Fil info
07:24Région : Les dirigeants territoriaux francophones se rencontrent -> https://t.co/VuJ3UwXECG
06:52Pour la campagne des , ça chauffe déjà à Saint-Léon-sur-l'Isle. Dans ce bastion la liste sou… https://t.co/wYhb54aML7
06:48Saint-Léon-sur-l'Isle : Le maire sortant raccroche, un de ses adjoints candidat -> https://t.co/I8l8d02mB1
06:20Grun-Bordas : Une famille relogée après l'incendie de la maison -> https://t.co/Q7b914JAtN
06:05De nouveau, appelés cette nuit près de pour un départ d'incendie dans 1 maison. C dans… https://t.co/gPmA5zdzod
06:02Coulounieix-Chamiers : La maison brûle, elle saute du 1er étage près de Périgueux -> https://t.co/4gMR7K5EsL
23:59Creuse : Dîtes-le avec des fleurs... et des arbres | L'Echo https://t.co/paW3435n7a via
23:26 Va falloir remettre les bottes...
20:56 Décidément, entre départs de feu et incendies… C dans : https://t.co/3CUnCABuli https://t.co/9F2oTrL7Ui
20:51La Roche-Chalais : Les 300 m2 sont carbonisés… mais pourquoi ? -> https://t.co/28Xo4JP9HB
20:43Naves : Une rentrée tous azimuts à cheval et sans plastiques ! -> https://t.co/eJ3RJpWX2j
20:32 Avec 2 amis, 1 jeune de en ressuscite les "montres 24 h", qui perm… https://t.co/U2wk0eLS2J
19:24Vézac : Pour le respect des décisions de justice -> https://t.co/lsGusagRaP
19:22Périgueux : La gendarmerie sort de ses murs -> https://t.co/mAPf3VJYBN
19:19Périgueux : La Résistance vue par la jeunesse -> https://t.co/TToaYljkup
19:10Périgueux : Les pompiers de l’extrême sont de simples citoyens -> https://t.co/U6jBWZrcnZ
19:08Périgueux : Financer les retraites par l’égalité salariale -> https://t.co/NLQFbjLKvT
19:05Périgueux : La représentativité en question -> https://t.co/xgTh25PuPc
18:52# # - -Vienne : Bisbilles entre le Département et Limoges Métropole, Des problèmes de financement à la clé p… https://t.co/Fxb3E7qxED
18:52Argenton-sur-Creuse : Le dernier « Stop train » estival a encore mobilisé -> https://t.co/00rb0XyscZ
18:48Gournay : Des déchets que l’on ne peut ignorer et qui doivent diminuer -> https://t.co/vAC7n5YyvC
18:46Châteauroux : Une école de guitare a ouvert -> https://t.co/v59BejC83A
18:44Valençay : Énergies renouvelables : des exemples concrets présentés à E. Wargon -> https://t.co/9nhO3ozr5W
18:20# # - -Vienne : Salaires, retraite, service publics, logement...Mardi, c’est la rue qui va parler : -> https://t.co/ya2DvOZchk
18:14# # - -Vienne : L’aide à domicile, enjeu de société -> https://t.co/IpiecRne7d
18:10# # - -Vienne : Après les discours, la région doit agir -> https://t.co/bhp5AZoFFt
18:09Bergerac : Municipales : PS et EELV franchissent la marche libérale -> https://t.co/BhPA18pN3U
18:02# # - -Vienne : Théâtre de la Passerelle, une saison pour «s’aimer à tort et à travers» -> https://t.co/RNmc0QDgAS
16:01Périgueux : Crèche nouvelle, cuisine externe ? -> https://t.co/jINEBQhAk9
15:56 Martin Lesage, promo Marie Curie à l’ENA, fera sa 1ere sortie terrain à à . Ms les 1è… https://t.co/kLseehDc0Z
15:47France : Le nouveau secrétaire général s'appelle Martin Lesage -> https://t.co/PWZrYwU7Wh
15:46samedi, journée internationale de la Paix, on marche pour le climat et la biodiversité : déclaration à retrouver da… https://t.co/DzFfJi7SE9
15:29Brantôme : Ils ont ressuscité la montre 24h -> https://t.co/JJ90fSgMDl
15:15Boulazac : Le sport véhicule des valeurs importantes -> https://t.co/W3P1A4GeiT
15:14Périgueux : L’artère de tous les déplacements doux à l’honneur -> https://t.co/NzOFF6aong

La photo pour Kittel

L'écart le plus étroit (2,5 cm) pour l'étape la plus longue (237,5 km) : l'examen de la photo-finish a été nécessaire pour donner la victoire, dans la 4e étape du Tour de France, hier à Limoges, à Marcel Kittel aux dépens de Bryan Coquard.

