Fil info
21:29Périgueux : Une voiture brûle, un jeune homme renseigne les policiers -> https://t.co/CiAjFPCadm
19:41Saint-Aulaye : Mettre un vent au projet -> https://t.co/9Tj1pTfnuZ
19:35RT : Bonjour j’aimerais attirer votre attention sur le fait que nous sommes mercredi et que j’ai déjà été c… https://t.co/e62DxwbWIr
19:14Déols : Top départ pour les as de la haute voltige aérienne -> https://t.co/BXtcb4Vf5b
19:08RT : Toile sous les étoiles : projection gratuite du film "Pentagon papers" jeudi soir au parc des bords de vienne, bass… https://t.co/l6ju3QFv4g
19:08RT : Toile sous les étoiles - Concert gratuit à partir de 19h demain soir au parc des bords de vienne https://t.co/HZV79p3VWj
19:06RT : Et photo souvenir. Alain Damasio a l'assaut. https://t.co/egfLiTDIoB
19:06RT : Et quel public, concentré, attentif, et partageur de témoignages forts. Comme ce gilet jaune du Mans, racontant les… https://t.co/HRt7dMlTTb
19:06RT : Normalement à 20h fait un reportage sur les maires qui ont pris un arrêté anti Glyphosate. Je devrais y… https://t.co/vsNmomDyBQ
18:54RT : Le 21 août 1944, fut libérée de l'occupation. Les maquisards, menés par Georges GUINGOUIN, entrent dans la… https://t.co/wtMDSuv4Sx
18:54RT : En direct de la place des Carmes, commémoration du 75e anniversaire de la libération de , en présence de Jé… https://t.co/7zn4fE10Jo
18:32Last days on Arte on replay... After you will be able to see the cinéma version in theaters in the fall !… https://t.co/PCbmhU6ODk
16:33Le Pêchereau : DARC au Pays pescherellien : la musique déconcentrée -> https://t.co/OxWsjzOrBy
16:16Sarlat-la-Canéda : Du changement à la tête de la Compagnie de Sarlat -> https://t.co/ryHDUWIoUS
15:35Bergerac : L'opposant s'était suspendu à une grue, son jugement, à la question de la légalité du chantier -> https://t.co/MgQmcvlhiu
11:13Brive-la-Gaillarde : Pour une solidarité sans faille -> https://t.co/tB8DB6piSH
11:09Sport : Tour du Limousin, 117 coureurs répartis pour une édition très ouverte -> https://t.co/C8k5h1oW9e
10:46RT : J'ai eu la chance de le voir en avant-première en présence des gars de au forum des images à Paris. Ce doc de… https://t.co/lwhZ7FqZMo
10:46RT : Merci Mme le Président de porter à l’Elysée la voix de tous ces Barreaux mobilisés pour la défense de Nasrin SOTOUD… https://t.co/z07SnDCLin
07:40# # - -Vienne : La Cuisine de Conso ouvre demain -> https://t.co/5NphMhDRbH
07:39Bergerac : Un air d’étuve… moins chaud qu’à Périgueux -> https://t.co/2DXHKI7AVf
07:36# # - -Vienne : Collège de Nantiat: vers une optimisation des services -> https://t.co/JoRxhQCICL
07:31Région : Check In Party : décollage imminent -> https://t.co/6G6U5FTknu
07:29Région : Confolens, plus d’un demi-siècle de fête -> https://t.co/acbiPVpmy9

