Fil info
23:19 Bravo BB et la photo est trop mignonne
22:01 Soirée gros blaireaux c bien aussi😡😡😡😡😡
19:41 Bravo à toute l'équipe de la Fondation !… https://t.co/F26JcRwzuX
17:50 Bravo Monsieur et merci de montrer votre i… https://t.co/czrVLcRYvt
17:42 Une petite pensée pour ce pauvre Germinable Pe… https://t.co/OqinFYBe5e
17:31 Ah une très bonne nouvelle, je tweetais su… https://t.co/6DDQ1hpxhx
16:55 Félicitations, cela démontre une intelligence, un humanisme . Merci
16:30 Bravo pour cette énièmes victoire mais à v… https://t.co/uMu8YbMta2
13:16 personne n’a pris contact avec moi aucun nettoyage de la voie ferrée. https://t.co/LhqHOeKvZm
00:59Le 21 septembre se prépare pour le Mouvement de la Paix de Corrèze Arbres de la Paix : Brive :Cérémonie le 26/09 à… https://t.co/lmek7JXLjs

Une nouvelle édition amputée

Forêt Follies

Sortez les trompettes, les haches et les trébuchets ; les forges, les shorts et les cornemuses... Que bruissent les feuilles et les génératricent, que bourdonnent les abeilles et les tronçonneuses. Que dansent les grands arbres et que craque le bon pain. Avant la magie, il y a l’incantation ; avant l’événement, il y a  l’annonce... Et entre les deux, l’attente. La onzième édition du festival Forêt Follies qui célèbre donc la forêt et surtout ce qui papillonne autour, des insectes proches à l’imaginaire médiéval un peu plus lointain, en passant par les bûcherons et les land artistes, aura lieu les 8 et 9 septembre dans la forêt de Chabrières...
Une onzième année... et un changement de braquet. Cette année, l’«événement nature» porté par Creuse événementiel et Creuse Oxygène ne s’étalera plus, pour des raisons de budget (l’augmentation des prix du carburant et son impact sur les génératrices), que sur deux jours : les organisateurs sont contraints de jouer du clignotant sur la journée dédiée aux scolaires, la supprimant une année sur deux. Pour le contenu, un assortiment de valeurs sûres et de nouveautés.
On retrouvera, pêle mêle, des ateliers nature (abeille creusoise, monde des fourmis, fosse pédagogique) un symposium de cinq sculpteurs à la tronçonneuse en continu sur le site, un village médiéval (1) et des groupes de musique  traditionnelle scandinave comme Merwenn ou néo-médiale comme les Tanneurs de Drac, ou encore un espace dédié au yarn bombing (encore appelé tricot-graffiti ou tricotag). « Le principe est d’investir des lieux en recouvrant le mobilier d’ouvrages à base de fil : les sculptures dans les places ou les jardins ou comme ce sera le cas à Forêt follies, des éléments de paysages comme les troncs d’arbre », développe l’organisateur Alain Menut. « On ira du départ à l’arrivée du processus. Il y aura les moutons, la fileuse et les gens qui tricottent. »
Autre nouveauté, le public aura la possibilité de s’évader en woodbul’s, en d’autres termes dormir dans une tente bulle suspendue dans les arbres ou sur pilotis.
Côté sports une bonne dose de vélo, du paint-ball, du golf et du base-ball... et du slackline. Forêt Follies accueillera une équipe de slackline qui mettra en place un chapelet d’animation d’équilibre ouvertes à tous : ponts de singes, pont népalais, double slack, ainsi que des démonstrations de slackline aérobatiques. Autre surprise, dans le cadre de Forêt Follies se déroulera la finale du championnat de France, qualificative pour les championnats du monde 2019, de bûcheronnage STIHL timbersports (lire ci-contre)
Pratique : les 8 et 9 septembre de 8h30 à 20h ; tarifs : 3 ans et moins, gratuit, 4 à 8, 4€, 9 et plus 5€ ; groupe de 10 et plus, tarif spécial. Navettes gratuites depuis la place Bonnyaud.
(1) Au programme un spectacle proposé par les chevaliers de la Cailleterie qui regroupe machines de siège et pièce à feu ; la Fachuria, qui réalise des démonstrations de forge médiévale type XVIe siècle ; des ateliers autour du travail du bronze.

Repères

Finale du championnat de france stihl timbersports
Le partenariat entre Alain Menut, l’organisateur de Forêt Follies et Philippe Micard, à la tête de l’entreprise du même nom avait débouché ces dernières années sur l’envoi par STILH d’un démonstrateur, un solide bonhomme amateur de sculpture et de motoculture... un dénommé Gilles Giguet, par ailleurs détenteur du record de France de springboard (cette discipline consiste à placer deux tremplins (springboards) dans un tronc ancré verticalement. Le but est d'abattre une bille de bois (diamètre de 27 cm) placée au sommet). Le timbersport faisait, par son intermédiaire, une première entrée à Forêt Follies. Vitesse-largement- supérieure cette année, le festival accueille la finale du championnat de France STILH timbersports. « Le timbersport, c’est pour le bûcheron ce que le rodéo est au cowboy », résume Philippe Micard, qui, aux côtés d’Alain Menut annonce le programme de l’événement dans l’événement. Samedi 8 septembre : Rookiecup international, les moins de 25 ans s’affronteront dans quatre disciplines à la hache, à la tronçonneuse et à la scie passe-partout. Dimanche 9 : entrée en scène des poids lourds. Les 16 finalistes pro s’affronteront dans six disciplines...
« On aimerait que l’événement débouche sur une filière timbersports en Creuse », conclut Philippe Micard.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.