Fil info
11:01 merci !
10:51Terrasson-Lavilledieu : L'incendie anéantit la moitié de sa récolte de noix -> https://t.co/6IyG2x8IXu
09:24Tulle : Le Sporting joue contre le cancer -> https://t.co/nKYRX7vLU5
09:09 L'hôpital local de va contracter 1 emprunt d'une dizaine de M€ pour sa reconstruction que… https://t.co/mmglrGVNe6
08:58Saint-Astier : Thierry Boissinot mènera un chantier à 11,6 M€ -> https://t.co/GAH95YtOUD
07:34# # - -Vienne : Municipales, «Limoges au cœur» officiellement lancée autour de Emile Roger Lombertie -> https://t.co/Ryiwnh60P7
07:31# # - -Vienne : Le préfet dans nos murs -> https://t.co/4yRgdW0rBk
07:28# # - -Vienne : Le quotidien d’un club sportif de banlieue -> https://t.co/H9J0PZ7PSE
07:25Région : FuturoWeen, l’Halloween familial du Futuroscope -> https://t.co/V32Bftjlt8
07:23Région : La grogne paysanne en suspens -> https://t.co/up6smLfsiQ
00:39le mouvement de la paix 19 soutient ; participez à la souscription https://t.co/DN1ipfEcB3
23:30 Le sociologue de la de à jeudi 24 oct à l'invitation du et de… https://t.co/6ADygJ1kE6
23:23Périgueux : Le sociologue de la famille François de Singly en réunion publique -> https://t.co/cTxdajcmVp
20:42Bergerac : Fin de contrats, chômage partiel... Eurenco serait-elle en sursis ? | L'Echo https://t.co/LEiCcanePU via
19:45Périgueux : Alternatives aux pesticides : colloque national à Périgueux | L'Echo https://t.co/rkUd8QXRlI via
19:34RT : La direction de La Poste a décidé de réduire de 27 heures semaine à 15 heures semaine les horaires du bureau de Pos… https://t.co/ymIPzzfA8P
19:19Pommiers : Le Team Bethenet affiche sa belle santé -> https://t.co/NnoZb2hckN
19:17Gargilesse-Dampierre : Les généreux projets de l’asso « Pour Kungur » -> https://t.co/HLgr8WLOAf
19:16France : Des vestiges gallo-romains presque partout dans le secteur -> https://t.co/lB4icSu42A
19:15Châteauroux : La coopération plus que jamais -> https://t.co/blgUq2bqnV
19:13Indre : Le triporteur de Télématin sur la piste des produits berrichons -> https://t.co/0ZSBglvjfE
18:44Sainte-Croix-de-Mareuil : Omya : licenciements et débrayage -> https://t.co/LNPKGwkeYW
18:39Domme : Objectif à minima pour service de santé à bout de souffle -> https://t.co/FzyafHsisf
18:32Marsac-sur-l'Isle : Samedi, on se jette sur les savons pour aider à contrer les accidents de la vie -> https://t.co/fH1N7BoEDD
18:27Périgueux : Un meurtrier pouvant se contrer -> https://t.co/rwnW7nkbnZ
17:53RT : [senat] les pétitions de principe, les condamnations verbales ne suffiront pas à arrêter le pouvoir de qui… https://t.co/SSlHe9a36F
17:46RT : Si votre politique est si "bonne" monsieur le Premier ministre, pourquoi la France exprime t'elle autant de souffra… https://t.co/mst2HyiRBQ
16:52Terrasson-Lavilledieu : Réunion suivie sur l’intérim -> https://t.co/JuDW5G0x7H
13:38 1 colloque à pour défendre le purin d’ortie, le petit lait, Les décoctions… https://t.co/7y4icDzemg
13:21Quinsac : Alternatives aux pesticides : colloque national à Périgueux -> https://t.co/tNHZRQdq2C
13:01La direction de La Poste a décidé de réduire de 27 heures semaine à 15 heures semaine les horaires du bureau de Pos… https://t.co/ymIPzzfA8P
12:35Bergerac : Fin de contrats, chômage partiel... Eurenco serait-elle en sursis ? -> https://t.co/OCVzdyUVmL
12:30Saint-Pierre-d'Eyraud : La fête de Pradelou laissera des souvenirs impérissables -> https://t.co/va3qY4jm2N
12:14 candidate au label « TERRE DE JEUX 2024 », lancée par Paris 2024 dans le but d’engager tous les terri… https://t.co/GN68hxoAeC

