Fil info
19:33Issoudun : Hôpital : la télémédecine c’est maintenant -> https://t.co/Zn3L2f1M3l
19:33 88%? On ne m'a jamais demandé mon avis...
19:30Déols : Dix-huit candidates pour une seule place de Miss Centre -> https://t.co/ms5IXRRMnw
19:28Châteauroux : L214 sur le marché pour dénoncer les conditions d’élevage -> https://t.co/dQjjde0KjI
19:25Le Poinçonnet : Très bons débuts du Poinçonnet -> https://t.co/tBZ7j4U1wL
19:07Coulounieix-Chamiers : Préfet Frédéric Perissat : « nonobstant la loi chasse, je reste le patron » -> https://t.co/WGQBNSjKM6
18:36Périgueux : Prise de conscience de l’urgence climatique et sociale -> https://t.co/3npg9YL2Rs
18:19RT : Pour un Jean-François choqué, l’incarcération de est particulièrement sévère au regard de son âge. Venant… https://t.co/oRDsTLZrE8
18:18RT : La droite qui s’indigne de l’incarcération de Patoche c’est la même qui a fait du « laxisme de la justice » son fon… https://t.co/YWj0Z29AGn
18:04Saint-Laurent-sur-Manoire : Une troisième saison riche de découvertes -> https://t.co/Ksxua3wlZj
18:04RT : [A LA UNE A 18h00] De nouvelles scènes de violence ont émaillé des manifestations interdites à Hong Kong, la police… https://t.co/3SuiyShqYU
18:00Castelnaud-la-Chapelle : Sensibiliser le public aux enjeux du climat et de la biodiversité -> https://t.co/00uPHwNESp
14:18RT : Merci aux ⁦⁩ ⁦pour cette article sur le train des primeurs. Ils confirment mes propos ainsi que ceux de ⁦… https://t.co/a1wVulXTlH
08:26Périgueux : (VIDÉO) Jean-Philippe Granger : "le monde agricole est aussi des négociations sur le réforme des retrai… https://t.co/quugxSk02B
07:08Chancelade : Deux incendies, une maison totalement détruite aux portes de Périgueux -> https://t.co/zJ68vKjs43

La totalité de la Creuse reste en crise

Sécheresse

Une nouvelle réunion du comité sécheresse s’est tenue mardi sous la présidence de la préfète de la Creuse.
La situation de sécheresse continue de s’aggraver progressivement dans le département, les quelques trop rares pluies qui se sont produites début août n’ayant eu qu’un effet négligeable et très passager. La plupart des cours d’eau sont à des niveaux de débits extrêmement bas ; la pêche y demeure interdite, notamment en première catégorie. Aucune pluie significative n’est prévue dans les jours à venir, alors que les températures vont à nouveau augmenter.
Le point le plus préoccupant concerne les eaux souterraines, dont la plupart sont à des niveaux jamais rencontrés par le passé, du fait d’une absence de recharge réelle des nappes depuis 14 mois.
Face à cette situation, le placement du département en situation de crise est maintenu jusqu’au 31 octobre prochain, au moins. Tous   les prélèvements en rivières ou   étangs demeurent interdits, ainsi que les usages de l’eau, tels que l’arrosage des jardins, pelouses, le lavage des véhicules hors stations spécialisées, le lavage des trottoirs, le remplissage des piscines. Les dérogations à ces interdictions ne sont accordées qu’à des professionnels, dans des cas strictement limités.
Plus que jamais, la préfète tient à rappeler toutes les consignes d’économie d’eau et de limitation   volontaire des usages non indispensables. Cette attitude citoyenne est particulièrement attendue à l’approche de la période de rentrée, où la consommation d’eau augmente traditionnellement, pouvant mettre l’approvisionnement de certaines collectivités en difficulté.
Des mesures d’approvisionnement d’urgence sont prévues en cas de rupture, mais avec un impact toujours important sur les budgets des collectivités. Le cas des villes principales du département, dont   Guéret, qui accueillent d’importants établissements scolaires, sera particulièrement suivi.