Fil info
07:40# # - : Musique: avoir des poissons dans la tête c’est vivre sa passion -> https://t.co/MNgGUY8X5X
07:37Région : Modernisation de la voie Fromental-limoges : début des travaux aujourd’hui -> https://t.co/Rpsx8FIfTl
07:34# # - -Vienne : Estivol : le nez en l’air et les pieds sur terre -> https://t.co/GxXVWp25c9
07:32Région : L’application vidéoguide s’enrichit -> https://t.co/j3kfmZQYp5
07:30Région : Combats du mont-Gargan: «Il n’y a pas de liberté sans mémoire» -> https://t.co/zJPAYHoFsp
00:02À nos souvenirs de la remontée en , le public reprend avec les joueurs et le sta… https://t.co/S0GzyoSKqO
22:46Corrèze : Le département placé en alerte orange canicule -> https://t.co/GYsUE4Zkuo
19:43Sainte-Orse : Une découverte sportives des sentiers et des bories -> https://t.co/vfA6wElVJb
19:40Dordogne : De l’ombre qui produit de l’électricité -> https://t.co/cQsXKDom8r
18:16Coulounieix-Chamiers : Quatre mois de travaux en vue -> https://t.co/9DxT4NVa43
18:13Beynac-et-Cazenac : Le chantier du contournement ouvert à la visite -> https://t.co/1mo9f1CLSt
18:07Douadic : Un hommage solennel rendu aux déportés -> https://t.co/gg1MPDzyaL
18:03Indre : Retour en images sur le Festival international des sports extrêmes -> https://t.co/4nwa33KUXh
17:54Châteauroux : Un air de guinguette pour les résidents des Rives de l’Indre -> https://t.co/6E2VQAyolz

Finales Coupe de la Creuse : Guéret, un doublé logique

Foot

L’ESG était favorite des deux finales et a tenu son rang. Si les filles l’ont facilement emporté en pulvérisant Saint-Vaury 11 à 0, les garçons ont davantage souffert pour se débarrasser de Boussac 4 à 2.

Il y avait beaucoup de monde au stade du Cheix de la Souterraine pour assister aux finales seniors de la coupe de la Creuse. Des supporters bien sûr mais aussi des passionnés de football, sans doute un peu à la recherche de la surprise, du match où le Petit Poucet croque l’Ogre. De surprise, il n’y en a pas eu, par contre les filets ont tremblé à de multiples reprises.
Honneur d’abord aux féminines et l’opposition entre Guéret et Saint-Vaury. Le suspens n’a pas duré bien longtemps, les Guérétoises n’ont pas fait de détails, faisant parler leur technique et leur puissance, leur expérience également. Les Valériennes ont fait de leur mieux, pas habituées à une telle adversité. M. Chazeirat, auteur d’un quadruplé, A. Deniau pour un doublé, C. Chambon, J. Charles et G. Leguen, un but chacune, plus un csc (but contre son camp), le score de 11 à 0 est lourd.
Le match des garçons a été plus serré mais, là aussi, les Guérétois se sont imposés face à des Boussaquins qui peuvent garder la tête haute et être fiers de leur performance. Evoluant une division en dessous de leurs adversaires, ils ont eu le mérite de revenir par deux fois à la marque, avant de céder en fin de rencontre.
Après un premier quart d’heure d’observation ponctué de nombreuses erreurs techniques, Guéret ouvre la marque par Dahmani, seul face au but et bien servi par Diémé (1 à 0, 18e). Boussac réplique immédiatement. Bodeau repousse une volée de Ruiz, puis une seconde tentative mais ne peut rien sur la tête de Christy. 1 à 1, 20e, tout est à refaire. Les Guérétois dominent, les Boussaquins jouent bas et tentent quelques contres mais il faut attendre la 46e pour voir le score évoluer. Bujard adresse un centre millimétré sur la tête de Dahmani qui remet son équipe devant juste avant la pause, 2 à 1 en faveur de Guéret.
La physionomie du match ne change pas au retour des vestiaires. Une erreur de la défense guérétoise offre une nouvelle égalisation à Boussac par l’intermédiaire de Dessalle (2 à 2, 66e) alors que son équipe ne proposait plus grand chose et commençait à montrer des signes de fatigue. La rentrée de Gonnin va cependant tout changer. Puissant et frais, l’attaquant guérétois va débloquer la situation à lui tout seul. Une première frappe trop molle donne le signal du réveil (72e). La suite est plus efficace puisque ses deux centres sont repris victorieusement par Diémé (73e et 90e), enfin récompensé de sa débauche d’efforts. La coupe a choisi son camp, Guéret peut laisser éclater sa joie avec cette victoire, finalement logique, 4 buts à 2.