Entraînement à grande échelle

Exercice de sécurité civile

Les précautions d’usages, arrêté municipal et informations auprès des riverains, stationnements interdits et barrières de sécurité.... Pour le reste, les conditions du réel, grandeur nature : deux-tons omniprésent, cordons de sécurité, agitation et incertitude pendant deux heures et demi. Les forces de sécurités et de secours procédaient à Guéret, jeudi, à un exercice de sécurité civile et déclenchaient le plan Orsec (Organisation de la réponse de sécurité civile Novi (nombreuses victimes)...
Les conditions du réel oui et non. Le réel, pour Pascale Ximénès, directrice de cabinet de la préfète de la Creuse, c’est d’être, comme chacun des acteurs du dispositif à pieds joints dans l’inconnu : « Il y a un scénario, mais je ne le con-nais pas », confie-t-elle. En revanche, tout l’éventail des crasses possibles et imaginables est allégé. « On fait des choix, on ne fait  pas tout ce qu’on ferait en réalité ; le but c’est d’augmenter le niveau d’expertise sur un sujet particulier, là, il s’agit de tester la réactivité et la coordination des différents acteurs des forces de sécurité intérieure », développe-t-elle.
Quatre exercices de sécurité civile doivent avoir lieu sur l’année sur des sujets tels que les inondations,  les intoxications alimentaires... Avec six mois de préparation, con-tre un ou deux pour les autres, le déclenchement du plan Novi constitue en revanche le premier exercice de grande ampleur à être organisé en Creuse. D’autres devraient suivre, à raison d’un par an.
Sur le terrain les 15 personnels du PSIG sabre, unité qui en plus de compétences PSIG traditionnelles, a donc reçu la certification sabre et est en mesure d’intervenir sur les tueries de masse et les attaques terroristes, les neutraliser ou les fixer   pour attendre l’intervention du GIGN. Régulièrement entraînés à cet effet, ils ont aussi reçu des équipements particuliers : gilets pare balles, boucliers, casques, armement, matériel de télécommunication, véhicules...
Même mise à niveau côté police où a été mise sur pied une unité deuxième niveau qui intervient après police secours qui elle détermine s’il s’agit d’un événement de droit commun ou s’il s’agit de quelque chose de plus dangereux. « Ce qui change beaucoup en termes d’intervention, c’est qu’un malfaiteur n’a qu’un objectif, partir avec la caisse, un terroriste a pour but de tuer le plus de personnes », résume le commissaire François Gaillard. « Là on est en situation de guerre, l’objectif est d’acculer le terroriste et l’empêcher de faire des victimes, c’est pourquoi on est équipé de matériel militaire. » Toute la panoplie d’accessoires GI Joe : fusil d’assaut Hk G36, et 50 kilos de matériel à l’épreuve des balles, 15 à 27 pour les boucliers, et 7 pour les casques.
Les personnels qui sont dessous, à savoir 5 à 6 personnes de la brigade d'ordre public et de sécurité routière qui ont suivi récemment la formation unité de 2e niveau (1), ont besoin de ce type d’exercices, non seulement pour ne pas perdre leurs réflexes mais aussi pour garder la maîtrise de l’équipement.

(1) Une formation traditionnellement réservée aux Brigades anti-criminalité que le commissariat de Guéret a pu obtenir, faute de BAC, pour sa BOPSR. « C’est une unité qu’on déploie aussi dans toutes les situations de foule, là en prévention sur les feux d’artifices par exemple... Jusque là c’est Limoges qui envoyait la DDSP, maintenant on s’en occupe, ce sont des gens qui connaissent le terrain et qui sont efficaces. » Ils devraient être déployés une dizaine d’événements dans l’année.

 

Air Force 1 High