Fil info
09:39📝 [À lire dans ] « Cyril Chauquet ne noie pas le poisson » ⏰ Rdv… https://t.co/cqovk1bTsI
08:20Abjat-sur-Bandiat : Jérôme Lavrilleux : "le Périgord Vert sera le cœur du tourisme de la Dordogne" -> https://t.co/qOEpzKzwIZ
07:28# # - : Des quartiers de la ville au musée -> https://t.co/oX3qh5E3XE
07:25# # - -Vienne : Saint-Léonard à l’heure médiévale... et limousine -> https://t.co/tgAvQwQ8fk
07:24Région : Eymoutiers: un salon du livre original -> https://t.co/HtQfU1N63w
07:21Région : Pacs naturels:Le « Grand Pique-Nique » revient fin août et à la rentrée -> https://t.co/qfcCR8D1rQ
21:32Bergerac : En décidant d'un hommage durable aux Justes, la maire Daniel Guarrigue met les points sur les "i" -> https://t.co/l7qk57TWJA
21:09Peyrignac : Un beau projet d’AMAP à Peyrignac -> https://t.co/s5Szc2YIjW
20:52Châteauroux : Une danse pour intégrer la 3e année du NID ballet junior -> https://t.co/XQ7infn1xi
19:58Châteauroux : Réunion du Petit-Valençay : du public malgré la pluie -> https://t.co/jQQ0vWmBFM
19:53France : Réunion du Petit-Valençay : du public malgré la pluie -> https://t.co/hRF78l7L2M
19:42Lamothe-Montravel : Une grande fête pour le bonheur de mener des combats communs -> https://t.co/ZoyvPWRGmD
19:12La Châtre : Les « Arts en fête » expose cinq artistes -> https://t.co/LfVI79S5pF
19:09Valençay : Commémoration du tragique 16 août 1944 -> https://t.co/xHOmgJf1hG
19:09Périgueux : La ville peinte sous tous les angles -> https://t.co/3Q8IWDnJvy
18:17Nailhac : De nouvelles intronisations à la Confrérie de la noix -> https://t.co/Yj3zOBW3Vi
18:12Journiac : Univerland : un nouveau concept de jeux -> https://t.co/frSlUoGKr9
16:06Périgueux : Il fait payer son mal-être aux policiers -> https://t.co/Q60pJL3nVN

Manger local, c'est "pas pareil"

Circuit-court

11h30 au lycée professionnel Gaston-Roussillat de Saint-Vaury. Les premiers élèves arrivent au restaurant scolaire, comme chaque jour... à la différence près qu’aujourd’hui, le menu est un peu spécial, et qu’il y a des invités...
Des invités qui ne sont pas venus les mains vides : ils ont apporté le repas. Des invités qui sont aussi des voisins, ou presque : il s’agit de certains éleveurs de la Celmar, la coopérative des éleveurs limousins basée à La Souterraine. Alors aujourd’hui au menu, c’est steak haché local. C’est même tout un menu local, avec de la charcuterie et des œufs creusois en entrée, un steak haché, des pommes de terre et des carottes creusois, du fromage et du fromage blanc creusois et enfin une pomme creusoise...
Imaginée à l’initiative de la Chambre d’agriculture de la Creuse, cette opération de promotion montée par Valérie Moreau a vu distribuer 1.200 steaks hachés dans cinq établissement creusois vendredi dernier : l’Ehpad de Dun-le-Palestel, le collège Martin-Nadaud de Guéret, le collège de Sardent, le collège de Bourganeuf et enfin le lycée professionnel Gaston-Roussillat de Saint-Vaury.
Les cinq établissements, volontaires, ont participé à une commande groupée de steak hachés. Mais pour bien promouvoir l’action, les éleveurs creusois de la Celmar sont venus sur place dans les restaurants collectifs afin d’échanger avec les convives sur la qualité de leurs produits.
«Nous, ça nous permet d’avoir le ressenti des consommateurs, sur le goût, la forme, la cuisson», explique Jean-Christophe Dufour, éleveur et président de la Celmar. Mais aussi de travailler avec les gestionnaires et cuisinier, voir les contraintes de l’établissement, ... Et valoriser les produits creusois surtout, la viande d’abord, mais aussi le lait, les fruits, les légumes...
De bons produits locaux, en circuits-courts, pour les élèves, «les futurs consommateurs de demain», explique le proviseur Jean-Christophe Vareille. C’est l’une des raisons qui a incité le chef d’établissement à adhérer au projet. «On essaye de mener des réflexions sur les menus du service de restauration, pour sensibiliser les jeunes, en faire une vitrine du patrimoine gastronomique local», assure-t-il...
En tous cas, de temps en temps, car le coût d’un tel menu revient forcément un peu plus cher... «Sur une année, si on a les capacités financières de reproduire ce genre d’opération 100% local, on le fera. C’est à nous de globaliser et de fournir des efforts pour être en capacité d’assurer le surcoût». La Région subventionne déjà pour ceux qui proposent de la viande de qualité, labellisée.
Le label rouge, la Celmar en est à l’origine, ou presque, alors la qualité, elle connaît. Une opération qui ravit tout le monde, même les élèves : «C’est copieux, et au moins on sait ce qu’on mange», sourient Marie et Amélie devant leur plateau. «Mon seul regret, c’est qu’en 2018, on soit encore obligés d’organiser des opérations comme ça, sur la consommation locale, ça devrait être acquis depuis longtemps», soupire Karine Nadaud, éleveuse à La Souterraine et membre de la Chambre d’agriculture de la Creuse.
Et pourtant... les jeunes interrogés ce jour l’avouent, ils ne consomme pas spécialement de produits locaux, même si ça peut arriver. Certains semblent d’ailleurs n’avoir même jamais mangé un vrai steak haché...« Ce n’est pas comme un steak haché normal, au niveau de la taille et de la texture, détaille Maximilien. Mais ça me plaît bien ! ».

nike air max 90 grey