Fil info
21:05Sport : Guillaume Porche, en bolide devance Clément Christen -> https://t.co/nzb0oHRXSW
21:04Cyclisme : Yates, Froome: les transformations d'un Giro -> https://t.co/Ay8WPoPhPh
20:14RT : Guéret : "Au point de non retour" | L'Echo https://t.co/BKLiBm7ExD via
20:13Guéret : "Au point de non retour" | L'Echo https://t.co/BKLiBm7ExD via
19:47Tulle : La Manu reconstituée à l'échelle 1/500e -> https://t.co/emWX2ae3CL
18:40Indre : 1000 km pour les résidents des EHPAD -> https://t.co/xDG5N6LNFf
18:39Le Blanc : Retour en images sur Chapitre Nature -> https://t.co/GIg96myR5j
18:38Les travaux des bâtiments communaux de Saint-Sulpice-le-Dunois ont été inaugurés samedi sous l’œil du ministre de l… https://t.co/4hEXfbp2VP
17:58Périgueux : De l’information et des rencontres -> https://t.co/BnJBV3mSSZ
17:00Grignols : Trouver une solution technique autre que le comblement -> https://t.co/Qt84hICQJS
16:47Thenon : Les cheminots s’invitent au péage -> https://t.co/rAuNF80OcW
11:51RT : Un terrible orage de grêle le 8 mai a mis l’avenir de Raulhac en péril. La totalité de la récolte 2018 et probablem… https://t.co/e8BgivOY02

L'EN main dans la main avec la bibliothèque sonore

Education

C'est indéniable. Moins l'institution a de moyens,  plus le support des associations sera indispensable... « Indispensable », le mot a été lâché par le dasen de la Creuse, Laurent Fichet, tandis qu’il signait une convention de partenariat, le 6 mars, avec la bibliothèque sonore et l’association des donneurs de voix.
« Les donneurs de voix et la bibliothèque sonore sont un support important pour les élèves dans une situation complexe », résume, stylo à la main, le dasen de la Creuse, Laurent Fichet. « Avec nos moyens, on ne peut pas arriver à tout, il faut s’appuyer sur un tissu associatif fort, c’est un appui indispensable. »
La bibliothèque sonore de Limoges, qui couvre le territoire de la Haute-Vienne et de la Creuse, met gratuitement des livres et des revues enregistrées sur des supports numériques à la disposition de personnes empêchées de lire : non-voyants, certes, mais aussi personnes atteintes d’Alzheimer ou  encore de dyslexie et autres dys-. Et c’est dans ce cadre que s’inscrit le partenariat entériné le 6 mars.
La bibliothèque sonore, qui a ouvert une section jeunesse en 2015, s’est d’abord mise en relation en 2016, via l’éducation nationale, avec différents collèges de Haute-Vienne avant, cette année, de formaliser avec la Creuse. Au total, une soixantaine d’élèves, dont une dizaine de creusois, sont inscrits. « L’écoute leur permet de rentrer dans le livre et lui donne plus de sens. L’enregistrement permet aux élèves de devenir autonomes », souligne la présidente de l’organisme, Monique Saint-Georges.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.