Dans un sprint jugé en faux-plat montant, le duel franco-allemand -deux jours avant la demi-finale de l'Euro- s'est soldé par la victoire de Kittel. L'Allemand, au physique de play-boy, a enlevé son 9e succès d'étape.
Mais Coquard, troisième la veille, s'est rapproché encore un peu plus d'un succès que l'espoir français (24 ans), aussi vif que malin, attend avec de plus en plus d'impatience.
Troisième à l'arrivée, le Slovaque Peter Sagan a maintenu sa position en tête du classement, à la veille de l'entrée en moyenne montagne. Interrogé sur ses chances de conserver le maillot jaune au Lioran, le champion du monde en titre a coupé court : « On verra. Bien sûr, je vais essayer de garder le maillot ».
En attendant le verdict du Massif Central, les sprinteurs ont tenu les premiers rôles. La ligne franchie, Kittel et Coquard ont attendu quelques instants la décision des chronométreurs. « Un moment horrible », a reconnu le vainqueur, qui a appris le résultat final par son ostéopathe.
Son équipe, frustrée par deux deuxièmes places (Kittel samedi, Alaphilippe dimanche), a conclu cette fois. Mais, a ajouté sportivement l'Allemand, « le résultat aurait pu être inversé ».

Coquard en attente

Le « Coq », surnom de Bryan Coquard, a tenté de surmonter sa déception, cruelle et légitime : « Je n'ai jamais été si proche de la victoire, mais ce n'est toujours pas gagné ».
« Je suis jeune mais je suis un gagneur, je veux gagner dès cette année sur le Tour », a répété le coureur de Direct Energie. Pour sa troisième participation, il a été investi cette année des pleines responsabilités par son équipe, désormais organisée autour de lui.
« J'ai tout donné, je ne pense pas avoir fait d'erreur, Kittel était le plus fort », a ajouté Coquard, vainqueur à treize reprises depuis le début de l'année mais toujours en attente de la -proche- consécration au plus haut niveau (4e de l'Amstel Gold Race en avril).
Le dénouement a consacré le retour de Kittel, en plein désarroi l'an passé et absent du Tour. Passé dans l'équipe Etixx, pour la succession du Britannique Mark Cavendish, il a commencé à prendre ses marques. Son bilan 2016 affiche déjà onze victoires, dont deux au Giro en mai.
Les autres sprinteurs ont dû se contenter des accessits. Entre autres, le Norvégien Alexander Kristoff (5e), débordé dans les 100 derniers mètres.
Quant à Cavendish, vainqueur des deux premiers sprints massifs (Utah Beach et Angers), il a pris la 8e place à Limoges et a laissé à Sagan le maillot vert du classement par points que le Slovaque -habillé en jaune- lui prêtera demain.

Alaphilippe proche

Au contraire de la veille, le rythme a été soutenu sur le long trajet menant de l'Anjou au Limousin. L'échappée du jour (Schillinger, Irizar, Naesen, Gougeard) a été contrôlée très tôt par le peloton et a pris fin à 7 kilomètres de la ligne.
A l'exemple des deux favoris (Froome, Quintana), les candidats au podium sont restés à l'abri dans le peloton, en cette journée plutôt chaude, à la veille de franchir les premiers cols et passer ainsi sur le petit plateau.
« C'est une mise en bouche », prévient Romain Bardet, le « local » de la 5e étape qui arrive dans les monts du Cantal.
« Il n'y a rien de comparable avec ce qui nous attend dans les Pyrénées et les Alpes », explique l'Auvergnat, 6e de l'épreuve voici deux ans (et 9e en 2015). « Mais ça figure en début de Tour et les routes sont souvent tortueuses, avec très peu de visibilité, un enchaînement de petites côtes au revêtement parfois un peu hasardeux, donc c'est assez piégeux ».
Dans sa « région de coeur », Bardet désigne Julian Alaphilippe, deuxième du classement général (à 12 secondes du maillot jaune), pour favori : « Le vainqueur sera un coureur capable de bien monter et descendre, et aussi d'avoir le punch nécessaire. »
Sagan peut-il rester en jaune sur ce terrain type de moyenne montagne ? « Il peut passer... s'il est dans un très bon jour », répond Bardet. « Mais ça reste ouvert ». Alaphilippe, qui découvre le Tour, oscille entre confiance et prudence : « Je ne connais pas du tout l'arrivée. On verra si j'ai les jambes. Douze secondes au classement, c'est à la fois beaucoup et pas beaucoup ».

jordans for sale orange