51# # - -Vienne : Les retraités en ont marre d’être maltraités -> https://t.co/2qWOFhpBhs
18:50Indre : Dans l’intimité de George Sand -> https://t.co/PX6rcRd6DG
18:46La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
18:13Région : Des pistes pour économiser l’eau -> https://t.co/9yZl9eksh1
18:05RT : Le parti d’extrême droite fait son entrée au parlement de avec 11% des voix. Nouvelle alerte. La pest… https://t.co/G0HDwpOFRW
17:53# # - -Vienne : Des stagiaires au bout du rouleau -> https://t.co/1zI0CG5nSs
17:50Comme chaque 2e dimanche d’octobre, les badauds ont pris d’assaut les rues, le champ de foire de Chénérailles pour… https://t.co/tq5okDutiD
16:56Mercredi 17 octobre SOLIHA Dordogne-Périgord avec le Département fête ses 50 ans à Périgueux de 9h à 12… https://t.co/e2NGHhFMUF
16:52# # - -Vienne : Le marché aux plantes prend racine parc Victor-Thuillat -> https://t.co/M63o5XWUoy

La parentalité, une affaire de familles

Guéret

Depuis longtemps, la Ville de Guéret mène des actions envers les enfants et les adolescents mais peu à destination des familles. Le programme de « soutien aux familles et à la parentalité » a été monté pour combler ce manque.
La troisième édition vient d’être lancée avec une première réunion d’information. «C’est vrai qu’il y a un besoin, note Delphine Guerrier-Romano Da Cruz, la coordinatrice parentalité. Mais ce qui nous conforte dans notre démarche, c’est que nous avons un retour très positif des familles qui ont déjà participé au programme.»
L’objectif principal de cette opération, mise en place avec l’IREPS (Instance Régionale d’Education et de Promotion de la Santé), est d’améliorer la relation entre les parents et les enfants grâce à une communication de qualité, une ambiance à la maison plus détendue et une écoute mutuelle renforcée. Mais cela agit aussi de manière efficace sur la confiance en soi des parents et crée du lien social puisque dix familles peuvent s’engager. «Nous n’allons pas dans les familles et nous ne sommes pas dans une relation individuelle», précise Delphine Guerrier-Romano Da Cruz.
Mais finalement, ce sont peut-être les familles qui ont déjà participé qui parlent le mieux de cette action, à l’image de Samantha, une maman visiblement ravie de partager son expérience : «Les parents qui viennent ne le regretteront pas, c’est un plus ! J’ai appris à prendre sur moi, à mieux tenir compte de la différence entre mes enfants; ils n’ont pas le même âge, pas les mêmes envies, pas les mêmes réactions. J’ai aussi appris à prendre du temps pour moi.»
Les ateliers sont ritualisés : ils commencent par un accueil goûter qui est suivi d’une heure avec un groupe enfants et un groupe parents, et se terminent par une heure où tout le monde est regroupé. Des échanges sont organisés sur les problèmes du quotidien, abordant de nombreux sujets comme l’autorité, le sommeil et bien d autres encore.
Cette première réunion n’a pas rassemblé grand monde. «C’est normal, insiste Delphine Guerrier-Romano Da Cruz. Les familles n’osent pas vraiment venir, il faut donc instaurer une relation de confiance. Mais je n’ai aucun doute sur le succès de cette troisième édition !» Les modalités d’organisation ont été abordées, les objectifs du dispositif également. Des témoignages de familles qui ont déjà participé, oraux ou écrits, ont été très appréciées par les personnes présentes. La parentalité à Guéret, ça marche !