Fil info
20:01Brive-la-Gaillarde : Logis, le label des hôteliers indépendants -> https://t.co/ppuxVeClnA
18:37RT : Quels droits ont les , jeunes pour le et autres manifestants en cas de fouille, d'interpellati… https://t.co/VbuRNJosA1
18:34# # - -Vienne : Foyer des jeunes travailleurs, au service de la jeunesse -> https://t.co/whk4Owokkb
18:29Argenton-sur-Creuse : La vérité sur la maladie de Lyme, une question de santé publique -> https://t.co/Fi2GDpPijl
18:28RT : Outre l'indécence du propos n'oubliez pas que la transgression c'est seulement pour les étudiants américains. https://t.co/5TZwBHexVp
18:27Indre : Nohant pousse les murs -> https://t.co/Zoo6NH0zkw
18:25RT : Ce soir 19@21, rendez-vous à Le phare pour l'apéro avec la musique libre et improvisée de Daniel Blumberg. https://t.co/onQnYosfLO
18:25RT : Ce qui se cache vraiment derrière les “continents de plastiques” de nos océans https://t.co/k39yadizPu par https://t.co/esfK8dX8Ik
18:19RT : Déraillement d’un train à Bégaar (40) : le wagon d’ammoniaque évacué mardi matin https://t.co/1F6zmCHEx8 https://t.co/9XSHz12zyg
18:17RT : À Alger, plusieurs dizaines de journalistes et autres personnels de la TV nationale ont manifesté aujourd'hui pour… https://t.co/dNCgsfju3i
18:16RT : Journée Nationale du Sport et du Handicap ce mercredi au champ de juillet . Cette journée a pour objectif d… https://t.co/8f4SbSQmuU
16:29 Eyrolle # - -Vienne : Le voyage de pierre digan premier roman de max eyrolle est paru -> https://t.co/iRyLuxZX5w
16:09Bergerac : Dégradations sur la future mosquée : « Ils n’auront pas notre colère » -> https://t.co/FAgeabA8Qr
16:00Dordogne : Les méfaits de la réforme du ferroviaire -> https://t.co/c1CRO1oDAc
15:48Dordogne : L’occitan vivant et contemporain -> https://t.co/g3gv1aIXrm
10:55Guéret : Une panne de réveil douloureuse | L'Echo https://t.co/j728aOzsqi via
10:28 a commencé en Corrèze. Un spécimen géant a été vu ce matin au pied de la collégiale Sain… https://t.co/gEc1ncGXA9
09:22# # - Grands-Chézeaux : Maçons et paveurs migrants à l’honneur -> https://t.co/liZyD5c2CD
09:18# # - : Un concours de belote qui a fait salle comble -> https://t.co/YkOIdUh1ZC
09:16# # - : L’association des commerçants de la ville mis en veille -> https://t.co/d1Tjql8aKn
09:13Région : Unis pour la maison de santé et pour les services publics de Chabanais (16) ! -> https://t.co/5QOHB586v4
09:10# # - -Anne-Saint-Priest : Editions La Veytizou, la mémoire se perpétue -> https://t.co/AciWv1WdnH
09:02# # - : Faites des Livres 2019 : une formation au Kamishibai, une autre façon de lire -> https://t.co/oGtFwSUjUH
08:58# # - -Martin-de-Jussac : Une fête toujours populaire sous le signe de Panazô -> https://t.co/t0SXJjZyxq
08:55# # - -Vienne : Agathe en concert vendredi à Limoges -> https://t.co/LQWPTocB73
08:53# # - -Vienne : Vendredi à Jean-Gagnant: trio de cordes improvisé -> https://t.co/7FuegBnzdE
08:51# # - : Valoriser les métiers de la salle et des arts de la table -> https://t.co/jgbadjZgmc
07:58# # - -Vienne : Lutte Ouvrière se bat pour une Europe qui porte les intérêts des travailleurs -> https://t.co/cE177b1CfZ
07:55# # - -Vienne : Les Gilets jaunes toujours inventifs -> https://t.co/TXGqMoxu4c
07:53Région : Loger pour rebondir -> https://t.co/YjIvr9MTxT
07:51Région : La Région et le CNRS renforcent leur coopération -> https://t.co/YX8T5WeSVs
07:36 Retrouvez le questionnaire en ligne : https://t.co/fAdpBdQPtk, à vous de jouer !

