Fil info
18:52La fabrique d’un journal. Imprimerie Rivet. Éditeur de . Colère aussi de savoir que l’, après… https://t.co/UrC2sD3iXM
14:19 Formidable 👍
13:42Le surnom de "Poupou" lui a été donné par un journaliste du quotidien communiste du Centre, di… https://t.co/iG6trKRIOz

Le plus grand des petits festivals creusois débute ce jeudi 18 juillet

Festival Le Lézart Vert à Fursac

Le festival du Lézart Vert a débuté il y a 12 ans avec un groupe de copains, des villageois et une caravane dans un pré. Aujourd'hui, le festival a besoin de 70 bénévoles sur le site pendant une semaine pour créer une décoration thématique chaque année, avec des jeunes de la mission locale et du pôle ados de Fursac, des membres du club du livre,  et bien sûr tous les adhérents de Creuse toujours, l'association organisatrice de l'événement. «Y'a un vrai brassage de tous les villageois. Toutes les générations, c'est ça qui est intéressant. Je me souviens d'un petit papy au printemps qui est venu me dire que comme chaque année, il attendait avec impatience de venir manger sa brochette poulet tandoori sur le festival», cette convivialité est sans doute la plus grande fierté de Gaya Jarmuczewitcz, de l’association Creuse toujours. L'implication est telle que les artistes et une partie des bénévoles sont logés chez l'habitant. La nourriture est concoctée par les bénévoles, qui se réunissent plusieurs fois dans l'année pour des séances « dégustation ».
Mais le Lézart Vert, c'est aussi une programmation musicale novatrice, réfléchie presque un an à l'avance. C'est qu'il a un nez, le Lézart : en 2011, le festival accueillait les Brigittes bien avant le succès qu'on leur connaît ; en 2017, c'est la Dame Blanche qui était programmée, la reine du hip-hop cubain tourne maintenant dans le monde entier ; l'année dernière, Markus et Shazad,  qui fait un carton dans des grands festivals Européens. Cette année encore, le festival propose des artistes avant-gardistes comme Cimafunk, dont la fusion afro-cubaine commence à faire parler d'elle. Mais le festival sait aussi tabler sur des valeurs sûres comme le dub revendicatif de Brain Damage. Et chaque année, l'événement propose des collaborations avec d'autres associations musicales. Après le Chemin des Artistes et le Gang (encore présent cette année), c'est au tour de Freeswap, association de musiques électroniques,  à qui le Lézart a laissé carte blanche pour les fins de soirées.
Mais vous l'aurez compris, le «autour» du festival est au moins aussi important que le «dedans». Ainsi, de nombreuses animations sont proposées aux festivaliers. De la danse contemporaine avec le spectacle Caravane de la compagnie du Loup, à la création de cabanes en land art avec l'artiste plasticienne Laëtitia Ribière, en passant par des démonstrations de forge par l'Art de Fer, il y en aura pour tous les goûts. Le tout retranscris par deux radios associatives : Beaub Fm et Radio Pays de Guéret. Creuse toujours associe chaque année une thématique au festival et cette année, c'est Don Quichotte qui s'y colle. Si le personnage de Cervantes revenait en 2019, face à quels moulins devrait-il se battre ? Héhé... C'est qu'en plus on réfléchit dans les coulisses de Fursac. Bref, le festival du Lézart Vert, on y trouve de tout et c'est pour tous.

La programmation dense est détaillée sur http://www.festival-lezartvert.com

Nike Tn Air Max Plus