Fil info
22:51France : Incendie mortel au cœur de la très chic station de Courchevel 1850 -> https://t.co/sBRlGn7zCY
22:49France : Psychiatrie : les personnels réclament de l’« humain » -> https://t.co/ep9TC7WLTV
19:18Indre : La France insoumise mise sur le local pour les européennes -> https://t.co/boPSjSWLVr
19:17Châteauroux : Une nouvelle directrice à l’APF pour la nouvelle année -> https://t.co/Y2x7USruik
19:14Indre : Acte X : des bougies en hommage, le débat vu comme de l'enfumage -> https://t.co/iOaN9LyXXE
18:17Comme chaque samedi depuis le 17 novembre, les gilets jaunes du sud de la Creuse se réunissent au carrefour de La S… https://t.co/WE4SAyCyxH
18:13Dordogne : Grand débat national, élections, les ambitions des marcheurs -> https://t.co/KAyNcQGIfi
18:12Beynac-et-Cazenac : Les opposants à la déviation écrivent aux entrepreneurs -> https://t.co/XA5QWofgxk
18:04Saint-Léon-sur-l'Isle : Les communistes veulent relever les défis politiques de 2019 -> https://t.co/EgNM6OBsl2
18:01Périgueux : Une fête intimiste pour célébrer le diamant noir du Périgord -> https://t.co/BUw1rhrBLD
17:58Beauregard-de-Terrasson : Améliorer le quotidien -> https://t.co/dT6CtqKoYr
16:54Bergerac : Virage à gauche pour des vœux aux accents très politiques -> https://t.co/ABNDiVZAr3
14:20Nouveau succès pour la à la . Petits et grands lecteurs ont investi la bibliothèque jus… https://t.co/QzLAH8mNDd

La Creuse unie entretient le lien avec les lycéens

Gilets jaunes

C’était il y a un mois. C’était l’année dernière. Un abus de pouvoir après l’autre, un nouveau scandale effaçant le précédent et voici l’interpellation de dizaines de lycéens, à genoux, les mains derrière la tête, à Mantes-la-Jolie, devenir floue. Pas dans la tête des gilets jaunes de la Creuse unie qui, pour la rentrée scolaire, hier matin, à 7h30, les mains derrière la tête, ployaient le genou sur les marches qui mènent au portail du lycée Favard. « Les lycéens s’étaient mobilisés à un moment, certains d’entre eux étaient venus sur les rond-points, là on se déplace vers eux », explique Manon, membre de la Creuse Unie qui cherche à maintenir le lien entre les lycéens et la contestation. « On est là pour essayer de savoir où ils en sont et surtout montrer qu’on ne les oublie pas. Il s’agit de nos enfants, il s’agit de notre avenir. » Une action ponctuée d’échanges et de remerciements qui devait être reconduite, ce matin, devant le lycée Bourdan.