Fil info
16:19 ça commence à bien faire de s'en prendre aux syndicats de travailleurs
16:09La secrétaire générale de l'Union départementale CGT de la Creuse Catherine Baly est convoquée au commissariat de... https://t.co/mEUkOlyFAu
13:02RT : Suite aux violences survenues à l’encontre des arbitres lors de rencontres départementales de ces de… https://t.co/ZDLyLsB1KT
20:40 Merci 😊
20:36 Elle est superbe 😊
20:35 J'veux pas dire mais ma photo est tout aussi belle 😉 https://t.co/uSiCecvEvW
20:33 Voici pardon 😉 https://t.co/HyzoOHrCVb
20:21 Manque une photo... https://t.co/8FObRER1vu
17:40RT : le parquet a su raison garder et la mobilisation a p… https://t.co/y7i3uWLLgZ
17:39RT : Le parquet de abandonne les poursuites à l'encontre du réalisateur , qui a suivi les… https://t.co/H5rqmXy29J

Protection du ciel : la commune persiste et signe

La commune de La Croisille-sur-Briance, déjà très engagée dans la protection de l'environnement, a signé ce jeudi 7 septembre la charte d’engagement de l'Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes (ANPCEN).
La coupure de l'éclairage public en milieu de nuit et sa réactivation à l'aube datent de plusieurs années déjà, vous le savez. Cette décision de la municipalité n'était pas le fruit du hasard, mais bien d'un choix qui résultait d'une réflexion et de la prise en compte de multiples paramètres. Dans ce sens et à cette occasion, La Croisille vient d’être rejointe par d’autres communes du secteur: Saint-Méard, Neuvic-Entier, Saint-Bonnet- Briance, Sussac, entre autres.
Pour le maire Jean-Gérard Didierre, la commune s'est engagée dans une démarche vertueuse, non seulement à l'égard des économies d'énergie (qui représentent près de 4.000 € par an), mais aussi à l'égard de la faune, dans toute sa diversité, car il s'avère qu'un excès d'éclairage nocturne perturbe fortement nombre d'espèces: les oiseaux migrateurs, les insectes, les chauves-souris... Et à l'égard enfin des personnes, puisque des études démontrent que l'obscurité favorise un sommeil de qualité et réparateur. Cette charte a été signée entre le M. le Maire et M. Michel Deromme, correspondant ANPCEN, qui ont paraphé ensemble le 7 septembre ce document rappelant l'engagement de la commune dans le domaine de l'environnement nocturne.
«Nous tenions à vous faire part de ces actions qui sont menées tout au long de l'année, par respect pour notre cadre de vie au quotidien et pour la planète qui nous héberge. L'endroit où nous vivons grouille de vie en permanence, le jour comme la nuit, de façon naturelle, sauf lorsque nos dispositifs, en l'occurrence lumineux, viennent tout perturber et déséquilibrer. Nous nous devons de préserver et de respecter cet équilibre. Avec cette signature, La Croisille rejoint les quelque 300 communes et collectivités déjà engagées pour cette même cause environnementale à l'échelle nationale. Et la commune ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Nous espérons notamment voir cette action récompensée par la 7e édition du concours national «Villes et Villages Etoilés» à laquelle nous participons. En attendant, nous préparons activement la conférence qui traitera de la pollution lumineuse, le samedi 7 octobre, avec une observation du ciel, des constellations d’automne et de leur mythologie, ainsi que la soirée littéraire du samedi 14 octobre, qui se déroulera dans le café du village, Chez Mamie Jo, organisée par Cyril Herry, où des textes en relation avec la nuit et l'environnement seront lus par différentes personnes de la commune, en français et en anglais», a déclaré M. le Maire.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.