Fil info
17:03parvis*
15:30 Sur le parivis de la collégiale Saint-Martin génuflexion gilets jaunes en mode happening artis… https://t.co/4YQiyGo8D7
14:36 en marge de l inauguration des aménagements du bourg des échangent avec le député LREM Christo… https://t.co/ccdwfR5u2b
14:33 une cinquantaine de gilets jaunes marchent sur le boulevard périphérique de Brive. Ils défilen… https://t.co/GKjv27lwU8

Les "Gazelles" repartent bientôt

Rallye

Ces deux-là sont mère et fille et cela se voit ! Même sourire indéboulonnable, même envie d’aventure mais surtout un désir affirmé de porter des valeurs fortes et un message d’espoir, c’est une volonté sans faille qui les fait avancer. Annette Carcaud et Emilie Cazal sont deux Creusoises vraiment pas comme les autres.
Elles ont souhaité remercier leurs partenaires lors d’une soirée conviviale au cours de laquelle elles ont présenté un petit film relatant leur périple du « Cap Fémina Aventure de 2017 ». Ce raid solidaire 100 % féminin s’est déroulé au Maroc et a également consisté en une opération caritative puisque du matériel a été emmené et les équipages ont repeint une école. Elles ont profité de cette occasion pour annoncer leur engagement au «Rallye Aïcha des Gazelles » dont le départ est fixé au 16 mars. «Ce n’était absolument pas prévu », avoue Annette. « J’ai été sollicitée fin janvier pour partir. Je n’ai pas réfléchi bien longtemps avant de dire oui ! » Le destin a fait qu’Emilie a également reçu une proposition pour remplacer une personne malade. Là non plus, pas de tergiversation : « Ça va faire un peu bizarre de ne pas courir dans la même voiture que maman, mais nous ne serons pas concurrentes pour autant. Elle va être dans un 4x4 alors que moi, je serai avec un buggy, donc dans deux catégories différentes. On se retrouvera le soir au bivouac ! »
Chaque binôme soutient une cause, le « Rallye Aïcha des Gazelles », 100 % féminin, n’étant pas à proprement parler une course qui se déroule dans les parties désertes du Maroc du sud. Annette courra pour la Société Métisse, association rattachée à La lutte des Droits de l’Homme et qui combat toute forme de discrimination, particulièrement la défense du droit des femmes cette année. Emilie restera quant à elle fidèle à l’Association Française de Lutte Anti-Rhumatismatimale.
Nos deux boute-en-train, qui commencent à se faire une solide réputation dans le domaine des rallyes-raids, n’en sont donc pas à leur coup d’essai puisque, après 2016, les voilà de nouveau engagées sur l’«Aïcha des gazelles». «Nous faisons partie des 165 équipages de cette année », savourent-elles. «Nous allons une nouvelle fois vivre une aventure extraordinaire mais nous ne savons pas de quoi elle va être faite. C’est magique le dépassement de soi, le fait de sortir de sa zone de confort, d’être face à soi-même et de voir qu’on peut faire de grandes choses. »
Neuf jours de navigation, une carte, une boussole et la recherche de balises comme dans une course d’orientation, le périple s’effectuera sans téléphone ni GPS. Il sera néanmoins possible de suivre nos deux aventurières au quotidien sur le site du rallye et de leur envoyer des messages d’encouragement qui seront transmis par le PC course. Annette et Emilie sont également à la recherche de partenaires. «La Star nous aide depuis nos débuts mais nous manquons de sponsors », précise Annette. « Il est possible d’obtenir une déduction de 60% de la position nette pour les sociétés et 66% si les dons sont versés par des particuliers. Nous défendons de vraies valeurs et nous courons pour des associations d’utilité publique. La médiatisation est importante et des événements vont être organisés à Casablanca, en Vendée où est basée l’association Société Métisse, mais aussi en Creuse, probablement à Crocq et Boussac».*
* Contact au 06.73.48.06.30.