Fil info
00:07France : En juin, les abeilles et pollinisateurs sont à l'honneur dans les villes -> https://t.co/QoDpdy2pzH
00:03France : « Toujours le même refus de contraindre les entreprises » -> https://t.co/rOhf5ALNPV
23:50France : Loi asile : rififi chez les marcheurs -> https://t.co/w2FwlhCmjC
21:53«On vit dans un monde où on ne peut plus faire confiance à son prochain », s’insurge Ibrahima dans le box des accus… https://t.co/SXckvLJc4Q
21:26Région : Le fret ou l’erreur d’aiguillage -> https://t.co/eza8X0WfD1
20:56Basket : Se méfier de l'euphorie -> https://t.co/W7XubA54vk
20:54Football : Surtout, ne pas faiblir! -> https://t.co/fcbABnA6Ro
19:58RT : Les de installent 12m de rail devant la filiale et transporteur routier Geodis. https://t.co/MwHEVq1Bfy
18:35Mauvières : Bientôt 27 500 œufs de poule dans la commune ! -> https://t.co/rhFGMKYfbW
18:34Châteauroux : Le conservatoire revisite l’opéra bouffe -> https://t.co/AEkQjgY4Ee
18:18La Souterraine : Ne rien lâcher... médailles comprises | L'Echo https://t.co/9Z5nEnK2NU via
18:03# # - : Le verre de terre: un «projet pour la planète» -> https://t.co/LA6X0hzySf
18:00# # - -Denis-des-Murs : Chez «Les Troubadours de la Combade» -> https://t.co/3pYneQbetH
17:57 - -Yrieix-la-Perche : Une mobilisation hautement sécurisée -> https://t.co/qw24FtyyjT
17:54# # - -Junien : Un entraînement de haut niveau pour 55 jeunes judokas motivés -> https://t.co/OCBzXu7EdN
17:52# # - : Questions pour un champion -> https://t.co/nAKNMMUjE6
17:08Terrasson-Lavilledieu : Un tourisme à visage humain -> https://t.co/cDyWP0MQzU
17:04Dordogne : Une rénovation arrosée -> https://t.co/QisHwWJoKv
17:02Sarlat-la-Canéda : Une rénovation arrosée -> https://t.co/CvEI8fZdEP
15:41Périgueux : Quatre nouvelles boîtes à livres installées dans la ville -> https://t.co/ERLAdYHQp6
15:18RT : Les de installent 12m de rail devant la filiale et transporteur routier Geodis. https://t.co/MwHEVq1Bfy
14:45Dordogne : Les cheminots ne faiblissent pas -> https://t.co/uNi0eqlcZg
13:03RT : Région : Photonis : «Prudence et diplomatie» de mise -> https://t.co/zNeBvgBKqJ
13:01Région : Photonis : «Prudence et diplomatie» de mise -> https://t.co/zNeBvgBKqJ
12:21RT : Les de installent 12m de rail devant la filiale et transporteur routier Geodis. https://t.co/MwHEVq1Bfy

