Fil info
19:59 Bonjour, nous avons besoin d'aide pour pour faire perdurer notre activité agricole et jeunesse en… https://t.co/NPgbuZnDLm
19:54Périgueux : Festival Mimos : les apparences tirent le jeu | L'Echo https://t.co/g54y0Fn9iA via
17:42Sarlat-la-Canéda : Une carte de fidélité pour gagner des clients -> https://t.co/MdoHAav653
17:40Périgueux : Festival Mimos : les apparences tirent le jeu -> https://t.co/EjKrGjFVOk
17:39Château-l'Évêque : Fusion : le manque d’informations pointé du doigt -> https://t.co/ZMYE5pKqY6
11:07Bergerac : Un nouveau souffle au sein de l’union locale CGT -> https://t.co/0EnwmjpZeC

Le véhicule de logistique pour promouvoir le volontariat

SDIS 23

Recruter des sapeurs-pompiers volontaires est un des axes prioritaires des services départementaux d’incendie et de secours (SDIS) et il faut toujours renouveler. Celui de la Creuse ne manque pas à l’appel avec d’ailleurs une spécificité, 94 % des 800 pompiers que compte le Département sont volontaires. D’où la volonté de faire des campagnes de promotion. Comme celle en cours actuellement... Sur un véhicule logistique.
Depuis plusieurs mois, le chef du bureau volontariat le capitaine Didier Jouanny met à l’honneur les conventions qui permettent aux salariés du public et du privé de partir plus facilement en intervention lorsqu’ils sont au travail ou participe à des émissions de radio. Depuis plusieurs semaines, il «cogite» à cette nouvelle action : le covering. Il a repris l’idée à d’au-tres SDIS de France mais le SDIS de Creuse a voulu «l’humaniser, l’adapter à nos spécificités avec la mise en évidence des acteurs de terrain», précise le colonel Frédéric Delcroix, directeur du SDIS. Choix a été fait de mettre en lumière des sapeurs-pompiers volontaires ayant des activités professionnelles phares comme l’agriculture ou l’artisanat. Fabienne Chanudet, agricultrice et adjointe au centre d’Auzances a accepté la proposition. Tout comme Damien Morel, la trentaine, boulanger et chef de centre à Faux-la-Montagne. L’idée pour les pompiers est d’affirmer que quelque soit son âge, de 17 ans si on n’a pas été jeune sapeur-pompier à 55 ans, on peut devenir sapeur-pompier volontaire. Ce, que l’on soit artisan, salarié, agricultrice ou infirmier. Cette affiche a été placardée sur le camion logistique de Pascal Lothe qui, depuis deux ans dessert les 29 centres de secours de la Creuse, transportant les courriers comme le matériel des centres à l’Etat-Major et vice-versa. Pour Fabienne, «c’est une belle représentation. On est dans une grande ruralité, le Département a besoin de volontaires. Je suis entrée il y a 16 ans et cela ne m’a pas empêché de tomber dans la marmite». Outre ce grand covering, à l'arrière du véhicule, une autre photo dévoile des pompiers en action sur un feu... Les pompiers font beaucoup de services à la personne mais aussi des incendies. Pour le colonel, «les pompiers ne sont pas des super-héros. Tous les gens ordinaires peuvent sauver des vies, il n’y a pas de limite, pas de formatage». D’où la phrase d’accroche, «vous êtes des gens ordinaires ? Venez faire des choses extraordinaires».
Tous les contacts nécessaires sont à retrouver sur ce véhicule qui parcourt plus de 850 km par semaine.   
Et ce covering donne des idées, l’Union départementale des sapeurs-pompiers va en installer un sur un véhicule de transport de personnels et d’autres pourraient voir le jour sur des véhicules qui circulent beaucoup.  
 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.