Fil info
09:42 municipal # - : Le budget au menu du conseil municipal -> https://t.co/uXpp5REBJs
09:40 - -Vienne : La gronde des avocats ne faiblit pas -> https://t.co/zuQybNTTMu
09:37 jaunes - -Vienne : Pugilat entre Gilets jaunes -> https://t.co/wdSoZ3IEon
09:34Région : A qui appartient «La Joconde des Ferrari ?» -> https://t.co/lKIiTbKgch
08:08RT : Les aides publiques aux entreprises privées, c’est 200 milliards d’euros ! Les grands groupes encaissent ces sommes… https://t.co/HNYWv1ZlJv
18:56RT : Dans 15 minutes, ne manquez pas le Conseil municipal en direct sur notre site Internet et réagissez avec le hashtag… https://t.co/ybFkGDAujo
18:54La , les 87 et la chambre d' de la annoncent dans un communiqué que le… https://t.co/kJ4X1FeHVN
18:37Châteauroux : L’Uzine publie 17 histoires dans sa première revue BD -> https://t.co/at9kt6KWSM
18:36 ça c'est du grand débat, à lire les commentaires on sait tout de suite où on est... enfin pourvu qu'o… https://t.co/EPFAjdKRxm
18:33RT : Henri Sterdyniak : « Augmenter le Smic ne détruit pas d’emplois » https://t.co/huThWpwUAw
18:25Dordogne : « Ils veulent une justice rendue plus vite et moins chère » -> https://t.co/XIOKKKDyjw
18:24RT : 🔴Nous allons apprendre ce soir la définition de «CONNARD»:⤵️ Une désignation de quelqu'un qui se comporte de faço… https://t.co/2BLVbo3Fyw
18:23RT : Issoudun : les Gilets jaunes bloquent l'usine Vuitton. https://t.co/NDEVXjmH6m
18:21RT : "De Led et de Feu" par Vincent Mézières vendredi à partir de 18h Place Saint-Pierre https://t.co/YCYfkJvY8y
18:16RT : Profitez jusqu'au 5 janvier de la patinoire en plein air (entrée gratuite) ! Plus d'infos 👉… https://t.co/TIH8mMkSnX
17:58Elévation au niveau « Urgence attentat » du plan VIGIPIRATE Suite aux dramatiques évènements qui se sont déroulés… https://t.co/PqxNCmTdKx
17:11Périgueux : Un discours ravageur -> https://t.co/CmzeOyx9Sg
16:44RT : En début d’après-midi, les ont été engagés pour une intervention commune de Trélissac, ldt la Feuillera… https://t.co/2A1JHaaTyt
16:39Sarlat-la-Canéda : C’est parti jusqu’au 31 décembre -> https://t.co/BRTxW9T1gz
16:22RT : Fraternité, fraternité avec nos concitoyens : ce mot de notre devise républicaine prend tout son sens cette nuit, a… https://t.co/jtufgfVetx
16:22RT : Emploi : en Corrèze, festival et lieu de création théâtrale dirigé par un collectif d'artistes situé à Tu… https://t.co/Jn0mFvYHVv
16:20Posture vigipirate : urgence attentat. Renforcement de la sécurité en Haute-Vienne. Lire communiqué du préfet https://t.co/sadCBwI1Rw
16:19Le maire de Limoges a adressé un courrier de soutien au maire de Strasbourg. A lire https://t.co/MTeItTaYav
15:59Chancelade : Une série de chantiers pour achever le mandat -> https://t.co/SjZXlH4u5e
14:08Bergerac : Gilet jaune, Tomy a débuté une grève de la faim -> https://t.co/CCB7bI5Nxs
13:21Bergerac : Le président n’a convaincu aucun gilet bergeracois -> https://t.co/k6fvRPU9by
12:55Déni, traitement et problèmes des sérologies : tous les sujets balayés lors de la conférence du Pr Perronne en… https://t.co/TzznHJoajt
11:35RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:31RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:30RT : 🔴 Le plan est relevé au niveau Urgence Attentat. Il permet une vigilance et une protection maximum en c… https://t.co/4lpSqRCX2e

Popote printanière, l'environnement sous couvert d'équilibre alimentaire

Education

Le pré et le bien manger... deux proverbiales composantes du bonheur qu’ont validées les CP/CE1 de Sainte-Feyre, les pieds dans le potager de Saint-Hilaire le lundi après-midi, la main à la pâte le lendemain matin à la cantine. Au menu, salade du potager, printanière juste récoltée (en accompagnement de paupiettes de volaille) et une compote pommes rhubarbe.
Dans le cadre du projet des champs à l’assiette de ma cantine, les élèves de Sainte-Feyre ont donné dans le fait maison, et surtout, le A à Z. « Ils ont ramassé les fruits et légumes et se chargent de la préparation », retrace la directrice Sandrine Dubouis. « C’est quelque chose qui donne lieu à l’exploitation en classe de la nutrition et de l’équilibre alimentaire, mais c’est aussi la découverte des métiers de maraîcher et cuisinier... » Didier Roger,  responsable de l’équipe cuisine (deux aides cuisine et lui-même, cuisinier professionnel), les enfants le voient tous les jours, le connaissent et le reconnaissent. « Ici, on a la chance de travailler dans un self, on est vraiment devant eux, ils nous voient au quotidien et là, ça prend une autre dimension », explique-t-il. « Les  enfants pensaient préparer le repas pour une vingtaine, pour leur classe, ils n’imaginaient pas le faire pour 130,140. »
Cuisinier et fier de l’être, Didier Roger, se réjouit toutefois de voir les connaissances qu’ont déjà certains élèves : « On est encore en campagne, il y a des parents qui font découvrir le potager et un brin de jardin. » Une proximité si évidente qu’elle a été, pendant un temps, oubliée...
Rentré en 1998, à une époque où un agriculteur venait encore livrer pommes de terre, carottes et navet... il se réjouit donc aussi surtout d’une forme de retour aux sources qui se traduit par la volonté de travailler avec les producteurs locaux. « L’agglo du Grand Guéret et les portes de la Creuse en Marche a, l’an dernier voulu relocaliser l’économie, de rapprocher les cantines des écoles, des collèges, des EHPAD des producteurs », résume Jody Berton animateur du CPIE qui accompagne les intercommunalités dans la mise en place du projet. « Là, c’est la dernière étape du plan d’action, on propose des animations, et on amène les enfants vers la cuisine sous différentes formes : la semaine dernière, à Ajain c’était une visite, ici, on a décidé d’aider le cuisinier à la préparation du menu. »
De ce point de vue, à l’école de Sainte-Feyre, on ne part pas de rien, une fois par an, automne/hiver, les enfants cuisinent à la cantine un  pot-au-feu avec de la viande locale et les légumes du potager... « Ici, il y a une cohérence : compost, jardin pédagogique, récolte de légumes, et les enfants voient que c’est un tout. Là ce sont des CP/CE1, ils auront un souvenir de ce qu’ils ont pu voir, ça donne une valeur à l’alimentation et au travail en cuisine, le produit a une histoire, on l’apprécie différemment. »