Fil info
06:24 Le Conseil Départemental de la Corrèze a mis le paquet d’entrée pour couvrir tout son territoire!
00:36Ce chat a pris l'habitude de lire le journal. L' pourrait faire un effort... https://t.co/SNgBZRz4N5
23:21Corrèze : La fibre optique : c'est parti ! | L'Echo https://t.co/twYxAdSsmO via
22:39Super article de l', comme bien souvent d'ailleurs ! 🛫🎤🎶😎 https://t.co/GGQgIFPZOA
21:42Région : La crème de la race vers Paris. La sélection des animaux a eu lieu à https://t.co/BY18DwRcX7
21:20Région : La crème de la race vers Paris -> https://t.co/ABaltULCRS
20:10Périgueux : Des voeux à deux voix dissonantes -> https://t.co/eVILAE0fMt
18:33Châteauroux : Visite nocturne au conservatoire -> https://t.co/yrBYgC9N6s
18:32Indre : Maintien des vols vers Ajaccio, Nice et Londres -> https://t.co/l4YZu0z5b1
18:27RT : Arnac-Pompadour : La fleur de «selle» récompensée -> https://t.co/an1e1Mle37
18:27RT : Un député qui vote contre son propre amendement, une députée qui signe une tribune pour l’interdiction du… https://t.co/oEyzH77riA
18:09 Allez courage..
18:07Arnac-Pompadour : La fleur de «selle» récompensée -> https://t.co/an1e1Mle37
18:03Dordogne : « Le capitalisme est un ogre insatiable » -> https://t.co/jEjjS0J7tf
17:57Dordogne : Après l’incendie, le laboratoire se reconstruit petit à petit -> https://t.co/okrcmV2bG1
17:12Après Clandestino en 2017, le festival Check In Party réinvestira cet été l’aérodrome de Saint-Laurent pour trois j… https://t.co/vJ6vQ9fGVU
16:43Le Blanc : Le pôle dentisterie de l’hôpital étoffe son offre de soins -> https://t.co/MnW36zw1eN
16:42Carsac-Aillac : Un pôle médical en projet -> https://t.co/kphknlfHHW
16:42Argenton-sur-Creuse : Deux événements d’importance à l’agenda du Moto-Club -> https://t.co/yt4PY9EeA4
16:41Aigurande : Bingo géant in english please ! -> https://t.co/HWyBVeusx6
16:39Dordogne : La Maison de l’emploi privée de ses emplois ? -> https://t.co/mwQ5m9fRbm
16:35Indre : Les rendez-vous sportifs du week-end -> https://t.co/ReGaTxOnnM
16:04Corrèze : La fibre optique : c'est parti ! | L'Echo https://t.co/naFx0Ks6L1 via
15:57Corrèze : La fibre optique : c'est parti ! -> https://t.co/54JYA9EfjU
15:45Périgueux : Un nouveau trimestre aux accents éclectiques au Sans Réserve -> https://t.co/SBjZX1QGZT
15:44Périgueux : Concertation avec le personnel -> https://t.co/4PiDGj375E
15:38RT : Atelier chant avec une centaine de jeunes d' à l' Sophie Dessus avec et le… https://t.co/HiPInEJgs0
15:32Atelier chant avec une centaine de jeunes d' à l' Sophie Dessus avec et le… https://t.co/HiPInEJgs0

Un livre-hommage aux poilus de Creuse

Parution

Il a répertorié tous les monuments aux morts de la Grande Guerre du département, en hommage aux Poilus de Creuse. En premier lieu en hommage à Henri, son grand-père, mort pour la France en octobre 1914 à 29 ans. Et à ses grand-oncles, Théophile, mort au combat, et Jules, qui coupait les cheveux aux poilus, «et qui me coupait les cheveux quand j’étais jeune», se souvient Henri Guyoton (1).
Membre de la commission sur la mission centenaire en 2014, qui avait entre autres participé à la fresque de Bridiers la première année, Henri Guyoton s’est aperçu qu’aucun recensement de ces monuments aux morts n’avait été fait dans le département, ou alors très partiellement. Avec l’aide des services de l’état, de la préfecture, des archives départementales, des communes et de l’ONAC - qu’il tient à remercier - il a pu consulter de nombreux documents qui lui ont permis de réaliser un éventail complet de ces monuments d’hommage.
Avec en tête l’image des «femmes en noir» qui ont bercé son enfance, les veuves de cette première guerre mondiale, il a recensé pour chaque commune la population en 1914, le nombre de tués en 1914-1918 du monument aux morts, l’historique du monument avec une photo et la liste des soldats morts pour la France, avec pour certains le discours d’inauguration et des compte-rendus de presse.
Avec au final un livre (2) de plus de 375 pages dédié aux 10.941 morts creusois pour la grande guerre, l’un des départements les plus touchés du pays. Symbole majeur de la France républicaine, monuments de mémoire pour tous les citoyens, le monument aux morts est présent dans presque toutes les communes de France.
En Creuse, seule la commune de Brousse n’en dispose pas, mais les quatre morts de la commune sont inscrits sur le monument de Les Mars. Trois communes ont une plaque apposée sur la façade de la mairie, et celle du Bourg-d’Hem a changé de place et se trouve désormais au cimetière.

(1) Président d’honneur de l’association des Combattants Prisonniers de guerre et combattants  d’Algérie,Tunisie, Maroc, Toe, veuves de la Creuse ; président de l’UDAC, chevalier de l’ordre du mérite. également auteur de Ma captivité, en collaboration avec Simone Legoubé, ée. écritures (2015).
(2) Les monuments aux morts de la grande guerre, département de la Creuse, éditions des régionalismes. Disponible dans les locaux de l’association ACPG-CATM , 2 rue des marronniers à Guéret, le mardi de 10 à 12 heures et de 14 à 18 heures. Prochainement en librairie.