Fil info
09:51L toujours avec nous et dans notre ❤️ le faire vivre une urgence !! https://t.co/WkKC72f5CT
09:20Aujourd’hui jour de soutien à Sylvie postière à qui passe en conseil de discipline ✊🏼… https://t.co/eRtiBqNEM9
16:38Par contre, cette année, l' n'est plus là pour publier une photo de la commémoration au monument de l'e… https://t.co/euZNNcnbwt
14:55RT : Donner plutôt que vendre ou jeter, en quelques clics https://t.co/NbfaHrTj7k https://t.co/KCSKlGehoP
14:54RT : Séisme dans le sud-est : quatre blessés dont un grave (nouveau bilan préfectures) https://t.co/yxerv4pHvG
14:52RT : Après la démission d’Evo Morales, la Bolivie plonge dans l’inconnu https://t.co/bdeqjA64kS
14:48RT : Le commandant des forces armées avait exigé la démission de . Cette démission aux allures de coup d’Etat n’… https://t.co/p62tAQPYwp
14:47RT : « Le vinyle, on a commencé avec, on finit avec » : à Limoges, deux copains disquaires ont ouvert leur magasin il y… https://t.co/ZC45kNiNe2
14:40RT : Au lendemain des élections législatives qui ont vu un essor massif du parti fasciste Vox, des manifestants bloquent… https://t.co/CFZb5qTIrZ
14:38RT : Mardi 12 Novembre, disons stop à la précarité étudiante ! https://t.co/7gnj4omXPu
14:36RT : "Ce canard c'était un patrimoine, c'était le quotidien de la classe ouvrière" Georges Châtain, journaliste à l'écho… https://t.co/CTqnpWhBoL
14:35RT : Disparition de l'Echo Dordogne. Pour Germinal Peiro : "un signal inquiétant pour le pluralisme des idées (...) Il… https://t.co/UEaWHp8gIO
14:33RT : Hommage mérité pour une personne discrète et fidèle à la table de presse et à son métier de journaliste depuis tant… https://t.co/QnpGmShQ7q
14:27RT : Durant 33 ans, Gérard Raymond, mon ex-collègue du service des sports de n'a loupé qu'un seul match de ch… https://t.co/i34BFuY9RV

Beaucoup de retour... et peut-être, une suite

Banque de meubles

Les chiffres, l’affluence, les ventes, le succès, ça ne fait pas tout... mais parfois, les chiffres, l’affluence, les ventes, le succès, ça signifie beaucoup. À 10h30, samedi dernier, Christophe Marguerite, le directeur du Comité d’accueil creusois (CAC) avait le sourire : le volume de vente, atteint au début du second jour de la brocante de la solidarité, est le même que celui réalisé sur les deux jours l’année précédente. Plus que les chiffres, l’affluence, les ventes, le succès, c’est le témoignage de la qualité du travail fait par les salariés en insertion.
Sur deux jours, la Banque de meubles à Guéret a fait le plein et ceux qui l’ont animée, le plein de compliments. « On est assez content, il y a eu beaucoup de passages, on a vendu beaucoup de meubles et reçu beaucoup de remarques positives », souligne Christophe Marguerite. L’objet des compliments, la réorganisation de l’espace bibelots où les étagères ont laissé place à des caisses, mais surtout sur le travail des équipes, aussi bien les menuisiers qui ont retapé les meubles que les Chiffo'net, l’autre chantier d’insertion porté par le CAC, qui ont participé à la mise en place de la brocante.
« Pour nous, c’est intéressant de faire des ventes, mais ça l’est tout autant d’avoir ces retours », souligne le directeur du Comité d’accueil creusois qui relève aussi la fidélisation des clients d’une année sur l’autre. Des clients qui en veulent toujours plus. « On nous interpelle beaucoup pour en faire une seconde au mois d’avril. Là notre brocante s’inscrit dans la semaine du refus de la misère, ça a du sens... et puis c’est aussi gros de travail. Mais on va y réfléchir. »