Fil info
23:08RT : Premier pallier presque atteint pour le rachat du contributions possibles jusqu'au 30 novembre https://t.co/sI4e6MgiSu
23:06Premier pallier presque atteint pour le rachat du contributions possibles jusqu'au 30 novembre https://t.co/sI4e6MgiSu
19:26Brive-la-Gaillarde : Une déchetterie revue et agrandie -> https://t.co/mK6zKbnGsi
19:24Région : Les paysans ont crié leur colère à Guéret -> https://t.co/FtipF6Cvdw
19:19Indre : Vers l’insertion avec la blanchisserie -> https://t.co/1JqcrHU2Q6
19:17Indre : Cinq communistes de l’Indre au congrès national -> https://t.co/Q1efdhc06w
18:34Trélissac : Le Btp entre dans la danse -> https://t.co/kpu2cVJofm
18:31Boulazac : Les cyclotouristes de France se retrouvent à Boulazac -> https://t.co/np77b7hNqj
17:29RT : Le Barreau de Tulle s'est réuni en assemblée générale aujourd'hui et a voté à l'unanimité, la grève… https://t.co/v2Am95S3hw
17:19 Le Barreau de Tulle s'est réuni en assemblée générale aujourd'hui et a voté à l'unanimité, la grève… https://t.co/v2Am95S3hw
16:57RT : "assume" la suppression de l'impôt sur la fortune. Pour rappel, c'est 3,5 milliards d'euros perdus dans le… https://t.co/6JswoLsgxj
16:51RT : Absolument hallucinant. Selon cette député macroniste qui s'oppose à , le gouvernement ne souhaite pas a… https://t.co/KF5v1KH0qT
16:19Sarlat-la-Canéda : Festival du film : « Edmond » en haut de l’affiche -> https://t.co/o4Bp4gXY5x
16:09 également aux ronds-points de Naves, Gare de Corrèze, barrières levées sur l'A89 à Saint-Angel
16:08 et barrages filtrants devant les stations services cet après-midi parfois sous tensi… https://t.co/5iGQe0Yk0H
16:05Valençay : Le centre d’entretien et d’exploitation des routes inauguré -> https://t.co/CMfSpKatXl
16:03Argenton-sur-Creuse : Premier Café de la transition écologique -> https://t.co/HkkUjvWDJY
14:13RT : Dordogne : les Gilets jaunes sont toujours très mobilisés sur le département. On recense une quinzaine de points de… https://t.co/Ookj1hTz4U
14:13# # - -Vienne : Les blocages continuent ce mardi -> https://t.co/QxJOKY0jI9
13:49Dordogne : les Gilets jaunes sont toujours très mobilisés sur le département. On recense une quinzaine de points de… https://t.co/Ookj1hTz4U
13:30RT : En raison du mouvement jaunes: L'Echo est absent de certains kiosques https://t.co/0T5hSDPAiS
13:04En raison du mouvement jaunes: L'Echo est absent de certains kiosques https://t.co/0T5hSDPAiS
11:41RT : : mobilisations et blocages toujours en cours à , , et . Le point à la mi… https://t.co/KbfQ8xYyAd
11:38RT : Dordogne : Gilets jaunes, la diffusion de L'Echo perturbée | L'Echo https://t.co/uNeUcGFMTI via
11:36RT : rassemblement devant la mairie en cours, les manifestants veulent voir le maire. Possibilité d… https://t.co/6BNKll8KJs
11:35RT : Non, il n'y a pas trop d'impôts en France. Il y a surtout des impôts mal repartis. Il y a trop de riches qui n'en p… https://t.co/Sx4mS3cAfB
10:07 ces escrocs ne méritent même pas la prison car ce seront encore les contribuables qui… https://t.co/Ptc5Bqedsm
10:04RT : un groupe se rend au trésor public derrière l hôpital pour filtrer les entrées https://t.co/DHNqCkbbsc
09:54Dordogne : Gilets jaunes, la diffusion de L'Echo perturbée | L'Echo https://t.co/uNeUcGFMTI via
09:54RT : ils veulent rester devant la mairie toute la matinée. Et bloquer les stations essences cet après midi
09:54RT : rassemblement devant la mairie en cours, les manifestants veulent voir le maire. Possibilité d… https://t.co/6BNKll8KJs
09:35 - -Vienne : Neige et verglas, bon à savoir -> https://t.co/k0oey3gOUA
09:21 - -Vienne : Circuler à Limoges en cas de chutes de neige -> https://t.co/jCoDiFlRj5
09:12 - -Vienne : Neige, verglas, les revoilà -> https://t.co/bdqDcA4UqB
08:14J-4.....⏱ nous vous attendons nombreuses et nombreux pour partager un moment de sport 🏃🏼‍♀️🏃🏼‍♂️avec ..… https://t.co/yyqJYi4OMh
07:54Région : Manifestations: les agriculteurs aussi -> https://t.co/34TMaNpWb9
07:49 jaunes -Vienne - -Vienne : Les Gilets jaunes ne désarment pas -> https://t.co/LrxVh6m6s6

