Fil info
22:51France : Incendie mortel au cœur de la très chic station de Courchevel 1850 -> https://t.co/sBRlGn7zCY
22:49France : Psychiatrie : les personnels réclament de l’« humain » -> https://t.co/ep9TC7WLTV
19:18Indre : La France insoumise mise sur le local pour les européennes -> https://t.co/boPSjSWLVr
19:17Châteauroux : Une nouvelle directrice à l’APF pour la nouvelle année -> https://t.co/Y2x7USruik
19:14Indre : Acte X : des bougies en hommage, le débat vu comme de l'enfumage -> https://t.co/iOaN9LyXXE
18:17Comme chaque samedi depuis le 17 novembre, les gilets jaunes du sud de la Creuse se réunissent au carrefour de La S… https://t.co/WE4SAyCyxH
18:13Dordogne : Grand débat national, élections, les ambitions des marcheurs -> https://t.co/KAyNcQGIfi
18:12Beynac-et-Cazenac : Les opposants à la déviation écrivent aux entrepreneurs -> https://t.co/XA5QWofgxk
18:04Saint-Léon-sur-l'Isle : Les communistes veulent relever les défis politiques de 2019 -> https://t.co/EgNM6OBsl2
18:01Périgueux : Une fête intimiste pour célébrer le diamant noir du Périgord -> https://t.co/BUw1rhrBLD
17:58Beauregard-de-Terrasson : Améliorer le quotidien -> https://t.co/dT6CtqKoYr
16:54Bergerac : Virage à gauche pour des vœux aux accents très politiques -> https://t.co/ABNDiVZAr3
14:20Nouveau succès pour la à la . Petits et grands lecteurs ont investi la bibliothèque jus… https://t.co/QzLAH8mNDd

La restructuration de la Poste, on n'a pas tous à y gagner

Société

Ce que l’avenir vous propose, la Poste vous l’apporte... À plus forte raison s’il s’agit d’un avenir sans service public, sans contact autre que celui qui se monnaye, sans vie ailleurs que dans les métropoles. C’est l’impression que laisse à Saint-Vaury, la disparition de sept facteurs et la réorganisation du service de distribution du courrier...
« Ça devient infernal », dénonce Philippe Bayol. Interpellé tous les jours depuis que la réorganisation est opérationnelle, le maire de la commune accumule les exemples : erreurs de distribution, horaires irréguliers, absence de distribution...  Quelques absurdités : « 10 jours pour faire du Saint-Vaury Saint-Vaury, on rêve. Limite avec le pony express ça allait plus vite », s’étrangle Philippe Bayol... Et des perspectives plus inquiétantes : «Un médecin est resté quand même dix jours sans courrier. Une carte de vœux, c’est anodin, par contre, quand on attend des analyses, c’est embêtant », déplore l’édile qui témoigne aussi de l’impact des horaires de distribution tardifs sur la mairie : 11h à présent contre 8h30 avant la restructuration.
Restructuration réfléchie et préparée depuis un an : « Si c’est pour arriver à un résultat si nullissime, c’est qu’il y a un loup derrière. Je pense que c’est une volonté de la direction de faire en sorte que le courrier connaisse des dysfonctionnements aussi importants. »
Confirmation de Claude Guerrier, président de la commission départementale de la Creuse de présence postale territoriale mise en place tandis que la poste perdait son statut de structure publique. À présent société anonyme, la volonté de rentabiliser est au cœur des action... la mission de service public devient la marge d’ajustement. « Ce constat, on l’observe pour la troisième année consécutive. Le prix du timbre augmente de 10% au 1er janvier... le courrier particulier ne représente que 10 à 15% des activités postales », explique-t-il. « Lors de la dernière réunion des présidents de commissions, la Poste a annoncé son objectif de conduire le chiffre affaires de l’activité courrier à moins de 20% du chiffre d’affaires global. On constate que les préoccupations de la Poste concernent le développement des résultats et le service public en pâtit... »
Dans le département, depuis deux ans, moins de la moitié de ce que la Poste appelle des points de contact est tenu par des agents de la Poste : les agences communales, tenues par un agent communal à temps partiel, représentent plus de 40% des points de contacts, les points relais commerçant, plus de 10%. « Il faut que les élus se mobilisent, on ne peut pas rester avec un service aussi dégradé... et qui, au vu de l’augmentation des tarifs, n’est pas du tout au niveau du service qu’on en attend. » Philippe Bayol, qui devrait interpeller le président de l’association des maires et adjoints de la Creuse a écrit au directeur départemental de la Poste le 28 novembre une lettre restée sans réponse...
... Jusqu’à début janvier. Le directeur opérationnel du Limousin pourrait rencontrer le maire de Saint-Vaury en fin de semaine a annoncé la direction. Celle-ci assure continuer le travail sur le sujet : « La situation s’est améliorée par rapport à ce qu’on a connu au début. Le contexte est difficile -en novembre/décembre beaucoup de colis arrivent, ce qui génère beaucoup de travail supplémentaire- et les choses se sont aggravée sur Saint-Vaury du fait de l’absence d’une factrice. Son remplaçant n’a pas réussi à assurer mais ne nous en a pas informé. Il a fallu du temps pour se retourner mais la situation redevient stable. »