Fil info
18:40La finale hommes a débuté à 18h. Aubusson mène 1 à 0 grâce à Jeremy Nury.
17:32En direct de Felletin pour les finales de la Coupe de la creuse. Chez les féminines, La souterraine s'incline après… https://t.co/jcxNTx1DZG
23:32France : Can Dündar : « Erdogan est prêt à tout pour ne pas perdre » -> https://t.co/EEORIcrfka
23:26France : Edouard Philippe sur la Route de la soie en Chine -> https://t.co/7spX09AqNQ
23:23International : Grèce : le prix douloureux de la souveraineté financière -> https://t.co/73XW1JHN9k
22:07Egletons : La nature s'expose dans la ville -> https://t.co/3ZT1hVTlqO
22:02Corrèze : Laura Flessel en Corrèze : une visite équilibrée entre haut niveau et sport pour tous -> https://t.co/0HUWcBH5R0
21:06Rugby : Brûler d’une possible fièvre -> https://t.co/R83zYYChkr
21:03Football : La France en apnée mais c'est elle qui respire le mieux -> https://t.co/uHpY6CNAcq
20:23Périgueux : Majorité : la fracture est consommée -> https://t.co/vy3bfdUrfU

1.800 coeurs debout : Cali au culot

Concert

Une trentaine de gamins, dans une salle de classe trop petite,  une veille de vacances - ou simplement de week-end - : la cacophonie. Le coffre y est... et certains y ont vu un bijou ou du moins, du potentiel. De sorte qu’avec des centaines de collégiens et lycéens, du style et de la coordination, on décroche une place au Zénith. Le projet 1.800 cœurs debout, porté par les enseignants d’éducation musicale de l’académie de Limoges et l’association l’Arche musicale, entre dans sa phase répétition. Les concerts sont annoncés les 14 et 15 juin au Zénith de Limoges.
La réussite du premier grand concert en 2014 (1) en tête, l’inspecteur général de l’EN a manifesté son envie de bis repetita : nouvelle édition il y aurait. Plus grande si possible : 180.000 € (2) ont été mis sur la table. Une somme astronomique qui fait couler quelques sueurs froides - « pas le droit à l’erreur » - autant qu’elle génère une certaine excitation. « Là, avec d’autres moyens s’ouvrent d’autres perspectives », précise Guillaume Blin, professeur d’éducation musicale à Eugène Jamot, membre du comité de pilotage. De la taille du projet découle le recours au service de professionnels, éclairagistes, décorateurs... une rencontre à l’aspect pédagogique non négligeable : les élèves auront l’occasion de se frotter à des conditions professionnelles. « Ce projet, qui réunit 1.800 jeunes, c’est aussi la mixité des publics, la mixité culturelle, sociale, géographique », souligne le professeur avec enthousiasme.
« Et puis Cali, pour une chorale de 100 élèves, n’aurait pas fait le déplacement. Là, il le fait et le fait gracieusement. Ça fait partie de sa démarche artistique », développe Guillaume Blin. Cette seconde édition du projet choral s’articule, en effet, comme son nom l’indique, autour du répertoire de Cali : douze chansons ont été réarrangées au cours de l’année dernière pour coller à la forme chorale. Elles sont travaillées depuis septembre dans chaque établissement à raison d’une heure de répétition hebdomadaire. Prochain palier avec les répétitions de bassin qui réuniront le 26 avril, à Chénérailles, 7 mai à Guéret, quelques 250 à 300 chacune. Répétition générale l’après-midi du concert.
Un concert auquel participera donc Cali. « Un des membres du comité de pilotage apprécie le chanteur, il l’a vu en concert ; il dégage une vraie énergie, une proximité avec le public. Il y est allé au culot et lui a demandé, après le concert, s’il serait intéressé. »
Et Cali lui a dit...
Bin oui.

(1) Réunis autour de la comédie musicale Mozart, opéra rock, les 1.200 jeunes choristes issus de 33 établissements du Limousin, avaient drainé un public considérable :  le concert s’était tenu à guichet fermé.
(2) Les porteurs du projet invitent par ailleurs les entreprises ou fondations à devenir partenaires du projet. (suivant les dons : impression du nom sur les programmes, logo sur l’écran géant, et sur les affiches). Contact : 1800coeursdebout@gmail.com

Quelques repères

Les participants : des collégiens essentiellement auxquels s’ajoutent, pour la Creuse, des lycéens de Jamot et Bourdan. Tous volontaires bien sûr. À noter qu’à l’échelle régionale, est également associée la chorale du conservatoire de Limoges. Le tout accompagné d’une rythmique rock et d’un quatuor à cordes. « On a aussi des solistes qui vont se produire, on a de très jolies voix à mettre en avant », indique Guillaume Blin.
C’est quand le bonheur ? : Les 14 et 15 juin au Zénith de Limoges. La jauge de 4.000 personnes/soir ; les réservations à partir du 22 mars via le Facebook de 1.800 coeurs debout.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.