Un amendement pour la proposition de loi des salariés ?

GM&S

Une délégation de salariés de GM&S Industry était ce jeudi à l'Assemblée nationale pour continuer le travail sur leur proposition de loi pour reconnaître la responsabilité des donneurs d'ordre sur l'avenir de leurs sous-traitants et dans l'aménagement du territoire.
Trois rendez-vous étaient au programme avec le groupe de la Gauche démocrate et républicaine, le groupe la République en marche et pour finir la Nouvelle gauche.
À la sortie pour Vincent Labrousse représentant du personnel CGT licencié de GM&S cela a été des «rencontres plutôt sereines avec des oreilles attentives». Une loi à proprement parler cela risque
d'être plus compliqué mais leur proposition pourrait être un amendement inscrit dans la loi Pacte. Les salariés n'y sont pas opposés, des articles sont encore à écrire encore faut-il qu'il reste la partie sur la responsabilité économique des donneurs d'ordre intégrant le périmètre des sous-traitants. Les contacts vont se poursuivre avec les différents interlocuteurs définis Jean-Baptiste Moreau le député de la Creuse pour LREM, Bénédicte Taurine pour la France insoumise, Gabriel Serville pour la Gauche démocrate et républicaine et Valérie Rabault pour la nouvelle gauche.
«Nous avons été reçus sérieusement c'est un point important maintenant il faut que cela se concrétise par des actes» note Vincent Labrousse.