Fil info
19:59 — Bonjour, nous avons besoin d'aide pour pour faire perdurer notre activité agricole et jeunesse en… https://t.co/NPgbuZnDLm
19:54 — Périgueux : Festival Mimos : les apparences tirent le jeu | L'Echo https://t.co/g54y0Fn9iA via
17:42 — Sarlat-la-Canéda : Une carte de fidélité pour gagner des clients -> https://t.co/MdoHAav653
17:40 — Périgueux : Festival Mimos : les apparences tirent le jeu -> https://t.co/EjKrGjFVOk
17:39 — Château-l'Évêque : Fusion : le manque d’informations pointé du doigt -> https://t.co/ZMYE5pKqY6
11:07 — Bergerac : Un nouveau souffle au sein de l’union locale CGT -> https://t.co/0EnwmjpZeC

Metal Culture(s) 2018

Festival

Unis par les liens du metal
C’est presque une réunion de famille. Une famille qui s'agrandit. Cette année, Metal Culture(s) a fait carton plein et son camping accueilli des mélomanes de 45 départements... Certains, venus du Loir-et-Cher, ont délaissé Blois et son festival metal au bénéfice de Guéret. Haut les cornes. Metal Culture(s) et ses invités Amenra, Napalm Death, Igorrr, Deathtostérone, Kamala, Insaity Alert, pour ne citer que ceux-là, méritent bien des bornes.... Alors que les portes de la Chapelle de la Sénatorerie sont encore closes, se rejoignent quelques potes qui ne se voient que pour le festival tandis qu’une jeune solitaire et un bonhomme sans âge finissent par se trouver, là où ailleurs, ils se seraient ignorés....
Pas tout à fait parti, toutefois, le Metal Culture(s) laisse quelques reliques à l’espace Fayolle, la BMGG, la Quincaillerie et au Bar de la Poste jusqu’au 2 juin.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisĂ©e.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformĂ©es en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont Ă  la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.