Fil info
18:19RT : Déraillement d’un train à Bégaar (40) : le wagon d’ammoniaque évacué mardi matin https://t.co/1F6zmCHEx8 https://t.co/9XSHz12zyg
18:17RT : À Alger, plusieurs dizaines de journalistes et autres personnels de la TV nationale ont manifesté aujourd'hui pour… https://t.co/dNCgsfju3i
18:16RT : Journée Nationale du Sport et du Handicap ce mercredi au champ de juillet . Cette journée a pour objectif d… https://t.co/8f4SbSQmuU
16:29 Eyrolle # - -Vienne : Le voyage de pierre digan premier roman de max eyrolle est paru -> https://t.co/iRyLuxZX5w
16:09Bergerac : Dégradations sur la future mosquée : « Ils n’auront pas notre colère » -> https://t.co/FAgeabA8Qr
16:00Dordogne : Les méfaits de la réforme du ferroviaire -> https://t.co/c1CRO1oDAc
15:48Dordogne : L’occitan vivant et contemporain -> https://t.co/g3gv1aIXrm
10:55Guéret : Une panne de réveil douloureuse | L'Echo https://t.co/j728aOzsqi via
10:28 a commencé en Corrèze. Un spécimen géant a été vu ce matin au pied de la collégiale Sain… https://t.co/gEc1ncGXA9
09:22# # - Grands-Chézeaux : Maçons et paveurs migrants à l’honneur -> https://t.co/liZyD5c2CD
09:18# # - : Un concours de belote qui a fait salle comble -> https://t.co/YkOIdUh1ZC
09:16# # - : L’association des commerçants de la ville mis en veille -> https://t.co/d1Tjql8aKn
09:13Région : Unis pour la maison de santé et pour les services publics de Chabanais (16) ! -> https://t.co/5QOHB586v4
09:10# # - -Anne-Saint-Priest : Editions La Veytizou, la mémoire se perpétue -> https://t.co/AciWv1WdnH
09:02# # - : Faites des Livres 2019 : une formation au Kamishibai, une autre façon de lire -> https://t.co/oGtFwSUjUH
08:58# # - -Martin-de-Jussac : Une fête toujours populaire sous le signe de Panazô -> https://t.co/t0SXJjZyxq
08:55# # - -Vienne : Agathe en concert vendredi à Limoges -> https://t.co/LQWPTocB73
08:53# # - -Vienne : Vendredi à Jean-Gagnant: trio de cordes improvisé -> https://t.co/7FuegBnzdE
08:51# # - : Valoriser les métiers de la salle et des arts de la table -> https://t.co/jgbadjZgmc
07:58# # - -Vienne : Lutte Ouvrière se bat pour une Europe qui porte les intérêts des travailleurs -> https://t.co/cE177b1CfZ
07:55# # - -Vienne : Les Gilets jaunes toujours inventifs -> https://t.co/TXGqMoxu4c
07:53Région : Loger pour rebondir -> https://t.co/YjIvr9MTxT
07:51Région : La Région et le CNRS renforcent leur coopération -> https://t.co/YX8T5WeSVs
07:36 Retrouvez le questionnaire en ligne : https://t.co/fAdpBdQPtk, à vous de jouer !
21:23Naves : L’agglo de Tulle mise sur les circuits courts -> https://t.co/QWWfgVIdne
19:42Boulazac : Souvenir et vigilance -> https://t.co/OUB59l94YS
19:36Périgueux : Ta différence, c’est ma richesse -> https://t.co/IzYsbhRbgm
19:28Trélissac : Besoin d’honnêteté en politique -> https://t.co/SxaTVJI2tz

Un partenariat avec l'Agglo pour installer un maraîcher

Terre de liens

L’association régionale Terre de liens tenait son assemblée générale dernièrement à la salle polyvalente de Saint-Fiel. L’occasion de revenir sur le partenariat mis en place avec la communauté d’agglomération du Grand Guéret  pour installer un maraîcher.  
La réflexion ne date pas d’hier. Depuis 2011, l’agglomération et même avant la communauté de communes Guéret-Saint-Vaury avec la communauté de communes voisine des Portes de la Creuse en Marche au sein du Pays réfléchissent à un projet alimentaire. L’idée est de faire entrer les produits locaux dans la restauration collective. En 2011, 2 % des produits consommés provenaient de la consommation locale. «On a la folie en France de composer les repas sur le papier», signale François Barnaud, maire de Saint-Fiel et vice-président de l’Agglomération. Alors, des stratégies ont été mises en place pour créer des filières de proximité. Une charte a été écrite pour permettre à chacun d’affirmer la volonté de faire progresser les produits locaux dans la restauration collective. 12 communes, un collège, un lycée et un ehpad l’ont signée dès le départ. Si la viande, le territoire était capable de la fournir, restait le point noir le maraîchage. D’où le travail avec Terre de liens qui a abouti à une convention pour trois ans signée en 2017. «Terre de liens offre* un territoire à quelqu’un qui souhaite exercer cette activité et expérimenter, c’est cela qui nous a séduits, note François Barnaud. C’est pour nous un gage de sécurité, les porteurs de projet seront accompagnés».
Pour l’instant, une personne âgée d’une trentaine d’années a été identifiée mais il manque le terrain. Des visites ont eu lieu et vont se poursuivre.
V.J.
* Terre de liens achète le terrain ou le terrain avec l’habitation pour le louer aux porteurs de projet par le biais d’un bail à clauses environnementales. Les agriculteurs installés sont tous labellisés «agriculteurs biologiques». 16 ont été installés en Limousin dont 4 en Creuse.