Fil info
18:27RT : Indre : Darc au pays : nuits de fête et concerts des champs -> https://t.co/54YCDpV1CK
18:21Châteauroux : Les bibliothèques se modernisent avec des puces dans les livres -> https://t.co/5aWiUVlKyM
18:20Indre : Loto du patrimoine : chapelle en péril dans l’Indre -> https://t.co/bTD0ByaPPf
18:19Indre : Darc au pays : nuits de fête et concerts des champs -> https://t.co/54YCDpV1CK
17:19Roussines : La rando d’« Un R’ de fête » rapporte 275 e aux Restos -> https://t.co/BBWwam0Yhr
17:17Aigurande : La Rando du Boischaut sud, entre Indre et Creuse -> https://t.co/7xjSQ0SNum
17:16Saint-Denis-de-Jouhet : Commémoration émouvante à Lusignan -> https://t.co/CGQsjaSzOX
17:10Le Blanc : Gaya, une épicerie bio devenue coopérative -> https://t.co/swPnkyOWk9
17:04Sarlat-la-Canéda : Le cinéma part à la campagne -> https://t.co/v88FKknizX
16:29Bergerac : Les retraités toujours mobilisés pour leur pouvoir d’achat -> https://t.co/mjeQ96G07R
16:22Bergerac : Grève aux Urgences : des personnels à bout de souflle -> https://t.co/y8oX1khnja
15:30Saint-Pardoux-la-Rivière : Une inauguration importante -> https://t.co/SAv9HTrKrO
15:29Boulazac : Affaires courantes à l'ordre du jour -> https://t.co/9MkkdiPQVD
13:54Périgueux : une écluse vandalisée -> https://t.co/QikKunxv90
13:52Sarlat-la-Canéda : La restructuration ne passe pas -> https://t.co/iLRxeEExle
12:20RT : Hier soir vers 19h, les policiers de Limoges ont été sollicités en assistance des pompiers par le gérant d'un hôtel… https://t.co/LqB6nqAxv1
11:50Hier soir vers 19h, les policiers de Limoges ont été sollicités en assistance des pompiers par le gérant d'un hôtel… https://t.co/LqB6nqAxv1
07:50# # - -Vienne : L’aéroport de Limoges sur le marché -> https://t.co/WUZWZudOuU
07:48# # - -Vienne : 29 août 1942 : une page d’histoire honteuse -> https://t.co/FFJwwcRecR
07:46# # - -Vienne : «Loopi», l’assistant mobile qui suit les randonneurs pas à pas -> https://t.co/6RHyPEPyik
07:44# # - -Vienne : Musée de la Résistance : la technologie au service de la mémoire -> https://t.co/RX54B1qXJk
07:42France : Hermès double son effectif à Saint-Junien -> https://t.co/uIRwXgWpum
01:27France : La Sécu, variable d’ajustement | L'Echo https://t.co/fweN1WNdiw via
21:03Brive-la-Gaillarde : Les urgences en état d’urgence -> https://t.co/SWHcZl3ojb
20:56Brive-la-Gaillarde : Des billets à guichets fermés... -> https://t.co/OBPJn1nEZt
20:14 Je pense reconnaître Sabine Monziols 🙃😊👍🏻