Les sons de la terre des chevaux

Solidarité

Au bout de chacun de ses instruments à cordes, une tête de cheval est gravée. Dans un décor de yourte, Urya oscille entre conte et musique, pour un concert-spectacle étonnant, qui fera voyager jusqu’aux confins de la Mongolie ce vendredi 20 avril au centre équestre Le Paradis de Pablo à La Celle-Dunoise.
« La Mongolie, c’est la terre des chevaux, alors ça me paraissait opportun de faire ça », témoigne Françoise Capazza, du Paradis de Pablo. Vendredi soir, le centre équestre fêtera le printemps du cheval (voir programme en encadré). Après un petit «prélude équin» pour présenter les activités du centre, Urya prendra possession de la scène, pour un voyage un peu spécial jusqu’aux steppes de Mongolie... « C’est un concert sous forme de conte, adapté aussi bien aux enfants qu’aux adultes, ce n’est pas seulement de la musique mais aussi une histoire reliée à l’instrument joué », s’enthousiasme Françoise.
Urya vient de Colmar, et Françoise a fait sa connaissance grâce à sa compagne, qui suivait la même formation de médiation animale avec elle. La médiation animale, le cœur du projet de l’association Le Paradis de Pablo. En plus des cours de reprise « classique » pour tous publics, et des activités comme les balades en calèches, en poney ou en âne, le centre équestre dédie une partie de son public à un tout autre public...
La semaine passée, c’est un groupe de retraités d’un foyer occupationnel qui est venu durant quatre jours profiter des bienfaits de cette inclusion dans la nature avec des animaux : attelage, balade en calèche, promenades,... Régulièrement, des jeunes de l’IME ou d’autres foyers de Creuse et d’ailleurs viennent suivre des cours d’équitation également. Grâce à sa formation, Françoise, qui travaille bénévolement pour son association, leur permet de découvrir les animaux. Elle est aidée par Corinne, monitrice salariée, qui les prend en charge entièrement, depuis la préparation du poney jusqu’au pansage final.
Et peu à peu, les résultats sont là.  Les jeunes s’ouvrent, des gestes simples, comme un demi-sourire ou une poignée de main, suffisent à Jean-Louis pour comprendre que leurs actions ne sont pas inutiles. Comme avec Laura, polyhandicapée, qui suit les cours de reprise de Corinne. Son large sourire une fois installée sur son poney dit déjà tout, mais aussi, dans son quotidien , certains gestes se réveillent.
Après seulement deux leçons, parce que Corinne lui fait faire aussi bien le brossage du poney qu’aller chercher la selle avant de pouvoir monter, Laura a commencé à tendre son assiette à sa mère qui débarrassait la table.
Maintenant, elle allume d’elle-même la lumière quand elle rentre dans sa chambre. Un peu plus d’autonomie, gagnée au contact des animaux, au Paradis de Pablo. « On constate les résultats petit à petit, des choses simples, de l’apaisement, une régularité », énonce Jean-Louis. Et pour gagner encore en autonomie, Laura et d’autres auraient besoin d’un module Hippolib, pour pouvoir monter sans assistance en toute sécurité (voir encadré crowfunding).
Alors le concert de vendredi, c’est aussi et surtout l’occasion de faire découvrir ce pan du centre équestre, « c’est aussi pour parler de ça, expliquer ce que l’on fait », confirme Jean-Louis. L’objectif, faire venir du monde pour sensibiliser un maximum de personnes aux bienfaits de la médiation par l’animal, présenter le centre équestre, son personnel, ses actions, ses projets.
à l’intérieur du centre équestre, dès 18h30, un petit prélude équin gratuit permettra à tous de découvrir les activités, avec balades en poney, en âne ou en calèche. « Les filles préparent aussi un caroussel avec Corinne », annonce Françoise.
Tout le monde se prépare à accueillir le public, et à profiter de ce concert inédit, qui commencera dès 20h30...

Crowfunding
L’association Le Paradis de Pablo lance une campagne de financement participatif ou Crowfunding via la plateforme spécialisée Ulule.  Cela permettra de financer du matériel handisport, notamment un module hippolib pour que les personnes en partie paralysées puissent faire du cheval sans assistance, en bloquant le corps devant et derrière. Une petite calèche permettant d’accueillir un fauteuil roulant pour pouvoir en faire de façon autonome est aussi en projet. Ces deux matériels coûtant un peu plus de 7.000 €, des demandes de subvention envers différentes institutions ont été faites, et la FSGT Nouvelle-Aquitaine (fédération sportive et gymnique du travail) pourra financer à hauteur de 58%. Pour le reste, la plateforme Ulule a accepté le projet et chacun pourra désormais apporter sa contribution pour aider au financement.

Le programme

Prélude équin
Dès 18h30, le Paradis de Pablo propose de petites animations gratuites avant le concert, à l’intérieur du centre équestre. Tours de calèches, de poney, d’ânes, petits slaloms, ... ainsi qu’un caroussel préparé par les élèves de Corinne.
Restauration
Sur place, buvette et petite restauration : sandwiches à la saucisse de Toulouse, plats végétariens, gâteaux.
Concert
Le concert d’Urya débutera à 20h30, sous le manège du centre équestre si le temps le permet, en cas de mauvaises conditions météorologiques, repli à la salle des fêtes juste en face. Participation libre et consciente (suggérée de 10 €), gratuit pour les moins de 10 ans.  Si le concert se fait en extérieur, penser à s’habiller chaudement.
Renseignements au 06.01.76.15.63.
Le Paradis de Pablo, 15 rue des pradelles, 23800 La Celle-Dunoise.

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.