Fil info
22:50France : Derrière les discours la volonté de mettre au pas les députés -> https://t.co/W6nuTR5Kl8
22:44France : Assurance chômage : lancement des hostilités -> https://t.co/DSXdjduZ30
20:48Millevaches : L'hivernale de Meymac dans le froid -> https://t.co/zYBmR1qQS8
20:02Région : France 3 : de grosses inquiétudes en coulisses -> https://t.co/FlAMittXrD
18:59Ecueillé : Émilie Andéol à la rencontre de ses admirateurs indriens -> https://t.co/7DHT0aacDW
18:39Dordogne : L’aide à domicile en mutation -> https://t.co/bE3RnnY7bo
18:04# # - -Vienne : Communauté urbaine, le retour -> https://t.co/fryNqZz4AL
18:02# # - -Vienne : Des brebis pour préserver et restaurer un site -> https://t.co/xOPNs0fpgp
17:47# # - -Vienne : Sortis de l’ombre -> https://t.co/zLmB2TFP8U
17:45# # - -Vienne : «Périclès» : ouvert sur la vie -> https://t.co/4YCzHmhzhS
17:25Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 | L'Echo https://t.co/rrXSk9Kg80 via
17:18# # - -sur-Benaize : Des locaux rénovés et agrandis pour la ressourcerie «Maximum» -> https://t.co/mrh1MM0XL4
17:17# # - : Le Père Noël se rendra au marché des artisans et commerçants -> https://t.co/hKcsndpVUQ
17:17# # - -Yrieix-la-Perche : Patrick Lebas à la tête de l’Ensemble Vocal -> https://t.co/pGrMxHENvm
17:14# # - : Un beau Salon du Livre en perspective -> https://t.co/DcALeNMVTH
16:40Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 -> https://t.co/5LMBCCdKvW
16:35Le Blanc : Sainte Barbe : les pompiers félicités et honorés -> https://t.co/aBEI0jAFGP
16:32Région : à l’école du jardin planétaire -> https://t.co/kJmYmZv1zY
16:10Périgueux : La plainte pour diffamation, l’arme absolue ? -> https://t.co/LCr9akyyZ2
12:15Auriac : L’esprit de Noël est aussi en Xaintrie -> https://t.co/5kP6qhZtl5
11:18RT : Région : Concert de soutien au journal jeudi à Châteauroux -> https://t.co/M1kpqr42vs
09:19Haute-Vienne : Jour noir pour les casquettes blanches | L'Echo https://t.co/R2Osmoa2gu via

Barguil pour un feu d'artifice

TOUR DE FRANCE (13e étape) : Saint-Girons - Foix

Dans ce second acte pyrénéen, passionnant de bout en bout, rapide et tactique, le champion d'Italie Fabio Aru a été souvent attaqué mais a conservé le maillot jaune de leader.
Pour gagner, Barguil -le 16e Français à gagner le 14 juillet depuis la reprise de l'après-guerre- a réglé au sprint ses trois compagnons d'échappée, le Colombien Nairo Quintana et les Espagnols Alberto Contador et Mikel Landa.
« J'avais de super jambes ! », s'est exclamé Barguil, vainqueur pour la première fois sur le Tour. Dimanche dernier, il avait été battu de justesse par le Colombien Rigoberto Uran après examen de la photo-finish à Chambéry.
« Je prends du plaisir comme jamais sur mon vélo, à attaquer comme je le faisais en amateur », a ajouté le jeune Breton (25 ans), originaire du Morbihan et passé pro en 2013 dans son équipe actuelle.
Barguil, qui a conforté sa position en tête du classement de la montagne, a laissé exploser sa joie : « J'aime bien ces étapes courtes, nerveuses. On ne calcule pas, ça attaque de partout ! »
L'équipe de Froome
à l'attaque
A l'attaque dès le départ de Saint-Girons, le Français a été débordé ensuite par le duo espagnol formé de Contador et Landa qui ont enflammé cette étape longue à peine de 101 kilomètres mais comportant trois cols de première catégorie.
Les duettistes espagnols, partis à 71 kilomètres de l'arrivée, sont passés en tête au sommet du col d'Agnes mais ont été rejoints avant le sommet du mur de Péguère, la dernière difficulté, par Barguil et Quintana.
Dans Péguère, puis dans la longue descente vers Foix, les quatre premiers du Tour (Aru, Froome, Bardet, Uran) se sont neutralisés malgré maints démarrages.
Sur le final, l'Irlandais Dan Martin puis le Britannique Simon Yates ont faussé compagnie à leurs compagnons pour grignoter quelques secondes.
Aru et ses rivaux ont franchi la ligne avec un retard de 1 min 48 sec. L'Italien, attaqué par l'équipe de Froome qui a essayé de l'affaiblir, n'a rien cédé à ses adversaires directs.
En revanche, il a vu se rapprocher Landa, le lieutenant de Froome. L'Espagnol, dont le meilleur résultat dans un grand tour est une troisième place dans le Giro 2015, s'est hissé à la cinquième place, à 1 min 09 sec d'Aru.
« C'était une journée difficile pour moi hier (jeudi) », a déclaré Froome. « Aujourd'hui, je me sentais beaucoup mieux. Avec notre équipe, on a joué un peu car Landa n'est pas loin au classement général. Peut-être dans les prochains on peut jouer la même chose ».
« Il y a eu des attaques mais j'ai résisté à chaque fois », a constaté Aru. « J'ai gardé mon calme. Je savais que j'allais me retrouver seul (sans équipiers). Les prochains jours, ils iront mieux ».
Comme prévu, Aru a perdu son lieutenant, le Danois Jakob Fuglsang. Deux jours après la chute qui lui a occasionné deux micro-fractures à un poignet, le vainqueur du dernier Dauphiné a fini par abandonner.
Barguil a porté à quatre les succès d'étape français depuis le départ de Düsseldorf. Arnaud Démare (4e étape, Vittel), Lilian Calmejane (8e, Les Rousses) et Romain Bardet (12e, Peyragudes) l'avaient précédé au tableau d'honneur de cette 104e édition qui sourit franchement au cyclisme national.
Aujourd’hui, la 14e étape relie sur 181,5 kilomètres Blagnac à Rodez et se conclut par un « mur » de 570 mètres à 9,6 %, à l'avantage des puncheurs.
En 2015, le Belge Greg Van Avermaet, futur champion olympique, avait devancé Peter Sagan.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.