Fil info
10:52 si vs lisez l’histoire de Laurent, fauché par 1 chauffard à 12 ans... tjrs au à 39 an… https://t.co/mUr0Y0ztjS
10:41Périgueux : « Travailler dans une bibliothèque, ce serait le rêve » -> https://t.co/Om386ffkdU
08:48Marsac-sur-l'Isle : Dixième salon animalier du Périgord : coup d'envoi au parc des expo' ! -> https://t.co/p6CLIkLE08
07:47France : Nouvelle exposition au musée de la Résistance, regard sur les brigades internationales -> https://t.co/caNMHLqoaD
07:44# # - -Vienne : Les Petits Ventres, un succès sans cesse renouvelé! -> https://t.co/TTzFlA4Xuk
07:41Région : A la découverte de l’architecture contemporaine -> https://t.co/OSBGQvtF79
07:37Région : A Limoges, la voie du «faire pour apprendre» -> https://t.co/SqNTZduZAH
04:00La Douze : Un motard gravement blessé au sud de Périgueux -> https://t.co/MsiSO6cCfK
21:47 Un fait'div ! Vous ne vous sentez plus à Limoges...
20:36Périgueux : Juste "une pension digne du travail effectué" -> https://t.co/WJfjd1lZNU
20:29Le Blanc : Concert exceptionnel du chœur Mikrokosmos à Saint-Génitour -> https://t.co/NGRUEp7bS2
20:26La Châtre : La gauche se positionne et élabore dix propositions -> https://t.co/QVKtmmPuHT
20:22Châteauroux : Le nouveau quartier sur le site des 100 000 Chemises prend forme -> https://t.co/3YLUgPgWbG
20:19France : La question des enjeux alimentaires fait son cinéma -> https://t.co/FNy0X1qgvB
19:24Boulazac : Face à face poids-lourd-voiture : un mort et un blessé grave près de Périgueux -> https://t.co/JbGEj2ICby
19:19Périgueux : Pour l’égalité des parents devant la loi -> https://t.co/HrDXS6XflH
17:35🛑 en cours près de , route de Buxerolles à . Une voiture serait sur le toit, les pompiers… https://t.co/w8pRkLy9wh
17:00RT : Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:44RT : Sarlat-la-Canéda : Des inquiétudes partagées par les professionnels de santé -> https://t.co/KJMIm8TvxW
16:44RT : Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:43RT : Viam : Des câbles de fibre optique vandalisés -> https://t.co/USG2IZ4mxU
16:42Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:40Sarlat-la-Canéda : Des inquiétudes partagées par les professionnels de santé -> https://t.co/KJMIm8TvxW
16:38Perturbations en Limousin aujourd'hui dans la circulation des trains, après le droit de retrait observé par les che… https://t.co/zH6DyVFLAa
16:35Périgueux : Le Zéro risque, une culture -> https://t.co/WWnBdnpQYh
16:34Viam : Des câbles de fibre optique vandalisés -> https://t.co/USG2IZ4mxU
16:29RT : Maurice Papon qui, faut il le rappeler, aura dans sa vie mis successivement les juifs dans les trains et les arabes… https://t.co/figlLMjJD1
14:03Si le maire de persiste avec pour SON projet ce dernier risque d’ê… https://t.co/sutXSicJhC

Enedis jeté sur l'autoroute des la privatisation

Mobilisation

On peut tout de même porter une chose au crédit d’Emmanuel Macron, c’est qu’il met tout le monde d’accord... De mémoire de syndicaliste du groupe EDF, ça fait belle lurette qu’il n’y a pas eu une telle unité : l'éventail des syndicats (CGT, CFDT, FO, CFE-CGC) appelait hier à la mobilisation, et l’ensemble du personnel y a répondu ; 100% dans les équipes de travail sous tension, et presque 100% dans les exploitations, y compris dans l’encadrement.
Il fut un temps où un nommé Hercule ouvrit la montagne qui reliait le Maroc à l’Espagne et fit entrer l’océan dans l’intervalle... De nos jours, un projet dénommé Hercule menace d’éventrer EDF et d’y faire entrer toujours plus d’investisseurs privés : il prévoit la création au sein d'EDF d’un groupe EDF bleu, pour les activités de production d'énergie, et un EDF vert (dont fera partie Enedis) pour la distribution. Et si le premier sera contrôlé à 100 % par l'État, une partie du capital du second (35 %) sera ouverte à des investisseurs privés.
« Nous refusons ce projet, voulu par le gouvernement et les banquiers d’affaires. Emmanuel Macron, à l’époque où il était ministre de l’Economie, a lancé le projet de renationalisation de la production nucléaire, endettée à hauteur de 37 milliards, autrement dit la nationalisation des pertes, et en contrepartie il a ouvert le marché qui rapporte, Enedis, à hauteur de 35-40%, au privé afin de privatiser les bénéfices », détaille Marc Pelletan, secrétaire général UFICT CGT Montluçon-Guéret. « Déjà EDF via l’Arenh (Accès régulé à l'électricité nucléaire historique) est obligé de fournir l’électricité à prix coûtant aux fournisseurs dits alternatifs à hauteur de un quart de la production. Bientôt ce sera 37% de notre production, 150 terawatt/heure, que nous devrons remettre à nos concurrents, autrement dit, un jour sur trois, nos agents travailleront gratuitement pour Direct Energie, Total ou Leclerc (1)... »
35% demain... la privatisation sera pour lendemain. Déjà se profile la fin de la péréquation tarifaire : si les municipalités pourront décider de confier cette distribution à une entreprise, qui appliquera non seulement ses propres tarifs mais qui ne desservira pas toutes les villes de la même façon. À Bordeaux, les offres des distributeurs seront nombreuses, en Creuse, seul un service minimum sera assuré...
« On sait très bien que les banques d’affaires, qui sont actionnaires, ne sont pas là pour le service public mais pour le rendement... », insiste Emmanuel Serret, secrétaire CGT énergie Montluçon-Guéret. « On est déjà en train de parler externalisation de l’exploitation, du dépannage, des astreintes... »
Ce qui se passe à l’heure actuelle avec le service public de l'électricité s’est déjà produit... avec la mise en concession des autoroutes. Et les syndicats ne tiennent pas à lâcher le morceau : « Aujourd’hui, ce n’est pas un appel à la grève mais un appel à la résistance face à ce monde ultra libéral », insiste Marc Pelletan. Selon les réactions de la direction sur cette journée, les agents d’Enedis pourraient remettre le couvert.

(1) Raison pour laquelle les agents ont ciblé le Leclerc de Guéret (banderolle affichée sur place et coupure de courant -tout comme sur la zone commerciale et quelques secteurs du centre-ville-).