Un premier bilan "sans concession"

Préfète de la Creuse

En fonction depuis le 4 juin, la nouvelle préfète de la Creuse Magali Debatte fait un bilan «sans concession» de ces premières semaines en Creuse avec le  Plan particulier pour la Creuse mais aussi le «défi migratoire»  ou encore les 80 km/h.
Si elle a rappelé le contexte dans lequel elle est arrivée en Creuse, le plan particulier pour la Creuse (PPC) lancé après la catastrophe  industrielle de GM&S Industry et le licenciement de 156 salariés sur les 276 et rappelé les cinq priorités de l’Etat, elle a abordé l’actualité  et notamment la situation de Nordeen  Essak, réfugié soudanais renvoyé en Italie (voir nos éditions précédentes). Pour elle le déploiement en force des gendarmes à Felletin lundi soir lors de la convocation du jeune homme à la gendarmerie était lié au nombre de manifestants et à «leur véhémence. En face de nous, il y avait un groupe organisé pour bloquer la gendarmerie», note-t-elle ajoutant que ce n’était pas pour la plupart des habitants de Faux-la-Montagne. Quand on lui indique que la demande d’asile de Nordeen Essak a été faite en France et non en Italie, elle réfute et  martèle que la première demande a été faite en Italie. Elle aurait pu utiliser son pouvoir discrétionnaire comme ont pu le faire d’autres préfets, «il s’était soustrait une première fois», souligne-t-elle. Elle répond de la même façon à la question d’attendre les deux jours pour qu’il puisse faire sa demande d’asile en France et qui plus est, elle rajoute que le délai s’allonge. Pour elle, personne n’a intérêt à atten-dre la fin du délai. En tout cas, elle assure que ce ne sera pas «la politique de l’Etat» et que «l’Etat ne faiblira pas sur les OQTF (obligations de quitter le territoire français, ndlr)». Sur 500 titres de séjours délivrés en Creuse, 1 ou 2 % d’étrangers seraient en situation  irrégulière. Elle souligne que ce Soudanais pourra revenir en Creuse. Quant aux mineurs concernés par ces OQTF, ils ne le sont pas directement «on ne prend pas d’OQTF contre les mineurs mais uniquement contre les majeurs»,  précise la préfète qui ajoute qu’il peut donc entre-temps il y a avoir des enfants, «cela représente 10 % des OQTF», poursuit-elle.  
A la questions des mineurs non accompagnés dont la prise en charge  est assurée par le Conseil départemental, de nouvelles dispositions  devraient rentrer en ligne de compte mais elle n’en sait pas plus sur l’appui de l’Etat.
Sur le PPC qui est un des objectifs de sa mission, elle a été surprise par «un manque cruel de structuration, de vision stratégique» de la part des élus. Citant les recherches de Christophe Moreigne sur la catastrophe de VelSout’ en 1992, «c’est la même chose, confie-t-elle. La Creuse, on a l’impression qu’elle est passée à côté de l’évolution». Elle  parle notamment de l’urbanisme, seules 14 % des communes en ont «c’est terrifiant».  «Ce qui nous interpelle  c’est l’absence de polarisation. Pour organiser, rendre efficace, il faut polariser», complète Philippe Ramon, directeur du PPC. «On ne se résout pas à ce constat», admet la préfète qui veut arriver à une réflexion notamment sur les 7 intercommunalités. Mais pour prendre des compétences, il faut des moyens ?  «Tout est question de priorité», rétorque-t-elle. Pour Magali Debatte, il faut profiter du PPC mais aussi du timing, des prochaines élections municipales, par exemple pour fusionner. «Nous ce que l’on souhaite ce sont des projets structurants», résume Olivier Maurel, secrétaire de la préfecture.  Des courriers  vont être envoyés dans ce sens aux présidents des intercommunalités et au Conseil départemental.
Côté sécurité, si elle attend de voir le nombre d’accidents baisser grâce au passage à 80 km/h pour lequel elle invite les Creusois à mettre leur régulateur, en ce qui concerne la sécurité des personnes, elle note que la Creuse est «tout autant concernée» voire plus que les autres par le terrorisme. Il y a des fichés S et la préfecture surveille aussi «quelques phénomènes notamment sur le Plateau». Elle évoque sans détour l’ultragauche.  
Sur la ferme de Saint-Martial,   l’enquête est toujours en cours. Sur l’aide à l’installation des médecins, elle a relayé le message des maires mais elle craint que cela ne soit pas possible sur la Creuse en totalité.  «On va se creuser la tête pour trouver d’autres moyens», annonce-t-elle. Quant à la Scène nationale pour laquelle elle rappelle le montant, le haut niveau de subventionnement à hauteur de celle de Calais, elle parle d’une «polémique, soyons fiers d’avoir une Scène nationale à Aubusson». Mais l’Etat ne posera pas plus sur la table.