Partage de passions pas si classique

Musique

Alors que les festivals de musique classique essaiment en Creuse, cette année plus encore que les autres, il en est qui sont constants et qui ont su fidéliser leurs publics : les Shubertiades et les Instruments d’amour reviennent pour leur neuvièmes éditions dès demain en Creuse.
Tous deux organisés par l’association Cordes et Compagnies, ces deux festivals confondus ont déjà permis de proposer plus de cent concerts en Creuse en moins de dix ans. «Cette année, les festivals sont plus rapprochés, mais c’est mieux, ça nous laisse le temps de tout préparer», explique Jean-Pierre Nouhaud.
Hier, les musiciens, pour beaucoup parisiens, sont arrivés dans le lieu de résidence artistique de Jean-Pierre et Marie Nouhaud, de l’association Cordes et Compagnies, au Dognon de Saint-Maurice-la-Souterraine. «C’est un travail d’orfèvre, et on a conçu ce lieu de résidence pour ça». D’ailleurs, le festival est plus une tournée d’artistes puisque le programme reste le même pour les quatre jours, ce qui permet d’aller au plus près des publics et d’offrir un confort aux musiciens qui ont rarement l’habitude de rester aussi longtemps dans un même endroit...
Dès demain, les Shubertiades en Limousin proposeront dans trois églises creusoises et une église de l’Indre un programme unique avec le groupe de musique de chambre Cordissime, qui était en stand-by depuis deux ans. «La particularité, c’est que le second violoncelle est remplacé par une contrebasse, ça permet d’ouvrir l’ensemble et donne l’idée d’une sorte de «concentré d’orchestre», en miniature», explique Jean-Pierre Nouhaud.
Cela permet d’offrir au public le quintette à cordes de Schubert prévu pour deux violoncelles avec deux violons alto et une contrebasse en plus du violoncelle, une formation qui permet d’équilibrer l’ensemble d’une sonorité plus grave. Une «œuvre monumentale» de plus de cinquante minutes pleine d’énergie et d’imagination dans ses quatre mouvements.
Au préalable, on retrouvera la passacaille en ré mineur de Buxtehude, une pièce à la structure très codée, qui agit un peu comme un sas de décompression musicale et dont l’écriture a permis à Brahms et Spitta de faire un lien avec la musique ancienne pour inspirer leurs propres compositions, notamment les fugues. Enfin, les soirées se termineront par un cocktail assez humoristique d’Offenback pour marquer le jubilé du centenaire de la naissance du compositeur.
Suite à la participation de Marie Nouhaud au festival Mas Musici actuellement en Creuse, les deux associations ont imaginé pour l’an prochain un concert en commun : «comme c’est juste avant, leur dernier concert suit le premier de notre festival, eux jouent et nous aussi, on envisage un partenariat, surtout pour la partie piano qu’on aimerait intégrer», explique Jean-Pierre Nouhaud.  L’idée du quintette La truite est lancée, à voir si en fera son chemin jusque l’an prochain...
D’ici là, le festival des instruments d’amour se tiendra les 2 et 3 août à La Souterraine puis Felletin. Les instruments d’amour sont des pièces uniques, fabriquées sur mesure par l’association, qui disposent de cordes supplémentaires, dites sympathiques, qui révèlent l’harmonique : «C’est comme un halo sonore, un son totalement magique. Moi, je le ressens comme ça, quand je joue de la violone, ça me transporte dans le temps, à une autre époque. Le son est à la fois cristallin et généreux», s’extasie Marie Nouhaud.
à la croisée des chemins entre le ciel et la terre, ces instruments permettent de jouer des répertoires très concertants car tous les musiciens sont solistes. Ils seront accompagnés par la soprano Charlotte Ruby, «elle est très expressive, cet opéra en église lui convient parfaitement», assure Jean-Pierre Nouhaud.  Un véritable voyage spirituel musical à découvrir...

Les schubertiades
- Mardi 23 juillet, concert à 20h30 en l’église Sainte-Valérie de Felletin.
- Jeudi 25 juillet, concert à 20h30 en l’église Saint-Benoît-du-Sault (36).
- Vendredi 26 juillet, concert à 20h30 à l’abbatiale Sainte-Valérie de Chambon-sur-Voueize.
- Samedi 27 juillet, concert à 20h30 à la chapelle du Sauveur, Micro-Folie à La Souterraine.
Instruments d’amour
- Vendredi 2 août, concert à 20h30 à la chapelle du Sauveur, Micro-Folie à La Souterraine.
- Samedi 3 août, concert à 20h30 en l’église Sainte-Valérie de Felletin.
Chaque concert sera suivi d’un temps d’exposition des instruments afin de les présenter au public.
Tarifs/réservations
Tarifs : 15 €, réduit 12 €, gratuit pour les moins de 12 ans.
Réservations : 06.88.78.58.41.
Plus d’informations :
- 05.55.63.87.57.
- cordesetcompagnies@gmail.com
- www.cordesetcompagnies.fr

Jordan Flight Luxe