Fil info
23:15 Le label tant convoité, qui a valu au une en… https://t.co/QhS9yRWBon
23:04Périgueux : Salué, le Sans Réserve se rassure sur son avenir -> https://t.co/yhRaS6ZL31
21:22Périgueux : Un piéton renversé en centre-ville -> https://t.co/8t76Xiyzij
18:10Mauzac-et-Grand-Castang : Début d'incendie près de Bergerac : les occupants arrachés à la fumée -> https://t.co/7tcCB10HkM
16:45RT : Bonjour , ça vous fait quoi d'être le seul président qui gaze des manifestants pour le climat ? La… https://t.co/rj5HnrwV0g
15:56RT : Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
15:53Brive-la-Gaillarde : Images positives sur grand écran -> https://t.co/DKRqbSSLxC
14:53Périgueux : (VIDÉO) "Si, on va aller vers la désobéissance civile !" -> https://t.co/JidZh8UPlH
14:19Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
13:55RT : Lano, magnifique taureau du gaec Camus père et fils, prix de championnat mâle au National limousin à Périgueux
13:06Périgueux : Périgueux célèbre l'agriculture de la Dordogne -> https://t.co/5fpJgOVP1B
08:27# # - : Toques et porcelaine, du bon dans du beau -> https://t.co/BQvyq28tFL
08:24-Claude Leblois Guérin - -Vienne : Pour Jean-Claude Leblois, pas question de stopper les proj… https://t.co/ezOrFnoJve
08:18# # - -Vienne : Hercule : c’est non ! -> https://t.co/e7w2guEo85
08:14Région : La petite mercerie dans la prairie -> https://t.co/ffLySXtqCC
08:10Région : La compagnie Chalair Aviation prend son envol à Limoges -> https://t.co/pcKku41F2g
08:00Flaugeac : L'accident en entraine un autre -> https://t.co/PWqKwDDpEB
07:52Environ 100 employés de contraints de quitter leurs postes le tps de l'intervention des… https://t.co/fXgSrtUkpH
07:45Sarlat-la-Canéda : Evacuation de Coloplast : une centaine de personnels impactés -> https://t.co/05fXYLpC0G
06:58 Au service juridique qu'elle a créé au "en voit des vertes et des pas mûr… https://t.co/J8eO32naJw
06:51Périgueux : Nadia Zrari, l'ange gardien du SDIS 24 -> https://t.co/FYbUXgwLgh

En quête de jeunesse...

Légion d'honneur

Première mission, peut-être pas... mais assurément, faire savoir à tout un chacun que la légion d’honneur n’est pas plus réservée aux militaires qu’à une élite fait partie du job pour le président de la Société des membres de la légion d’honneur (SMLH), l’amiral Alain Coldefy. Il le martelait encore, à quelques jours de la tenue de l’assemblée générale de la section Creuse de l’association qu’il a été invité à ouvrir, aujourd’hui à Felletin : « La légion d’honneur, c’est la France du terrain, sont représentées toutes les couches, dans toutes les couches des gens ont rendu service à la République. »
La légion d’honneur est universelle (1) ; aujourd’hui 75 % des médaillés sont des civils, à l’image du premier à l’avoir été par Napoléon... « Et, dans notre petite Creuse, l’ont été un charron ferronnier, une femme de ménage qui travaillait au LMB de Felletin ou un lissier aubussonnais spécialisé dans la chair », développe le président de la section creusoise, Jean Martin. Un rappel qui entre dans les actions mémoire et rayonnement dont se charge la SMLH, qui veille aussi à l’entraide et solidarité : « C’est un des rôles essentiels que nous avons, on a des référents de proximité pour garder le contact avec les légionnaires isolés, il n’y a pas de détresse financière, seulement morale. Il y a beaucoup d’isolement. » En Creuse, la SMLH compte 71 adhérents d’une moyenne d’âge de 77 ans.
Mais ce n’est pas tant le nombre de printemps qu’ont vécu ses membres qui fait la spécificité de l’antenne départementale que le nombre de mains qu’ils tendent vers la jeunesse. « On est au cœur de la nation, si on doit investir dans la nation, autant que ce soient les jeunes, ça dure plus longtemps », sourit Jean Martin.
En 2012 a été mis en place, avec l’inspection académique, un programme destiné à aider les professeurs des écoles qui le veulent - « on n’a pas la volonté d’être intrusif » - un appui en matière d’éducation à la citoyenneté, à coup de panneaux et d’interventions en classe. A été édité dans ce contexte le livret Raconte-moi la légion d’honneur (2). Depuis 2012, des représentants de la SMLH ont visité 23 classes ; l’ambition de la société est de maintenir un rythme de trois par an.
En parallèle, la société a développé le «soutien apporté aux jeunes lycéens méritants issus de milieux modestes», opération de parrainage commencée en 2014, qui a pour vocation d’aider au développement personnel et à l’orientation professionnelle des jeunes dès la seconde. La Creuse compte actuellement trois tandems coach/ élève.
Plus récemment, elle était sollicités par la préfecture pour convaincre Gabriel Attal, secrétaire d’état auprès du ministre de l’Education nationale et de la jeunesse, que la Creuse avait la capacité d’accueillir le SNU - certains de ses membres sont du reste intervenus à Felletin sur l’éducation citoyenne, valeurs et symboles de la République. La SMLH à l’échelle de la Creuse souhaite en outre accompagner et valoriser davantage l’apprentissage par l’intermédiaire d’un grand prix de la SMLH pour les apprenants. Une première remise de prix est prévue le 22 novembre.

(1) Pour info, il suffit de 50 citoyens français qui envoient un courrier à la préfecture expliquant : « à notre avis, cette personne mérite la légion d’honneur », pour engager une procédure. Une démarche baptisée «Initiative citoyenne».
(2) La SMLH est à l’origine d’une autre publication, en partenariat avec le Conseil départemental, qui rassemble les récits de trois déportés creusois. 1.100 exemplaires ont été édités pour la rentrée 2019-2020. En 5 ans, 5.000 exemplaires ont été distribués dans les collèges creusois.