Fil info
09:39📝 [À lire dans ] « Cyril Chauquet ne noie pas le poisson » ⏰ Rdv… https://t.co/cqovk1bTsI
08:20Abjat-sur-Bandiat : Jérôme Lavrilleux : "le Périgord Vert sera le cœur du tourisme de la Dordogne" -> https://t.co/qOEpzKzwIZ
07:28# # - : Des quartiers de la ville au musée -> https://t.co/oX3qh5E3XE
07:25# # - -Vienne : Saint-Léonard à l’heure médiévale... et limousine -> https://t.co/tgAvQwQ8fk
07:24Région : Eymoutiers: un salon du livre original -> https://t.co/HtQfU1N63w
07:21Région : Pacs naturels:Le « Grand Pique-Nique » revient fin août et à la rentrée -> https://t.co/qfcCR8D1rQ
21:32Bergerac : En décidant d'un hommage durable aux Justes, la maire Daniel Guarrigue met les points sur les "i" -> https://t.co/l7qk57TWJA
21:09Peyrignac : Un beau projet d’AMAP à Peyrignac -> https://t.co/s5Szc2YIjW
20:52Châteauroux : Une danse pour intégrer la 3e année du NID ballet junior -> https://t.co/XQ7infn1xi
19:58Châteauroux : Réunion du Petit-Valençay : du public malgré la pluie -> https://t.co/jQQ0vWmBFM
19:53France : Réunion du Petit-Valençay : du public malgré la pluie -> https://t.co/hRF78l7L2M
19:42Lamothe-Montravel : Une grande fête pour le bonheur de mener des combats communs -> https://t.co/ZoyvPWRGmD
19:12La Châtre : Les « Arts en fête » expose cinq artistes -> https://t.co/LfVI79S5pF
19:09Valençay : Commémoration du tragique 16 août 1944 -> https://t.co/xHOmgJf1hG
19:09Périgueux : La ville peinte sous tous les angles -> https://t.co/3Q8IWDnJvy
18:17Nailhac : De nouvelles intronisations à la Confrérie de la noix -> https://t.co/Yj3zOBW3Vi
18:12Journiac : Univerland : un nouveau concept de jeux -> https://t.co/frSlUoGKr9
16:06Périgueux : Il fait payer son mal-être aux policiers -> https://t.co/Q60pJL3nVN

Une association pour recouvrer le goût de la vie

Rondisport 23

Corinne Tetany, présidente et co-fondatrice de Rondisport 23 gère avec passion l'association depuis ses débuts. « J'ai eu le parcours d'une personne qui a souffert d'obésité », explique-t-elle. Lorsque son médecin de l'époque l'a conduite vers le chirurgien Maxime Sodji, Corinne a découvert un homme visionnaire et investi. « C'est un chirurgien qui demande à ses patients de devenir acteurs de leur amaigrissement. La chirurgie n'est pas une baguette magique, ça ne fait pas tout », abonde la future retraitée.
Rondisport lui prend tout son temps, ou presque. Depuis juin 2009, et en concertation avec le docteur Sodji et les autres patients opérés d'obésité morbide, la petite communauté se développe. « À l'époque, il cherchait des endroits pour proposer à ses patients de l'activité physique », se remémore Corinne. Après plusieurs rencon-tres, les patients du chirurgien aux quatre mille opérations décident de monter un club qui leur est propre. « Il y a eu un cahier des charges qui a été établi, et avec son modèle nous avons pratiqué dès 2009 nos activités », poursuit la présidente de Rondisport 23.
D'autres associations ont vu le jour, en Haute-Vienne, en Dordogne ou encore en Corrèze. « Chacun s'adapte par rapport aux patients et à la région. Mais effectivement, l'objectif reste le même : un accompagnement des personnes qui ont été opérées de chirurgie bariatrique », martèle l'intéressée. Depuis que le club a vu le jour, les pratiques et propositions ont évoluées. « On ne s'adresse plus qu'aux personnes opérées de chirurgies bariatriques : nous sommes maintenant 50 adhérents, parmi lesquels une dizaine a été opérée. La proportion s'est inversée : au début nous étions 80 % d’opérés », détaille Corinne. Cet inversement de situation s'explique par la volonté de l'association. Devenue plus qu'une communauté sportive, Rondisport 23 est un « tremplin ».
Une fois sortis de l'obésité et de l'enfermement, les adhérents prennent leur envol pour retrouver une vie autonome. « Le but n'est pas de conserver les gens ou d'agrandir le club. Justement c'est de rester en petit groupe, bien prendre soin de chacun et de sortir de la sédentarité, de rebouger », décrypte la présidente de l'association. Recréer le lien social et accompagner les patients dans leur nouvelle vie, sont les priorités de Rondisport. « Il faut d'abord soigner les blessures intérieures », avoue Corinne. La renaissance et l'accompagnement des adhérents passe par une grande communication. La journée de demain sera d'ailleurs l'occasion de faire le points entre les différentes associations de la région. Ainsi, une activité peinture sera proposée aux participants, et si l'idée séduit, elle sera peut-être reconduite de façon régulière dès septembre.
Le partage traverse même bien plus que les frontières du département. Il y a trois ans, pendant une semaine, douze membres de l'association originaire de La Réunion, Le Poids des Mots, sont venus partager leur culture et leurs méthodes. Pour la fête anniversaire de demain, outre les activités de natation, marche nordique et agility canine, les participants seront invités à prendre part à une fabrication de jus de fruits et légumes, idée empruntée au Poids des Mots. En une décennie, la communauté de Rondisport a connu une évolution exponentielle, presque inattendue. Et elle continue de se développer, notamment grâce à des partenariats avec les hôpitaux et établissements scolaires. « C'est une très belle aventure », résume Corinne, qui s’affaire déjà à préparer les activités pour la prochaine saison de Rondisport, qui débutera en septembre.

Air Jordan II 2 Shoes