Fil info
17:03parvis*
15:30 Sur le parivis de la collégiale Saint-Martin génuflexion gilets jaunes en mode happening artis… https://t.co/4YQiyGo8D7
14:36 en marge de l inauguration des aménagements du bourg des échangent avec le député LREM Christo… https://t.co/ccdwfR5u2b
14:33 une cinquantaine de gilets jaunes marchent sur le boulevard périphérique de Brive. Ils défilen… https://t.co/GKjv27lwU8

Après le crématorium, encore des projets pour les crématistes

Association des crématistes

«Une année heureuse». Voilà comment Jean-Louis Delarbre président de l’association des crématistes de la Creuse qualifie 2017.  Heureuse car ils ont vu (enfin) l’ouverture du crématorium sur le territoire de la communauté d’agglomération du Grand Guéret à Ajain. Une ouverture qui ne signifie pas l’arrêt du travail pour l’association. Bien au contraire.
Après la mise en service du crématorium intervenue en août 2017 et «qui servira à tous les Creusois», précise le président,  l’association aimerait travailler à la création d’un comité d’éthique. Ce dernier rassemblerait les élus, les professionnels, les responsables du crématorium, l’association «pour discuter  ensemble du crématorium, pour voir ce qu’on peut améliorer», indique Jean-Louis Delarbre. Le président note comme exemple de ne pas dire «incinéré, c’est pour les ordures ménagères mais crématisé» ou encore la signalisation du crématorium.
Autre grand projet de 2018 pour l’association l’organisation du congrès fédéral  de la crémation en Creuse du 10 au 13 mai prochains. Seront proposés l’assemblée générale mais aussi  une table ronde sur l’impact environnemental de la crémation, de l'inhumation ou encore des sorties pour faire découvrir le département.  «Pour notre association, ça représente  une reconnaissance», avoue Jean-Louis Delarbre.
Reste aussi le rôle de l’association, l’information, le conseil, l’accompagnement des adhérents mais aussi du grand public pour faire connaître la crémation ou encore auprès des élus. «Certains élus peuvent nous demander des informations pour des équipements cinéraires, columbarium, jardin du souvenir... Il y a un déséquilibre entre inhumation et crémation», constate le président pour qui l’association «est là pour donner des idées». Gioux ou encore Poussanges et Clairavaux ont contacté l’association pour parler de leurs projets de columbarium. Il y a aussi des choses à savoir comme le puits de dispersion qui est légal mais qu’est-ce qu’il en sera si la loi ne l’autorise plus.
L’association qui a un nouveau trésorier et une nouvelle secrétaire poursuit sa route*.

* Bureau :  président : Jean-Louis Delarbre ; présidente d’honneur : Geneviève Plaze ; vice-présidents : Jacqueline Lafanechère, Nicole Soulier (secrétaire) ; secrétaire adjointe : Carole Virmont ; trésorier : Jean-Marc Lamiraud ; trésorier adjoint (responsable de la trésorerie du congrès soit un budget de plus de 50.000 euros) : Christian Giraud.