Chaos au Ventoux

TOUR DE FRANCE (12e étape) : Montpellier - Mont Ventoux

«Le Ventoux est plein de surprises », a réagi Froome en récupérant le maillot jaune... une heure après l'arrivée de cette étape gagnée par le Belge Thomas De Gendt, à 6 kilomètres du sommet du Mont Chauve.
Des images inédites, incroyables, ont montré le vainqueur sortant du Tour courir à pied sur la route, dans l'attente d'un vélo de rechange. Quelques instants après avoir chuté en même temps que les deux coureurs présents avec lui, l'Australien Richie Porte et le Néerlandais Bauke Mollema alors que le grimpeur colombien Nairo Quintana était distancé.
« Avant le dernier kilomètre, une moto a freiné à bloc devant nous (Porte, Mollema, Froome, NDLR), on lui est rentré dedans. Derrière, une moto m'a cassé le vélo. J'ai dû courir à pied, je savais que la voiture avec mon autre vélo était trop loin, cinq minutes derrière », a expliqué Froome.
Le Britannique a franchi la ligne attardé, plus d'une minute après les candidats au podium.
Le premier classement général officieux a placé Froome à la sixième place, à 53 secondes de son compatriote Adam Yates, qui était deuxième au départ de Montpellier.
Le règlement des courses cyclistes prévoit qu'un coureur se voit attribuer le même temps que les coureurs avec lesquels il se trouve en cas d'incident dans les trois derniers kilomètres. Mais cette disposition ne s'applique pas dans les arrivées au sommet, d'où la complexité du cas.

Situation exceptionnelle

« C'est une décision exceptionnelle pour une situation exceptionnelle », a estimé le directeur du Tour Christian Prudhomme en expliquant que les organisateurs n'avaient « pas pu rapatrier toutes les barrières ».
"D'autres barrières installées près du Chalet Reynard sont tombées et on s'est retrouvé avec un barriérage très inférieur à ce qui se fait d'habitude. Dans le même temps, il y a eu un afflux de spectateurs puisque les gens répartis sur les derniers kilomètres du Ventoux sont redescendus. Cet afflux a provoqué une situation exceptionnelle », a noté le directeur du Tour.
Dave Brailsford, le patron de l'équipe de Froome (Sky), a approuvé : « C'était clairement un accident, ça arrive. Ce n'était pas intentionnel. La décision est juste. Richie (Porte), Chris (Froome) et Mollema étaient les meilleurs aujourd'hui. »
Dans la course, Quintana a été dominé par son rival. Le Colombien a accéléré à deux reprises dans la montée du Ventoux avant de baisser de pied. Il a franchi la ligne après le groupe de Yates mais a été classé dans le même temps par le jury, indulgent pour les coureurs gênés par les incidents de fin d'étape.
« J'ai attaqué trop tôt », a déclaré le grimpeur andin, désormais pointé à 54 secondes du maillot jaune. « J'ai gaspillé deux balles. Après, je n'avais plus la force de suivre quand Froome a démarré ».
Quintana, déjà à cran la veille, a mis en cause l'organisation sur les conditions bouleversées de ce final. Les rafales de vent dépassant les 100 km/h avaient amené les organisateurs à raccourcir l'étape. Non sans raison puisque le vent a été chronométré à 130 km/h, hier après-midi, au sommet du Géant de Provence.

La victoire à De Gendt

« Ce que je constate, c'est que ce ne sont pas des conditions pour faire du vélo. On est obligés de freiner lorsqu'on attaque, on ne sait pas où est la route », a déploré à chaud Romain Bardet, désormais 5e au classement après le recul de l'Irlandais Dan Martin.
« J'ai vu le maillot jaune courir à pied, on se serait cru dans une transition de triathlon. Je n'avais jamais vu ça dans une course cycliste ! », a estimé le coureur français, qui a fait jeu égal avec Yates.
Pour le gain de l'étape, De Gendt a disposé de son compatriote Serge Pauwels, autre rescapé de l'échappée partie de loin. Il a signé sa première victoire d'étape dans le Tour, quatre ans après avoir enlevé un autre succès de prestige au Stelvio, à plus de 2700 mètres, dans le Giro.
Aujourd’hui, le classement doit encore bouger après le contre-la-montre de 37,5 kilomètres prévu dans l'Ardèche, entre Bourg-Saint-Andéol et la Caverne du Pont-d'Arc. Avec avantage théorique à Froome, qui a essuyé des huées lors de la remise du maillot jaune, ainsi qu'à Porte.

Kobe XII 12 Shoes