Fil info
21:17Indre : Attaque virulente contre la directrice de l’Agence régionale de santé | L'Echo https://t.co/G9LwAgYxaj via
18:48Dordogne : Beynac : le Département et la préfecture haussent le ton -> https://t.co/7XIpQv05zQ
18:46Salagnac : De nouveaux réfugiés d’Afrique subsaharienne accueillis à Clairvivre -> https://t.co/8JaHaiWvWb
18:40Ussel : Des poèmes et des chansons pour célébrer la paix -> https://t.co/UbctK0Smqy
18:28Châteauroux : Les citoyennes se réapproprient la ville et leur quartier -> https://t.co/GxFNXOQnQQ
18:01Un médiateur a été désigné pour intervenir dans le conflit actuel du SDIS 87 (sapeurs-pompiers). Il pourrait interv… https://t.co/800yeoFWLT
17:05Région : Vers une mobilisation nationale ici -> https://t.co/wib3899aCp
16:56Saint-Astier : Double fête pour le lancement de la saison à La Fabrique -> https://t.co/BrL1xEmIUN
16:52Sarlat-la-Canéda : Fernando Costa de retour au Pays -> https://t.co/HxP5hZ7QQI
16:52# # - -Vienne : Un pas vers l’égalité réelle -> https://t.co/6AAvAPg09Q
15:52Périgueux : Sérieux contretemps pour le projet Montaigne -> https://t.co/bHMUd7avvr
15:50RT : La condescendance d’Emmanuel Macron est maintenant visible depuis l’espace https://t.co/DqHNykJOA1
15:49Périgueux : Un acheteur annoncé pour l’espace Britten -> https://t.co/V4DJG0HoBT
15:45Périgueux : 44 clubs labellisés -> https://t.co/MYcrcRWqlI
15:10RT : La condescendance d’Emmanuel Macron est maintenant visible depuis l’espace https://t.co/DqHNykJOA1
15:08RT : La Région débloque plus de 4 millions d'euros pour aider les victimes des intempéries https://t.co/NTUi0rr4Fx
14:57RT : Le Val de l'Aurence en fête les 22 et 23 septembre - Esplanade et Parc Pavillon du Mas-Jambost https://t.co/ax79ZbnlnB
14:53A20. Fermeture de la bretelle de sortie de l’échangeur n°26 « La Crouzille » dans le sens Province- Paris du 24 au… https://t.co/iSPBHiGxXO
12:57RT : À Saint-Junien, ville de 12 000 habitants comme je vous le disais, il y a un cinéma public, un théâtre, trois gymna… https://t.co/H3WJWjXyBD
12:54RT : À Saint-Junien, une salle bondée pour la défense de l'hôpital public. Plus de 300 personnes qui refusent de voir… https://t.co/AakgN8NOJF
12:50RT : À Saint-Junien, ville de 12 000 habitants comme je vous le disais, il y a un cinéma public, un théâtre, trois gymna… https://t.co/H3WJWjXyBD
12:50RT : [Thread] Retour à Paris après une soirée à Saint-Junien, à 30 km de Limoges. Avec le Maire, Pierre Allard, nous av… https://t.co/2qOO2kd70Y
11:32Tulle : L’éducation dans la balance ! -> https://t.co/gcxL9UP5XN

"Un service de proximité"

Transports

points d’arrêts. Le maillage creusois est au plus près des élèves. Une spécificité dûe à l’organisation des transports scolaires par le Département. Mais avec la loi NOTRe de 2015, la compétence transports a été transférée aux nouvelles régions. Si l’an dernier, le Département avait organisé la rentrée, cette année a été la première rentrée effective de la région Nouvelle-Aquitaine sauf sur le territoire de l’Agglomération du Grand Guéret, c’est elle qui gère ses transports.
Dans les faits, pas grand chose n’a changé. Les circuits sont toujours effectués par les 300 chauffeurs employés par les six entreprises locales qui ont répondu au marché. «Honnêtement, tout de suite, on a vu aucun changement, ce sont les mêmes interlocuteurs mais pas le même payeur», avoue Jérôme Gaudon, gérant de l’entreprise du même nom basée à Bonnat. Cette dernière gère une trentaine de circuits des limites de l’Indre à Ahun ainsi que deux lignes TransCreuse, Aigurande-Guéret et Auzances-Guéret. «Les circuits sont adaptés aux élèves», ajoute-t-il. Ces circuits au nombre de 370 sont en effet élaborés en collaboration avec 60 organisateurs secondaires qui peuvent être les syndicats, les communes... «C’est un travail précis, au km près, à la minute près», confie le chef de service Bouchaib Khallouky. Cela est fait chaque année. Les préconisations tablent sur des transports ne dépassant pas les 45 minutes le matin et le soir. Ce n’est pas le cas partout mais ils essaient. Les arrêts peuvent être séparés de quelques centaines de mètres. Il y a aussi les 17 lignes régulières qui peuvent servir aux transports scolaires.
Quant au tarif, il s’agit de forfaits qui représentent 15 % du coût global, les 85 % restants étant financés par la Région.
Mais ce qui va se poser c’est une harmonisation de cette compétence sur les 12 départements. Pour Jérôme Orvain, conseiller régional et un des 12 élus référents sur le transport interurbain, il s’agit «de faire une harmonisation en fonction du territoire». Pas question pour lui de mettre des arrêts à trois kilomètres de distance l’un de l’autre comme cela peut se faire dans d’autres départements, «cela n’est pas possible en Creuse, ça ne restera peut-être pas à 500 mètres de prise en charge mais l’idée est d’adapter à chaque territoire. C’est ce que je pousserai, affirme Jérôme Orvain. C’est important de garder de la proximité». Quant à une gratuité totale comme cela se faisait jusqu’alors dans le Lot-et-Garonne, «ça sera pas pour 2019», admet Jérôme Orvain. Il y aurait une discussion vers la gratuité.
Les 8 personnes du service transport sont désormais des employés de la Région mais ils sont toujours logés dans les locaux du Département, pour l’instant. «L’idée est de faire un lieu commun avec la Maison de région sur Guéret», précise Jérôme Orvain. Ce d’ici 1 à 2 ans.
Les parents ont pu inscrire leurs enfants sur Internet. 10 % des élèves se sont inscrits par ce biais. Si le site dédié est fermé, les parents peuvent toujours le faire via une demande papier ou par téléphone*.  100 d’entre eux l’ont déjà fait depuis la rentrée. «C’est un service de proximité avec une antenne à Guéret», appuie le conseiller régional.
A noter le 15 septembre, les 7 lignes qui fonctionneront seront gratuites dans le cadre de la Semaine de la mobilité. Quant à la sécurité dans les transports scolaires, la Région va reprendre ce qui se faisait en Creuse, à savoir une opération de sensibilisation pour chaque élève de 6e.
V.J.
*Infos : Service Transports Région Nouvelle-Aquitaine, Site de Guéret, 12 avenue Pierre Leroux
BP 17 23001 Guéret Cedex. Tel. : 05.44.30.27.23. ou transports23@nouvelle-aquitaine.fr

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.