Fil info
07:40# # - : Musique: avoir des poissons dans la tête c’est vivre sa passion -> https://t.co/MNgGUY8X5X
07:37Région : Modernisation de la voie Fromental-limoges : début des travaux aujourd’hui -> https://t.co/Rpsx8FIfTl
07:34# # - -Vienne : Estivol : le nez en l’air et les pieds sur terre -> https://t.co/GxXVWp25c9
07:32Région : L’application vidéoguide s’enrichit -> https://t.co/j3kfmZQYp5
07:30Région : Combats du mont-Gargan: «Il n’y a pas de liberté sans mémoire» -> https://t.co/zJPAYHoFsp
00:02À nos souvenirs de la remontée en , le public reprend avec les joueurs et le sta… https://t.co/S0GzyoSKqO
22:46Corrèze : Le département placé en alerte orange canicule -> https://t.co/GYsUE4Zkuo
19:43Sainte-Orse : Une découverte sportives des sentiers et des bories -> https://t.co/vfA6wElVJb
19:40Dordogne : De l’ombre qui produit de l’électricité -> https://t.co/cQsXKDom8r
18:16Coulounieix-Chamiers : Quatre mois de travaux en vue -> https://t.co/9DxT4NVa43
18:13Beynac-et-Cazenac : Le chantier du contournement ouvert à la visite -> https://t.co/1mo9f1CLSt
18:07Douadic : Un hommage solennel rendu aux déportés -> https://t.co/gg1MPDzyaL
18:03Indre : Retour en images sur le Festival international des sports extrêmes -> https://t.co/4nwa33KUXh
17:54Châteauroux : Un air de guinguette pour les résidents des Rives de l’Indre -> https://t.co/6E2VQAyolz

De la musique de chambre au cœur des étals

Culture

Aucun bagage, aucune barrière ; aucun barrage, aucune frontière... aucun obstacle autre que ceux qu’on se crée. Bien sûr apparaîtra rapidement la question du goût : j’aime bien, j’aime pas, ça ne me parle pas, ou d’une forme de pression sociale : ce n’est pas pour moi. Mais voilà, dans l’absolu, la musique n’exige rien. Rien d’autre que d’avoir des oreilles en état de fonctionner. Un concerto devrait apparaître aussi facile à saisir qu’une pomme sur un arbre, écouter un quatuor à cordes, aussi naturel qu’un tour de marché. C’est d’ailleurs sur les marchés de Felletin, vendredi à 10h45, puis d’Aubusson, samedi, que débutera  la quatrième édition du festival Mas Musici...
Une entame logique pour un festival né de la volonté d’apporter sa touche dans le paysage culturel creusois -une touche classique mais pas tout à fait : ce qui est joué peut avoir 300 ans ou juste quelques années-. « L’association a été fondée à Vallière dans le but de développer la culture et l’accès à la musique en milieu rural », indique Boris Benazdia, membre du comité artistique. « Ça fait huit ans qu’on fait des concerts en Creuse et quatre années consécutives qu’a lieu le festival. Ce qui est important pour nous, c’est que c’est la première édition supportée par la Nouvelle-Aquitaine, c’est la preuve que notre travail est reconnu. »
En 8 ans depuis ce premier concert à Lupersat, les partenariats se sont noués avec les associations des environs, les événements se sont multipliés -les fidèles aussi- et la programmation s’est étoffée... À l’affiche cette année, des musiciens prometteurs ou confirmés, originaires du Limousin et, plus largement, de France, mais aussi d’Arménie, de Belgique, de Corée, du Japon et de Russie (1)... Un groupe de tous horizons réuni par un langage commun, la musique, et autour de l’une de ses figures majeures : Frédéric Chopin. Un fil rouge qui s’imposait : « De par sa relation avec George Sand, Chopin est souvent passé en Creuse à la période où il aura été le plus fécond dans ses compositions. Il a expliqué avoir été très inspiré par le château de Crozant. »
Chaque concert ou presque aura sa part de Chopin... et chaque concert aura ses moments d’échanges, explications avant et discussions après. « L’atmosphère est détendue, il n’y a pas besoin d’être musicologue ou connaisseur pour venir », rappelle Boris Benazdia. Pour mieux le faire savoir trois violoncellistes s’inviteront vendredi sur le marché de Felletin pour une session tracting/animation  musicale, opération reconduite le lendemain sur le marché d’Aubusson. « Si la météo le permet, il y aura peut-être un piano sur le marché... voilà, ce sera la surprise, même nous, on ne sait pas... », précise l’organisateur.
Tarifs : un concert, 12 € la place ; deux concerts, 10 € la place ; à partir de trois concerts, 8 € la place ; demandeurs d’emploi et étudiants, 6 € la place ; moins de 18 ans, gratuit. Contacts : 06.41.21.21.87 ou 06.82.46.70.45 (pour le concert d’Ahun). Détails sur www.masmusici.com

(1) Boris Benazdia et les pianistes Ayumi et Yukari Nabata, habituées du festival, se sont entourés des violoncellistes Antoine Payen et Guy Danel, de la saxophoniste Yuina Takamizo, des contrebassistes Marie Nouhaud et Choui-Won Pyun, des pianistes Fleur Lucchinacci et Grégory Léonti, la violoniste Gayané Grigoryan et l’alto Jean-Baptiste Sauterea. Ainsi que du pianiste russe Dmitry Shishkin. « Dmitry Shishkin, c’est un peu le Raphael Nadal du piano. C’est un des pianistes les plus talentueux, les plus demandés et les plus primés. Il vient de terminer deuxième du concours Tchaikovsky, qui réunit les plus grands pianistes », précise Boris Benazdia.

Agenda
Samedi 13, 19h, à Ahun, au salon de musique Wienerissimo (Tchaikovsky, Bach, Grieg, Piazzola, Lauba, Schmitt).
Mardi 16, à 20h, à Marsac, à l’église (Fauré, Koussevitsky, Rabbath, Pascal, Chopin, Rota, Haydn, Schnittke).
Vendredi 19, à 20h, à Savennes, à la salle des fêtes (Chostakovitch, Debussy, Prokofiev, Schubert, Kodaly, Chopin, Grieg).
Samedi 20, 20h30, à Saint-Quentin-la-Chabanne, à l’église (Chopin, Haydn, Franck).
Dimanche 21, 20h, à Faux-la-Montagne, à l’église (Chopin, Dvorak, Liszt, Bacri).
Mardi 23, 19h30, à Lupersat, à l’église (Komitas, Bach, Beethoven, Haydn, Elgar, Grieg).
Jeudi 25, 20h30, à Anzême, à la salle des Gorges (Weinberg, Schubert, Chopin, Beethoven).