Fil info
20:34Brive-la-Gaillarde : Esprit de solidarité pour la «Team Mazière» -> https://t.co/6KtWQHuCQS
19:09Périgueux : Des trophées pour récompenser les acteurs les plus innovants -> https://t.co/MQrhyF3Zz9
19:07Boulazac : Continuer à faire savoir -> https://t.co/OJf71p2oZ9
18:10Indre : Une après-midi pour plonger au profit de l’Unicef -> https://t.co/UuZBHYrjPi
18:00Châteauroux : ACGCS et Scalis dépassent les barrières générationnelles -> https://t.co/V68eYygNDQ
16:04Thiviers : La Ruche qui dit oui s’installe -> https://t.co/Vnyo1Q5SNg
16:03Coulounieix-Chamiers : Les interrogations du groupe communiste / Front de Gauche -> https://t.co/2ogP3g8RU3
12:56Corrèze : Gilets jaunes et syndicats même combat ! -> https://t.co/4MCES4f1yh
11:32RT : ça y est ! le programme complet des est sorti => https://t.co/6JADnTeZM6 On a hâte de vous… https://t.co/Af2y7rXAlD
11:29ça y est ! le programme complet des est sorti => https://t.co/6JADnTeZM6 On a hâte de vous… https://t.co/Af2y7rXAlD
10:44 sur le boulevard circulaire de Brive, au centre ville, distribution de tranches de sa… https://t.co/k1IxMadGPY
09:06# # - -Yrieix-la-Perche : Les 57 ans du cessez-le-feu -> https://t.co/WQwdvQNyz3
08:59# # - -Yrieix-la-Perche : Les « Enoncés » de Christian Lebrat -> https://t.co/6NbDofChyP
07:59Région : Pole de ressource de Limoges, des projets qui revendiquent l’économie sociale et solidaire -> https://t.co/wH57GAbjEr

Les salariés de GM&S - LSI versent leur proposition de loi au grand débat

GM&S - LSI

Dans une lettre envoyée à l’ensemble des maires et conseillers municipaux des communes où résident les salariés et anciens salariés de l’entreprise de sous-traitance automobile GM&S - aujourd’hui LSI, l’association de Soutien et de Défense des salariés-es de GM&S a décidé de soumettre sa proposition de loi au grand débat national.
Arguant que le grand absent des thématiques du GDN est la politique économique et industrielle du pays, l’association pense que cette question est pourtant essentielle. « Ce que nous avons subi, 156 licenciements, un dépeçage de notre entreprise et la perte de savoir-faire utiles à notre pays et à notre territoire, nous continuons à le voir à l'œuvre », expliquent les salariés, prenant en exemple Arjowiggins, Ford Blanquefort, Bosch Rodez, les Fonderies du Poitou, Sintertech, mais aussi les plans sociaux de « dégraissage » chez Alcatel ou Sanofi.
D’où l’importance pour eux d’une intervention de l’Etat dans la responsabilité des donneurs d'ordre sur les sous-traitants : « dans un certain nombre de cas les destructions d'emplois et de fermeture de sites industriels sont la conséquence des choix des donneurs d'ordre opérés avec le critère du profit ».
Mus par une intense colère, due à l'injustice dont ils ont été victimes (et qui fait qu'aujourd'hui encore 80 ex salarié-e-s de GM&S se retrouvent sans solution pérenne, malgré les promesses du ministre Bruno Lemaire de « ne laisser personne au bord du chemin »), mais surtout porteurs de propositions alternatives, à savoir une proposition de loi pour encadrer la relation donneurs d'ordres – sous traitants, présentée à un certain nombre de parlementaires « Nous la versons aujourd’hui au débat», via les maires qui s’en feront le relais.
Les GM&S donnent aussi rendez-vous ce soir à 17h15 sur le parking de LSI pour un «départ collectif vers une action coup de poing qui peut durer !».