Fil info
18:07Indre : Maternité : la commission d'appui n'a pas eu lieu ! -> https://t.co/4hXbbbn92f
17:30Tulle : Sécheresse : Les restrictions maintenues -> https://t.co/Ozp4tkH15P
16:11Région : La transition énergétique divise -> https://t.co/NB8561KJHK
16:09# # - -Vienne : L’implication par le dessin -> https://t.co/3h3TQkKXse
15:51Marcillac-Saint-Quentin : Une rue en la mémoire de l’ancienne institutrice -> https://t.co/f3RjRnSEC7
15:47Carsac-Aillac : Les moulins entrent en scène -> https://t.co/Ukmp4T7eMS
15:43Mussidan : La déviation est en bonne voie -> https://t.co/Nwe5gD0Ymm
15:42Dordogne : Une journée pour s’informer sur le mal de dos le 25 septembre -> https://t.co/89CeYCmTrr
15:40Dordogne : Le Périgord s’exporte jusqu’en Australie -> https://t.co/W81TRX9Kj4
15:36Dordogne : La « petite histoire » n’en finit pas de grandir -> https://t.co/sp5jjVhcys
15:33Périgueux : Deux jours pour prendre véritablement soin de soi -> https://t.co/gMUzMdwADs
14:54Saint-Benoît-du-Sault : 130 minots ont repris le chemin du stade -> https://t.co/gGe8tWRHE9
14:52Le Blanc : à quand le retour des coquelicots dans les campagnes ? -> https://t.co/AhSI0EREpq
14:52Pouligny-Saint-Pierre : La commune s'enrichit d'une nouvelle association -> https://t.co/0itB3FKHi6
14:44 😍😍
14:44 Yess
14:43 c'est Martin ? 😱
14:07Périgueux : Des locaux sécurisés et adaptés -> https://t.co/lFf1ComIiO
12:39RT : le bel article de l' pour la Journée Internationale de la Paix https://t.co/Qgnd5U9f7k
12:37RT : Pour le coup, Céline a sans doute la meilleure formule pour parler de : « La merde a de l'avenir, vous ver… https://t.co/TAornnQb8U
12:33RT : Contrairement à ce que je lis et j'entends, non, le ne propose pas d'agir dans le cadre des traités européens… https://t.co/yVJtV5QwsL
20:27Desserte ferroviaire : la défense du Paris-Orléans-Limoges-Toulouse est et reste une priorité absolue pour notre te… https://t.co/oWhA0mDTWf
19:28Tulle : L’urbain et la santé sur la table -> https://t.co/PTXzDFeRB7
19:26Indre : Attaque virulente contre la directrice de l’Agence régionale de santé -> https://t.co/A1hnN9nWvX
19:21Châteauroux : Une journée pour changer de regard sur la maladie d’Alzheimer -> https://t.co/Y2Uyz4O541

Télémillevaches, la télé creusoise qui déménage

Télévision

Indissociable du plateau, Télé Millevaches propose depuis plus de trente ans maintenant des vidéos sur la vie d’ici. L’unique télévision creusoise basée à Faux-la-Montagne a su se développer, s’adapter, grandir, pour devenir une référence dans le domaine de la vidéo.
Depuis le début, les projections publiques sont un mode de diffusion cher à l’association, même si depuis 2016, une baisse de fréquentation régulière s’est fait ressentir, avec 842 spectateurs accueillis dans les différents lieux de Creuse, Corrèze et Haute-Vienne l’année passée. Une réflexion est en cours sur ce mode de diffusion, face au constat du « désintérêt confirmé » de la part des spectateurs et lieux de diffusion.
Six magazines du plateau ont encore vu le jour cette année, avec quelques changements cependant sur le format. Désormais, les dossiers thématiques sont complétés de petits sujets complémentaires, laissant ainsi libre court à une certaine improvisation et à la réalisation de formes courtes par les bénévoles. Le grand chantier de 2017, c’était l’archivage et la mise en ligne de l’ensemble des réalisations de l’association, et c’est chose faite depuis le mois d’octobre, avec sur le site de Télé Millevaches une carte interactive opérationnelle depuis février.
diffusion nationale
Outre la toile, Télé Millevaches est désormais sur le câble, diffusé sur la chaîne 7 de Limoges trois fois par jour pendant une semaine. Et grâce à ce partenariat, ils seront diffusés au niveau national sur la TV d’Orange à partir du mois de novembre.
Différentes prestations pour des entreprises ou institutions ont aussi émaillé l’année, du clip de promo au captage de conférences en passant par les films de présentations. D’autres projets de ce type sont en cours pour 2018. De même, parmi les activités passées, le partenariat avec le vidéobus à Royère-de-Vassivière a rencontré un beau succès, et sera certainement reconduit l’an prochain à Flayat.
Avec un équivalent de 3.2 équivalent temps plein et l’accueil de trois services civiques cette année, Télé Millevaches est aussi et surtout le travail des bénévoles. Pour assurer une professionnalisation pérenne, la formation est un sujet central, et les ateliers médias et formation, au sens large, sont devenus une priorité, tant pour les bénévoles qu’en tant que source d’auto-financement en proposant des ateliers financés à un large public.
D’autres ateliers initiés en 2016 montrent que le matériel acquis à l’époque est valorisé, ce sont les ateliers ouverts et les réalisations bénévoles. Ils ont lieu le mercredi et se sont poursuivis sur presque toute l’année 2017, avec une fréquentation plutôt soutenue. Questions techniques, apprentissage ou accompagnement à l’écriture ou à la réalisation, ces ateliers sont ouverts à tous.
Un déménagement
en vue
Une belle année écoulée donc, d’autant qu’au niveau financier,  Télé Millevaches se porte plutôt bien avec un deuxième exercice financier consécutif positif, et un budget de 190.000 €. Qui laisse envisager de belles perspectives pour l’année 2018, avec notamment l’embauche d’une nouvelle personne.
Et pour pouvoir augmenter la capacité d’accueil du public, à court terme pour les ateliers mais aussi à plus long terme avec des personnes en résidence, des stagiaires ou encore des services civiques, un déménagement est prévu, toujours à Faux-la-Montagne, dans des locaux plus spacieux. La formule « Magazine du Plateau » va elle aussi évoluer, avec notamment la mise en ligne de reportages au fil de l'eau.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.