Fil info
09:12Bergerac : Opération de sensibilisation aux risques éléctriques auprès des agents de la Ville -> https://t.co/BfEVBPD4jy
09:12 du Cloître - -Vienne : Bellac. Théâtre du Cloître : on ouvre samedi -> https://t.co/Oe8aZkkdw2
05:30Enfin une bretelle pour accéder directement au parc d'activités de la Croisière. https://t.co/EhNKk6ZDAJ
05:27RT : Brive-la-Gaillarde : La Maison Robert Bach se fait toute rose -> https://t.co/Cb5nSnlbiX
21:22Brive-la-Gaillarde : La Maison Robert Bach se fait toute rose -> https://t.co/Cb5nSnlbiX
21:09Tulle : Un cross solidaire au collège Clémenceau -> https://t.co/vSDj4XoEy4
18:45Indre : Les communistes du côté des retraités contre la hausse de la CSG -> https://t.co/ylC2FMkyFn
18:42Une plaque commémorative a été installée en 2013 devant la médiathèque pour ne pas oublier https://t.co/OEb5gZc8yp
18:39Chaque année ville martyre se souvient du massacre des Algériens à Paris https://t.co/1IKFNRfSKE
18:17# # - -Vienne : «Petites machines à habiter» : le défi de l’«archi-récup» -> https://t.co/HZ4CVlcKhn
18:06Dordogne : « Je suis déjà condamné à perpétuité par ma conscience » -> https://t.co/S7cEaMGQ8J
18:03Région : Accès direct à La Croisière, enfin ! -> https://t.co/pT5qdN2GEx
17:57 Vous avez remarqué que qd vous mettez -Vienne ça ne prend que ? Et personne ne cherche ça...
17:53Arrivés mardi soir à Felletin, les participants à une des quatre marches pour la forêt, celle démarrée à Perpignan… https://t.co/GfVcrG7NkE
17:41# # - -Vienne : «Ils ont délibérément choisi la méthode de la chaise vide» -> https://t.co/RqS4qjwao6
17:38# # - -Vienne : Un lieu et des idées -> https://t.co/nqJId6qEQL
17:36# # - -Vienne : Quand le mérite porte bien son nom -> https://t.co/K5DhVpkE8X
17:21Dordogne : Les engagements de Soliha en faveur de l’amélioration de l’habitat -> https://t.co/E8uwmwewi6
17:06Châteauroux : Gilles Colosio raccroche son appareil photo -> https://t.co/VmCrjC6A3l
16:31Thierry Mazabraud, secrétaire général du SPF 87 a été fait chevalier de l'Ordre National du Mérite. La médaille lui… https://t.co/9n79RabMbc
15:35Périgueux : De la démonstration au geste technique -> https://t.co/uY0g2qNrVH
14:48RT : Les filles ont prises leur photo de groupes https://t.co/t9iIllnyXx

Sécheresse, orage, ô désespoir

Météorologie

Voici près de dix ans que, l’été venu, les couleurs emblématiques du département finissent par le déserter et qu’en août, principalement, le pays vert et bleu devient le pays jaune soufre et jaune queue de vache. L’herbe hier encore flave et croustillante n’est tout simplement plus... Presque comme la Voueize dans une situation critique. Une situation évoquée, entre autres, à la préfecture, lors de la réunion du comité sécheresse (1) :  le orange canicule à peine levé, la Creuse revêt le orange sécheresse.
Si dans la nuit de mercredi à jeudi un bel orage s’est abattu sur la Creuse... et que d’autres sont annoncé, ils ne présagent en rien de l’évolution de la sécheresse qui pourrait redémarrer... et de plus belle. « Aujourd’hui il y a de la pluie, mais ça ne doit pas faire oublier la situation dans laquelle se trouve la Creuse », résume la préfète Magali Debatte qui prenait le matin-même des mesures de restriction de l’usage de l’eau jusqu’au 31 août (lire ci-dessous). Et la situation est critique sur l’ensemble du département où le débit des cours d’eau a enregistré une diminution rapide et brutale : seuil de crise renforcée atteint  sur la Voueize ; seuil de crise atteint sur le Thaurion, la Creuse et la Tardes ; alerte sur la Vige et la Rozeille. Le Cher n’en est pas loin.
« Cette situation de crise qui se répète tous les ans doit mener à une réflexion collective », souligne la préfète, qui évoque la prise de compétence prochaine de la Gemapi par les EPCI, les pistes dégagées par la Chambre d’agriculture autour des retenues collinaires, ou encore l’utilisation des eaux souterraines. « Le comité doit devenir un lieu de réflexion. » Plus dur, en plus d’anticiper, le comité aura à naviguer au milieu des conflits d’usage.
« On ne peut pas opposer les aspects écologiques et les activité humaines », insiste Nicolas Simonnet, vice-président du Conseil départemental de la Creuse en charge du développement économique, de l’agriculture et du tourisme. « Oui, on est pour la continuité aquatique, mais il y a une vie humaine et une activité qui est importante pour le département. Les deux peuvent cohabiter mais trouver équilibre, c’est à nous de le faire. »

(1) La réunion a mis autour de la table représentants du Conseil départemental, des chambres consulaires, du syndicat des étangs, de la fédération de pêcheur, de la FDSEA ou encore du Modef.