"On n'est pas des traders"

FSU

Si on peut prospérer dans la vente d’armes tout en véhiculant des valeurs de paix et de démocratie alors on peut très bien prétendre améliorer le service public tout en supprimant les agents et rabotant les budgets. Le gouvernement a fixé son cap, le CAP 22 (le comité d’action publique 2022) et il le suit avec un char d’assaut : transferts, abandon de missions, privatisations, et mise en cause du statut des fonctionnaires... La FSU, tout comme ses homologues du groupe des 9, met le cap sur le 22... mai.
Dans la continuité des 10 octobre et 22 mars derniers, le SNUipp-FSU 23 s’élève contre les chantiers ouverts par le gouvernement et qui reposent sur la diminution de la dépense publique. Des chantiers aux lourdes conséquences aussi bien pour les personnels que pour les usagers. « Ce qui est en jeu, c’est tout un modèle social, le service public est garant de la solidarité. C’est ce système qui a permis d’atténuer les effets de la crise », rappelle Luc Marques, professeur des écoles.
Un système sur le point de voler en éclats avec la suppression de 120.000 postes et un recours généralisé aux contractuels. Celui-ci, vendu comme une économie, n’en est pas une : selon les études, un contractuel de catégorie A coûte plus qu’un statutaire. Il est surtout garant de la continuité et de la qualité de service : « un enseignant est recruté sur concours et il suit une formation - dont la qualité peut-être critiquable - mais il y a une formation », explique Luc Marques. « Un contractuel, c’est deux jours et il est jeté en classe. » Un système perdant-perdant-perdant en somme : les contractuels vivent dans l’incertitude la plus complète et travaillent sans filet, leurs collègues sont par ricochet régulièrement sollicité, et les élèves trinquent.
« Il y a la volonté de casser le service public, ce qu’on est. On est agents d’émancipation, on détecte les dysfonctionnements, on peut dire stop, on peut donner des propositions... c’est aussi ça, la fonction publique », souligne David Bosle, secrétaire de la section du SNUTER23-FSU du conseil départemental. « Mais, attention, il y aura un impact sur les populations les plus âgées et les plus jeunes. Ça va toucher tout le monde. »
Deux autres chantiers, qui concernent davantage les personnels, sont aussi dénoncés : le regroupement des instances paritaires -  moins d’instances, moins de poids au personnel et à ses délégués et plus de latitude pour les décisions arbitraires - et le développement de la rémunération au mérite. « Qu’est-ce qu’on retient comme critère ? La réussite des élèves ? La satisfaction des parents ? L’application de la méthode Blanquer ? », ironise Luc Marques. Quel critères donc, sachant que le service public est un produit collectif... et quel impact surtout ? L’égalité de traitement qui saute et c’est la porte ouverte à un joyeux bordel : quel conséquences, en terme d’éducation quand un enseignant peu scrupuleux visera l’avancement à coups de 18 sur les copies de ses élèves ? « La réalité des choses va vite nous rattraper », prévient David Bosle qui le martèle : « On n’est pas des traders ! »
La reconnaissance du travail dont parlent régulièrement les fonctionnaires est aussi celle-là : celle d’un travail qui ne souffre pas l’individualisme, d’un travail au service des autres et d’un travail de terrain sur lequel s’assoient souvent les ministres, comme le fait depuis quelques temps, le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer... « Il a trouvé une bonne méthode... qui a 50 ou 60 ans, et qui a été abandonnée parce qu’on a trouvé mieux depuis », ironise-t-on au syndicat. « Il pense qu’on doit enseigner comme on monte un meuble : une méthode à appliquer sur tous les territoires et qui nie toutes les recherches, l’expertise des enseignants et leur liberté pédagogique. Il ne faut pas oublier qu’un enfant est un individu et tous les individus sont différents, on n’apprend pas de la même manière, et on ne peut pas se bloquer sur une méthode, c’est là qu’intervient la liberté pédagogique. »
La FSU appelle à la grève le 22 mai et donne rendez-vous à 9h30 devant l’inspection académique pour un temps éducation (petite pointe à Jean-Michel Blanquer, ils porteront blouse, baguette et bonnet âne). Manifestation à 11h, rendez-vous à 10h30 devant la préfecture.