Fil info
14:08RT : Ussel : Des poèmes et des chansons pour célébrer la paix -> https://t.co/UbctK0Smqy
08:33Dans le on préfère la partager et la boire 🍻😜 https://t.co/UWVUX2n94t
08:29ce matin 22/09/2018 de 08:00 à 12:00 efs - perigueux attention changement de date le théâtre est reporte au lu… https://t.co/dRuAFv8dpK
21:17Indre : Attaque virulente contre la directrice de l’Agence régionale de santé | L'Echo https://t.co/G9LwAgYxaj via
18:48Dordogne : Beynac : le Département et la préfecture haussent le ton -> https://t.co/7XIpQv05zQ
18:46Salagnac : De nouveaux réfugiés d’Afrique subsaharienne accueillis à Clairvivre -> https://t.co/8JaHaiWvWb
18:40Ussel : Des poèmes et des chansons pour célébrer la paix -> https://t.co/UbctK0Smqy
18:28Châteauroux : Les citoyennes se réapproprient la ville et leur quartier -> https://t.co/GxFNXOQnQQ
18:01Un médiateur a été désigné pour intervenir dans le conflit actuel du SDIS 87 (sapeurs-pompiers). Il pourrait interv… https://t.co/800yeoFWLT
17:05Région : Vers une mobilisation nationale ici -> https://t.co/wib3899aCp
16:56Saint-Astier : Double fête pour le lancement de la saison à La Fabrique -> https://t.co/BrL1xEmIUN
16:52Sarlat-la-Canéda : Fernando Costa de retour au Pays -> https://t.co/HxP5hZ7QQI
16:52# # - -Vienne : Un pas vers l’égalité réelle -> https://t.co/6AAvAPg09Q
15:52Périgueux : Sérieux contretemps pour le projet Montaigne -> https://t.co/bHMUd7avvr
15:50RT : La condescendance d’Emmanuel Macron est maintenant visible depuis l’espace https://t.co/DqHNykJOA1
15:49Périgueux : Un acheteur annoncé pour l’espace Britten -> https://t.co/V4DJG0HoBT
15:45Périgueux : 44 clubs labellisés -> https://t.co/MYcrcRWqlI
15:10RT : La condescendance d’Emmanuel Macron est maintenant visible depuis l’espace https://t.co/DqHNykJOA1
15:08RT : La Région débloque plus de 4 millions d'euros pour aider les victimes des intempéries https://t.co/NTUi0rr4Fx
14:57RT : Le Val de l'Aurence en fête les 22 et 23 septembre - Esplanade et Parc Pavillon du Mas-Jambost https://t.co/ax79ZbnlnB
14:53A20. Fermeture de la bretelle de sortie de l’échangeur n°26 « La Crouzille » dans le sens Province- Paris du 24 au… https://t.co/iSPBHiGxXO

Allo patron, bobo...

CGT Hôpital

Si les cordonniers sont les plus mal chaussés... que sont les hospitaliers ? Ils ont beau ne pas chercher à prétendre au titre, c’est un fait, les hospitaliers comptent parmi les agents les plus mal en point. Exemple au CH de Guéret, où les représentants du personnel ont lancé une procédure d’alerte sur les conditions de travail et les risques psychosociaux, lors du CHSCT du 4 mai : les agents sont sur des rotules en voie de désagrégation et la direction n’est pas non plus épargnée, même si celle-ci est simplement atteinte de surdité...
Réunis dans le hall du CH de Guéret, hier, en début d’après-midi, les agents CGT informaient leurs collègues des suites du dernier CHSCT qui a exercé son droit d'alerte : un cabinet d’expertise devrait, la procédure lancée, auditionner les agents sur des conditions de travail qui se détériorent d’année en année.
« Les agents arrivent à saturation, ils n’en peuvent plus », souligne le secrétaire CGT, Philippe Baurienne. « On les rappelle pour trois services sur la journée. C’est inconcevable. Forcément, les arrêts sont en augmentation. » Toujours plus avec toujours moins, jusqu’à la déchirure. Et la machine est lancée : une déchirure, un arrêt. Arrêt pour l’un, surcharge pour le suivant... jusqu’à la déchirure. « Les agents sont en difficulté et les patients en ressentent les effets, forcément.. »
Depuis des années, le syndicat le répète... un pool de remplacement de trois agents n’est pas un pool de remplacement. Il en faudrait neuf fois plus : les besoins sont estimés à une quinzaine d’aides-soignants et une douzaine d’infirmiers... Ce pool, il y a fort à parier qu’il reste à sec encore quelques temps : hier matin se tenait aussi une réunion sur la clôture du budget 2017, lequel affiche 1,9 million de déficit. Qui paiera la note ? Pour le syndicat, ce sera probablement le personnel.
Lequel avait à se prononcer l’année dernière sur la compensation des heures supplémentaires... 50% convenus avec la direction, 27% à l’arrivée... en cas d’arrivée. Sur le non paiement des heures supplémentaires, les agents n’ont reçu aucune réponse. Pour les congés annuels non validés cet été faute de personnel. Rien non plus. « C’est un réel problème, il n’y a pas de dialogue social avec la direction », dénonce Philippe Baurienne. « Le 4 mai, lors du CHSCT, on a appris que les fiches que remplissent les agents n’ont pas été étudiées depuis février. »
Dernier point d’inquiétude levé par le syndicat, la saturation de la salle d’urgence. Après la fermeture de 14 lits en chirurgie, l’an dernier, ce sont 10 lits de médecine qui devraient disparaître dans l’année. « D’où les difficultés d’hospitalisation. La salle d’urgence est en permanence saturée. Les patients ont de plus en plus de mal à avoir une place. »
Autant de raisons pour lesquelles les hospitaliers CGT appellent, au passage, à la mobilisation, le 22 mai.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.